Lutte contre le harcèlement à l'école

Le harcèlement en milieu scolaire, moins visible que les violences paroxystiques, comme les bagarres, les atteintes aux personnes ou bien les intrusions, dégrade, de manière insidieuse et durable, le climat scolaire

Temps de lecture 5 minutes

Non au harcèlement : appelez le 3020

Élèves, parents, professionnels, appelez le 3020, un numéro national de service et d'appel gratuit mis en place par le ministère.

Numéro gratuit depuis un téléphone fixe ou un portable et ouvert :

  • du lundi au vendredi de 9h à 20h
  • le samedi de 9h à 18h

en dehors des congés d'été (mi-juillet à mi-août) et des congés de Noël (21 décembre au 5 janvier).

Si le harcèlement a lieu sur internet, appelez le N° VERT « NET ÉCOUTE » : 3018
Gratuit, anonyme, confidentiel et ouvert du lundi au vendredi de 9h à 19h / netecoute.fr

L'académie met également à disposition une ligne téléphonique pour la lutte contre le harcèlement : 02.38.79.38.70
Du lundi au vendredi, de 8h30 - 12h30 et 14h- 16h30.

L'application 3018

Téléchargeable sur tous les smartphones, l'application 3018 propose quatre fonctions clés :

  1. Une prise de contact instantanée au travers d'un tchat avec un professionnel du 3018, ainsi que le contact direct au numéro national 3018 ;
  2. Le stockage des preuves du harcèlement vécu (captures d'écran, photos, liens url, etc.) dans un coffre-fort numérique et sécurisé, transférables aux équipes 3018 ;
  3. Un accès rapide à des fiches pratiques sur le cyberharcèlement pour s'informer sur ses droits et savoir comment réagir ;
  4. L'auto-évaluation de sa situation à l'aide d'un questionnaire, pour encourager la victime à demander de l'aide.

En savoir plus sur l'application 3018

Le dispositif pHARe

Le dispositif pHARe est généralisé à la rentrée 2021. Découvrez le dispositif en vidéo.

Dans l'académie 1013 lycéens sont devenus ambassadeurs "non au harcèlement" depuis 3 ans.

Un prix pour lutter contre le harcèlement à l'école

Lancé en septembre 2013, le prix  « Non au harcèlement » organisé par le ministère de l’éducation nationale avec le soutien de la mutuelle MAE, a pour objectif de donner la parole aux jeunes des écoles, collèges, lycées et structures péri et extrascolaires pour qu’ils s'expriment collectivement sur le harcèlement à travers la création d’une affiche ou d’une vidéo, qui servira de support de communication pour le projet qu’ils souhaitent mener dans leur établissement.

Celle-ci s'adresse prioritairement aux enfants de primaire et aux témoins car c'est dès le plus jeune âge qu’apparaissent les premières situations de harcèlement.
La recherche et les expériences de terrain ont prouvé que c’est en rendant les témoins acteurs de la prévention, en les faisant changer de regard et de position dans le groupe que le harcèlement diminuait.

Les 4 axes de la lutte contre le harcèlement à l'école

  1. Sensibiliser
  2. Prévenir
  3. Former
  4. Prendre en charge

En savoir plus le prix « non au harcèlement »

Le prix « Non au harcèlement » offre aux élèves et aux équipes pédagogiques et éducatives l'opportunité de débattre en classe de la problématique du harcèlement et du cyberharcèlement, afin de mieux cerner les enjeux, et ainsi, de prévenir plus efficacement les risques liés à ces actes.

ll s’agit en particulier de mobiliser les témoins des phénomènes de harcèlement, qui sont les plus à même de prendre position, de parler aux adultes et ainsi de rompre la loi du silence.

Le prix « Non au harcèlement » a pour objectifs de :

  • sensibiliser enfants et adultes au harcèlement à l'école,
  • donner la parole aux enfants et aux jeunes en les rendant acteurs de la prévention,
  • inciter à la mise en place de projet pérenne dans les écoles, établissements et structures concernés,
  • favoriser le respect d'autrui et promouvoir l'école de la confiance.

Remise des prix 2022

Palmarès du prix « Non au harcèlement » 2021-2022

Pour cette 9ème édition, 56 établissements de l'académie ont concouru en fonction de leur classe et de la catégorie choisie.

Le jury académique a étudié les productions reçues et a désigné 9 lauréats dont un coup de cœur académique :

  • catégorie élémentaire : affiche réalisée par 23 élèves de l'école Maurice Vlaminck à Chartres (28),
  • catégorie élémentaire : vidéo réalisée par 23 élèves de l'école Pierre Bodin - Jean Zay à Vierzon (18),
  • catégorie collège: affiche réalisée par les 14 élèves du collège George Sand à Avord (18),
  • catégorie collège :vidéo réalisée par 49 élèves du collège Gutenberg à Malesherbes (45),
  • catégorie lycée : affiche réalisée par 3 élèves du lycée polyvalent Pasteur à Le Blanc (36),
  • catégorie lycée : vidéo réalisée par 11 élèves du lycée Marceau à Chartres (28),
  • catégorie harcèlement sexiste et sexuel : affiche réalisée par 14 élèves du lycée des métiers Jean de Berry à Bourges (18),
  • catégorie cyber harcèlement : vidéo réalisée par 10 élèves du collège Jean Mace à Mainvilliers (28),
  • coup de coeur académique : vidéo réalisée par 5 élèves du collège Jacques Prévert à Saint Jean le Blanc (45).

Affiches

 Élémentaire : 23 élèves de l'école Maurice Vlaminck à Chartres (28)

Collège : 14 élèves du collège George Sand à Avord (18) 

 Lycée : 3 élèves du lycée polyvalent Pasteur à Le Blanc (36)

Harcèlement sexiste et sexuel : 14 élèves du lycée des métiers Jean de Berry à Bourges (18) 

Vidéos

Faites défiler les vidéos en haut à droite.

Réalisation dans le cadre du service national universel

Lisa Hoarau a effectué une mission SNU à la PEP 28.

Les élèves et elle ont réalisé un court métrage sur le harcèlement intitulé : Ça ne se fait pas !

Pour que la honte change de camp face au harcèlement : téléchargez l'application 3018

Mise à jour : septembre 2022