Chemin de l'égalité et de la diversité 2023 : les ressources

Retrouvez ici les ressources mises à disposition par l’Académie et les intervenantes ou intervenants.

Du 3 au 14 avril 2023 s’est tenu le « Chemin de l’égalité et de la diversité » dans l’académie. Quinze jours de réflexion sur les thématiques de l'égalité professionnelle, les discriminations, les stéréotypes, l'inclusion...

Retrouvez ici les ressources et vidéos des intervenantes et intervenants.

Pour toutes questions egalitepro-diversite@ac-orleans-tours.fr

Les contenus du programme du chemin de l'égalité et de la diversité - avril 2023 - et les ressources associées

Sensibilisation à l’Égalité et à la Diversité au Travail

Discrimination de genre, orientation sexuelle, ethnie, religion : quels sont nos comportements - conscients ou inconscients - de la vie de tous les jours qui peuvent mener aux inégalités et à la discrimination ? Comment réagir et agir ?

Impact des stéréotypes et représentations du monde enseignant sur les élèves en milieu prioritaire.

La perception et les jugements à priori des enseignantes et enseignants, influencés par leurs représentations, ont un rôle essentiel sur leurs élèves et sur leur sentiment de compétence personnelle. La conférence proposera de mobiliser les apports de la psychologie sociale afin de passer en revue quelques théories et mécanismes inconscients réducteurs de la pensée logique (menace du stéréotype, effet d'attente...), et d'explorer quelques leviers possibles au changement.

Nafissa Zaaraoui, est doctorante en sciences de l'éducation, au Laboratoire ERCAE (Equipe de Recherche Contextes et Acteurs de l'Education) à l’Université d'Orléans. Elle est également enseignante et maître-formatrice à  l'INSPE d’Orléans-Tours. Ses travaux portent sur l’influence des représentations et biais perceptifs des enseignants en éducation prioritaire sur le sentiment d'incompétence de leurs apprenants. et explorent les mécanismes psychosociaux et socio-cliniques de l'inégalité scolaire.

Ressources associées

Contact : Nafissa.zaaraoui@univ-orleans.fr

Regarder la captation de la visioconférence sur YouTube

Les discriminations dans et autour de l’école : l’exemple du racisme à travers les ressentis des personnes interrogées.

Racisme, antisémitisme, antitsiganes…le climat est de plus en plus tendu en France concernant ces discriminations. Si le sexisme ou les LGBTphobies ressortent dans beaucoup d’enquêtes territoriales, la question du racisme est celle qui augmente le plus régulièrement dans les mesures. Ce webinaire sera l’occasion d’aborder cette thématique en partant de l’analyse des résultats de quatre enquêtes nationales de victimation concernant les discriminations, ayant récolté plus de 14000 réponses.

Johanna Dagorn, est sociologue et chercheuse associée à l’Université de Bordeaux, laboratoire LACES (cultures, éducation et sociétés), et membre de l'Observatoire International de la Violence Scolaire. Elle co-directrice « Les cahiers de la LCD » (Lutte contre les Discriminations), et elle est co-autrice avec Arnaud Alessandrin du livre « Les discriminations dans la ville : Sexismes, racismes et LGBTphobies dans l'espace public » aux éditions Double Ponctuation.

Ressources associées

Contact : johannadagorn@hotmail.com

Regarder la captation de la visioconférence sur YouTube

La posture d'allié(e) dans un contexte scolaire de LGBTphobies

Le milieu scolaire transmet des normes strictes en matière de genre et de sexualité. Où se donnent-elles à voir, quels sont leurs impacts et comment donner à entendre un discours pleinement inclusif des réalités LGBTQ ?

Gabrielle Richard, est sociologue, chercheuse et formatrice sur les questions relatives au genre et à la sexualité en éducation. Elle est également l'autrice de « Hétéro, l’école ? » (Remue-ménage, 2020) et de « Faire famille autrement » (Binge Audio Editions, 2022)

Ressources associées

Changeons notre regard sur le handicap : d'une perspective théorique à une application pédagogique

Quel est notre regard sur le handicap ? Pour quelles conséquences ? La conférence abordera des notions théoriques sur le handicap et leurs implications pratiques, puis présentera des actions de l'université d'Orléans, ainsi que des éclairages sur les dispositifs académiques.

Didier Chavrier, Vice-président à l'égalité et la qualité de vie au travail à l'université d'Orléans, Vice-président de la Conférence Permanente Égalité Diversité de l'enseignement supérieur, Chercheur en sociologie de l’éducation

Alexandra Nallet est Correspondante handicap académique.

Ressources associées 

Contact : alexandra.nallet@ac-orleans-tours.fr

Regarder la captation de la visioconférence sur YouTube

Langage inclusif : Une tempête dans un verre d’eau ou une réponse à un vrai problème ?

« Le professeur a demandé aux étudiants de ne pas utiliser chatGPT ». Cette phrase, aussi anodine qu’elle paraisse, pose un défi à notre cerveau. Le professeur est-il une femme ? Et les étudiants sont-ils constitués de femmes et d'hommes ? La langue française, comme d’autres langues, a subi plusieurs vagues de masculinisation, des mots comme « autrice » étant littéralement gommés de la langue. Nous exposerons quelques travaux scientifiques qui en montrent au 21ème siècle, nous nous pencherons sur d’autres pratiques langagières courantes, et nous proposerons quelques pistes de réflexion en lien avec le « langage inclusif ».

Pascal Gygax, dirige l’équipe de Psycholinguistique et Psychologie Sociale Appliquée de l’Université de Fribourg. Ses travaux portent principalement sur la manière dont notre cerveau traite la marque grammaticale masculine. Avec ses collègues Sandrine Zufferey et Ute Gabriel, il vient de publier un livre grand public intitulé « Le cerveau pense-t-il au masculin ? Cerveau, langage et représentations sexistes » (Éditions Le Robert).

Ressources associées

Contact : pascal.gygax@unifr.ch

Regarder la captation de la visioconférence sur YouTube

L’impact des stéréotypes de genre sur les parcours académiques des filles

Les travaux de psychologie et de sociologie permettent de comprendre l’impact des stéréotypes de genre sur les parcours académiques des filles. Nous dresserons un état des lieux des différences de parcours entre les filles et les garçons, depuis le collège jusqu’à l’université, et nous présenterons quelques dispositifs permettant de limiter les conséquences délétères des stéréotypes de genre sur les parcours académiques des filles.

Nadine Fresquet, est Maîtresse de Conférences en Neurosciences et Chargée de Mission SAPS (Sciences Avec et Pour la Société) auprès de la présidence de l’Université de Tours. Elle est directrice adjointe de la Maison pour la Science-Centre Val de Loire.

Ressources associées

 

Vous êtes personnel de l'académie ? Si vous voulez en savoir plus rendez-vous sur votre PIA

Mise à jour : janvier 2024