Publications et stats infos

Les études synthétiques, intitulées « stats infos » abordent l'actualité chiffrée dans différents domaines et thèmes du système éducatif.

Stats infos

Stats Infos #22.09 - Tests de positionnement en début de seconde professionnelle

Tests des positionnement en début de seconde professionnelle dans l'académie d'Orléans-Tours à la rentrée 2021

L’académie enregistre une hausse des résultats en français par rapport à la rentrée précédente mais une baisse en mathématiques.

Les élèves de l’académie ont de meilleurs résultats qu’au niveau national quelle que soit la matière.

Comparé au national, le retard scolaire a moins d’influence sur la réussite des élèves de l’académie.

Dans l’académie ce sont les départements d’Indre-et-Loire et du Loir-et-Cher qui obtiennent les meilleurs résultats.

Stats Infos #22.08 - Tests de positionnement en début de seconde générale et technologique

Tests de positionnement en début de seconde générale et technologique dans l'académie d'Orléans-Tours à la rentrée 2021

Dans l’académie d’Orléans-Tours, les élèves ont une meilleure maîtrise des compétences évaluées en français qu’en mathématiques.

La proportion d’élèves ayant une maîtrise au moins satisfaisante en mathématiques diminue alors qu’elle progresse légèrement en français.

Les filles obtiennent de meilleurs résultats en français tandis que les garçons obtiennent de meilleurs résultats en mathématiques.

Les écarts de réussite liés à l’environnement scolaire sont moins importants qu’au niveau national.

Au sein de l’académie, ce sont les départements de L’Indre-et-Loire et du Loir-et-Cher qui enregistrent les meilleurs résultats.

Stats Infos #22.07 - Hausse des mobilités résidentielles 

Hausse des mobilités résidentielles dans l'académie d'Orléans-Tours depuis ces trois dernières années

À la rentrée 2021, 6,3 % des élèves du premier degré et 7,2 % des collégiens ou des lycéens de seconde, résidants et scolarisés dans l’académie d’Orléans-tours à la rentrée 2020, changent de commune de résidence entre les rentrées 2020 et 2021.

La mobilité résidentielle augmente sur ces trois dernières années en particulier dans le second degré (+1,4 point). Elle s’intensifie au début de chaque grande étape de la scolarité : à l’entrée au CP, en 6ème et en 2nde. Les élèves issus de milieux sociaux plus défavorisés sont les plus mobiles.

La mobilité est principalement de proximité : les trois quarts des écoliers et près de huit collégiens ou lycéens de seconde sur dix, qui changent de commune, restent dans l’académie.

L’étude des mobilités selon la commune de départ et d’arrivée montre que le solde des entrées et des sorties de l’académie s’équilibre et qu’il est depuis deux ans positif (11 élèves arrivants pour 10 élèves partants ).

La mobilité résidentielle est plus importante en Eure-et-Loir, puis dans le Cher et l’Indre pour le 1er degré et dans le Loir-et-Cher pour le 2nd degré. Enfin, elle est plus fréquente dans les aires d’éducation limitrophes aux autres régions (Chinon, Montargis et Saint-Amand Montrond) et dans l’aire de Châteaudun.

Stats Infos #22.06 - Évaluation en début de 6ème en 2021

Les résultats de l'évaluation 6ème à la rentrée 2021 dans l'académie d'Orléans-Tours

Dans l’académie, près de 31 000 élèves de 6ème ont passé l’évaluation standardisée sur support numérique en septembre 2021.

90,6 % des élèves maîtrisent les connaissances et compétences en français et 72,9 % en mathématiques.

Les filles enregistrent de meilleurs résultats en français et les garçons en mathématiques.

Les critères les plus discriminants d’une maîtrise satisfaisante restent le retard scolaire, l’origine sociale défavorisée et l’appartenance du collège à l’éducation prioritaire.

L’Indre-et-Loire et le Loiret enregistrent les meilleurs résultats.

Les performances aux tests spécifiques reflètent les résultats généraux de l’évaluation.

La moitié des élèves atteint les attendus en fluence de lecture de fin de CM2.

Stats Infos #22.05 - L'insertion à 6 mois des apprentis du secondaire et étudiants de STS

L'insertion à 6 mois des apprentis du secondaire et étudiants de STS, sortant en 2019 ou 2020, dans l'académie d'Orléans-Tours

Dans l’académie, 38 % des apprentis de la rentrée 2018 ou 2019 sont toujours en formation l’année scolaire suivante, contre 36 % en France.

62 % des jeunes qui ne sont plus en formation à la rentrée suivante sont en emploi salarié 6 mois après la fin de leurs études, pour 61 % au niveau national.

L’insertion est plus favorable pour les hommes et pour les sortants spécialisés dans le secteur de la production. Elle progresse également avec l’élévation du niveau de qualification.

Le premier contrat de travail est majoritairement à durée indéterminée.

Les jeunes femmes issues de CAP travaillent le plus souvent à temps partiel.

L’insertion est plus favorable pour les sortants du Loiret, département comptant la moitié des sortants de l’académie.

Stats Infos #22.04 - L'insertion à 6 mois des lycéens professionnels et étudiants de STS

L'insertion à 6 mois des lycéens professionnels et étudiants de STS, sortant en 2019 ou 2020, dans l'académie d'Orléans-Tours

Dans l’académie, 45 % des lycéens en dernière année d’un cycle professionnel et des étudiants de 2ème année de STS à la rentrée 2018 ou 2019 sont toujours en formation l’année scolaire suivante, contre 47 % en France.

41 % des jeunes qui ne sont plus en formation à la rentrée suivante sont en emploi salarié 6 mois après la fin de leurs études, pour 39 % au niveau national.

L’insertion est plus favorable pour les hommes et pour les sortants spécialisés dans le secteur de la production.

Elle progresse également avec l’élévation du niveau de qualification.

Le premier contrat de travail est un contrat à durée limitée : CDD ou intérim.

Les jeunes femmes issues de CAP travaillent le plus souvent à temps partiel.

L’insertion est plus favorable pour les sortants du Loir-et-Cher, du Loiret et du Cher.

Stats Infos #22.03 - Les évaluations repères CE1 2021

Les évaluations repères 2021 de début de CE1 dans l'académie d'Orléans-Tours

Globalement, quelle que soit la matière, la proportion des élèves ayant une maîtrise satisfaisante est supérieure à 2020.

Les écarts de réussite se réduisent entre le Public hors EP et les REP et REP+.

A noter également que les inégalités sont beaucoup moins importantes dans l’académie qu’au niveau national.

Les filles réussissent mieux que les garçons en français, à l’inverse des mathématiques. Cependant, les écarts se sont réduits par rapport à l’année précédente.

L’Indre-et-Loire est le département comptant le plus d’élèves ayant une maîtrise satisfaisante tous items confondus.

Stats Infos #22.02 - Les évaluations repères CP 2021

Les évaluations repères 2021 de début de CP dans l'académie d'Orléans-Tours

Quelle que soit la matière, la proportion des élèves ayant une maîtrise satisfaisante est égale ou supérieure à celle d’avant la crise sanitaire.

Les écarts de réussite entre les élèves de REP et REP+ se réduisent par rapport à 2020.

Les inégalités sont également moins importantes dans l’académie qu’au niveau national.

Les filles obtiennent de meilleurs résultats que les garçons, excepté dans 2 items de mathématiques. Cependant, les écarts se réduisent et sont également moins importants qu’au niveau national.

Hausse des performances dans tous les départements en français comme en mathématiques.

Stats Infos #22.01 - Les apprentis en 2020

Les apprentis dans les CFA publics et privés de l'académie d'Orléans-Tours en 2020

Au 31 décembre 2020, le nombre d’apprentis en région Centre-Val de Loire s’élève à 23 757, un effectif en hausse par rapport à 2019 (+16 %, +3 274 apprentis), qui augmente plus dans le supérieur que dans le secondaire.

Les entrées en apprentissage sont en hausse, notamment en Section de Technicien Supérieur.

Malgré la hausse des effectifs en particulier dans le supérieur, 42 % des apprentis suivent des études supérieures contre 51 % au niveau national.

Le CAP demeure le principal diplôme préparé (34 %) malgré une légère baisse des effectifs.

Après une baisse entre 2013 et 2014, l’effectif du CFA académique augmente de façon continue depuis 2016.

Stats Infos #21.07 - L'évaluation 6ème 2020

Les résultats de l'évaluation en 6ème à la rentrée 2020 dans l'académie d'Orléans-Tours

Dans l’académie, 29 713 élèves de 6ème ont passé l’évaluation standardisée sur support numérique en septembre 2020.

90 % des élèves maîtrisent les connaissances et compétences en français et 73 % en mathématiques.

Les filles enregistrent de meilleurs résultats. Les critères les plus discriminants d’une maîtrise satisfaisante restent le retard scolaire, l’origine sociale défavorisée et l’appartenance du collège à l’éducation prioritaire.

L’Indre-et-Loire, le Loiret et le Cher enregistrent les meilleurs résultats.

Les performances aux tests spécifiques (nouveauté 2020 : l’un portant sur « la compréhension de l’écrit » en français et l’autre sur « la résolution de problèmes » en mathématiques) reflètent les résultats généraux de l’évaluation.

Stats Infos #21.06 - L'insertion à 6 mois des apprentis 

Situation à 6 mois des apprentis sortant en 2017 ou 2018 dans l'académie d'Orléans-Tours

Dans l’académie, 36 % des apprentis à la rentrée 2017 ou 2018 sont toujours en formation l’année scolaire suivante, contre 31 % en France.

63 % des jeunes qui ne sont plus en formation à la rentrée suivante, sont en emploi salarié, 6 mois après la fin de leurs études, pour 62 % au niveau national.

L’insertion est plus favorable pour les hommes et pour les sortants spécialisés dans le secteur de la production. Elle progresse également avec l’élévation du niveau de qualification.

Le premier contrat de travail est majoritairement à durée indéterminée.

Les jeunes femmes issues de CAP travaillent le plus souvent à temps partiel.

L’insertion est plus favorable pour les sortants de l’Indre, de l’Indre-et-Loire et du Loiret.

Stats Infos #21.05 - Évaluations CE1

Résultats des évaluations repères 2020 de début de CE1 dans l'académie d'Orléans-Tours

Les performances des élèves sont en baisse en français mais elles s'améliorent en mathématiques.

L'écart entre les résultats des écoles publiques hors éducation prioritaire et les écoles en éducation prioritaire augmente alors qu'il s'était réduit entre 2018 et 2019.

Les garçons sont plus performants en mathématiques et les filles plus performantes en français.

La baisse en français est observée dans l'ensemble des départements mais les résultats restent supérieurs à la référence nationale dans la majorité d'entre eux.

Stats Infos #21.04 - Parcours des bacheliers inscrits en IUT

Parcours des bacheliers poursuivant en IUT dans l'académie d'Orléans-Tours

A la rentrée 2016, 1 792 bacheliers poursuivent en IUT dans l'académie.

Le taux de passage en 2ème année est de 73,4 % et le taux de réussite au diplôme en 2 ou 3 ans de 77,9 %, des résultats équivalents à la référence nationale.

Plus des deux tiers des inscrits sont titulaires d'un baccalauréat général et leur taux de réussite au diplôme est plus important que pour les autres bacheliers.

La mention obtenue au baccalauréat ainsi que l'origine sociale sont des caractéristiques qui influent sur la réussite au diplôme.

Les femmes, pourtant moins nombreuses en DUT, accèdent davantage au diplôme en deux ou trois ans.

Stats Infos #21.03 - Parcours des bacheliers professionnels inscrits en BTS

Parcours des bacheliers professionnels de l'académie de la session 2016 inscrits en BTS à la rentrée 2016

A la rentrée 2016, 40,7 % des néo-bacheliers de l'académie inscrits en BTS sont titulaires d'un baccalauréat professionnel.

55,6 % des bacheliers professionnels obtiennent leur BTS en deux ou trois ans contre 67,2 % pour l'ensemble des inscrits.

41,5 % des bacheliers professionnels inscrits en BTS sont des femmes.

La mention et l'âge lors de l'obtention du baccalauréat influent sur la réussite au BTS.

Les bacheliers professionnels sont 58, % à s'inscrire dans un BTS de la même famille de spécialité que leur baccalauréat.

Stats Infos #21.02 - Évaluations CP

Évaluations repères 2020 de début CP dans l'académie d'Orléans-Tours

Légère baisse de la proportion d'élèves ayant une maîtrise satisfaisante par rapport à 2019, quel que soit le domaine évalué.

Les diminutions les plus significatives correspondent à des domaines travaillés en fin de grande section maternelle.

Les résultats académiques demeurent supérieurs ou équivalents aux résultats nationaux excepté pour la compétence sur la connaissance du nom des lettres et du son qu'elle produisent.

L'écart entre les performances des élèves en REP et ceux scolarisés dans le secteur public hors éducation prioritaire augmente.

Les résultats des garçons régressent plus que ceux des filles.

La baisse des résultats est observée dans l'ensemble des départements. Elle est moins marquée en Indre-et-Loire.

Stats Infos #21.01 - Insertion

L'insertion à 6 mois, des lycéens professionnels et étudiants de STS , sortant en 2017 ou 2018, dans l'académie d'Orléans-Tours.

Dans l’académie, 43 % des lycéens en dernière année d’un cycle professionnel et des étudiants de 2ème année de STS à la rentrée 2017 ou 2018 sont toujours en formation l’année scolaire suivante, contre 46 % en France.

43 % des jeunes qui ne sont plus en formation à la rentrée suivante, sont en emploi salarié, 6 mois après la fin de leurs études, pour 41 % au niveau national.

L’insertion est plus favorable pour les hommes et pour les sortants spécialisés dans le secteur de la production. Elle progresse également avec l’élévation du niveau de qualification. 

Le premier contrat de travail est un contrat à durée limitée : CDD ou intérim. Les jeunes femmes issues de CAP  travaillent le plus souvent à temps partiel.

L’insertion est plus favorable pour les sortants des départements de l’axe ligérien.

Stats infos #20.10 - Poursuite des bacheliers

La poursuite d'études des nouveaux bacheliers de l'académie d'Orléans-Tours à la rentrée 2018.

A la rentrée 2018, 28,2 % des nouveaux bacheliers qui poursuivent leurs études dans l’enseignement supérieur quittent l’académie.

17,6 % des nouveaux bacheliers étudiant dans l’académie en 2018 viennent de l’extérieur. Le nombre de néo bacheliers entrant dans l’académie ne compense pas les sorties. L’académie enregistre un solde négatif (-2 316 bacheliers).

Nantes est l’académie qui accueille le plus de nouveaux bacheliers de la région. Dans le même temps, parmi les néo
bacheliers entrant dans l’académie, la proportion de néo bacheliers nantais est la plus élevée.

Stats infos #20.09 - Absentéisme des élèves

L'absentéisme des élèves dans les établissements publics du 2nd degré dans l'académie d'Orléans-Tours en 2018-2019.

En 2018-2019, les élèves perdent en moyenne 7,3 % de temps d’enseignement du fait de leurs absences, un taux supérieur à la moyenne nationale (6,3 %). En ne considérant que les absences non justifiées, cette proportion est de 1,1 % contre 1,6 % en France.

De septembre 2018 à mai 2019, 3,8 % des élèves ont été absents de façon non justifiée quatre demi-journées ou plus par mois, en moyenne (6 % au niveau national). Ce pourcentage varie selon le type d’établissement : 1,9 % en collège, 5,4 % dans les lycées d’enseignement général et technologique et 11,5 % dans les lycées professionnels.

L’absentéisme varie fortement d’un établissement à l’autre : en janvier 2019, l’absentéisme concerne moins de 1,9 % des élèves dans la moitié des établissements. En revanche, dans un établissement sur dix, il dépasse 9 %.

Stats infos #20.08 - Évaluation 6ème

Évaluations en début de 6ème dans l’académie d’Orléans-Tours en 2019.

Dans l’académie, 31 260 élèves de 6ème ont passé l’évaluation standardisée sur support numérique en octobre 2019.

85 % des élèves maîtrisent les connaissances et compétences en français et 70 % en mathématiques.

Les filles enregistrent de meilleurs résultats. Les critères les plus discriminants d’une maîtrise satisfaisante restent le retard scolaire, l’origine sociale défavorisée et l’appartenance au collège à l’éducation prioritaire.

L’Indre-et-Loire et l’Indre enregistrent les meilleurs résultats.

Comparée aux autres académies, celle d’Orléans-Tours apparaît équitable quant à l’écart entre les collèges les plus et les moins favorisés et dans la moyenne quant aux scores obtenus.

Stats infos #20.07 - Handicap

La scolarisation des jeunes en situation de handicap dans l’académie d’Orléans-Tours à la rentrée 2019.

À la rentrée 2019, 12 461 élèves en situation de handicap sont accueillis dans les écoles et établissements scolaires de l’académie (premier et second degré, public et privé sous contrat), soit une hausse de 7 % des effectifs par rapport à la rentrée 2018 (839 élèves de plus) et 6 987 élèves de plus depuis 2006.

Les filles représentent près d’un tiers des élèves en situation de handicap (31 %).

La majorité des élèves en situation de handicap suit une scolarité individuelle à temps complet en milieu scolaire (58 %).

40% des élèves en situation de handicap bénéficient d’un accompagnement.

8 % d’entre eux sont scolarisés dans un établissement privé sous contrat.