La scolarité des élèves allophones et itinérants

Temps de lecture 8 minutes

J’ai un enfant entre 3 et 11 ans arrivant de l’étranger, que dois-je faire pour le scolariser ?

Je vais à la mairie de mon domicile qui inscrira mon enfant dans l’école de secteur, laquelle me donnera toutes les informations relatives à la poursuite de scolarité.

L'accueil dans le 1er degré

L’inscription et l’accueil des EANA en âge d’aller à l’école maternelle ou à l’école élémentaire s’effectuent en plusieurs temps.

  • Les parents doivent solliciter une inscription auprès de la mairie de leur domicile. La mairie affecte ensuite ces enfants dans l’école de leur secteur géographique ou, s’il en existe une à proximité, dans une école pourvue d’une Unité Pédagogique pour Élèves Allophones Arrivants (UPE2A).
  • Les directeurs ou les directrices d’école accueillent les EANA et leurs parents. Ils organisent une visite de l’école et donnent aux familles toutes les informations et tous les renseignements pratiques pratiques dont elles ont besoin. Il s'agit d'une étape clé dans la construction de la relation de confiance école-famille.
  • Les enseignants évaluent les compétences scolaires initiales* des élèves dans leur langue d’origine, en français et en mathématiques quelques jours après leur arrivée.
  • Les EANA sont inscrits le plus souvent dans les classes correspondant à leur âge quel que soit leur niveau scolaire. 
  • Un accompagnement pédagogique personnalisé est à mettre en œuvre, que les EANA soient accueillis en UPE2A ou non, pour leur permettre de réussir leur scolarité.

* Les enseignants peuvent solliciter le CASNAV pour obtenir les ressources nécessaires pour réaliser les évaluations initiales.

La scolarité dans le 1er degré

Il existe deux modalités de scolarisation des nouveaux arrivants dans le premier degré :

  • L'inclusion en classe ordinaire et l'accompagnement spécifique d'au moins 9 heures en UPE2A
  • La scolarisation à plein temps dans une classe ordinaire

En maternelle

Il n’existe pas de dispositif spécifique pour les EANA en école maternelle.

La durée de la prise en charge des EANA en UPE2A :

Sauf cas particulier, les élèves peuvent bénéficier de l'UPE2A pendant une année à raison de 9 heures par semaine.

J’ai un enfant entre 11 et 18 ans arrivant de l’étranger, que dois-je faire pour le scolariser ?

Je vais au  CIO  le plus proche de mon domicile où je serai reçu par un psychologue de l’Education Nationale qui ouvre et complète un dossier au nom de mon enfant. Ensuite, il sera évalué en français et en mathématiques. Enfin, il sera affecté par l’Inspection Académique qui me communiquera les coordonnées de l’établissement dans lequel je devrai l’inscrire. En fonction des besoins, il pourra bénéficier d’une structure accompagnante ou de soutien.

Si mon enfant a moins de 16 ans, il bénéficiera de la scolarité obligatoire en collège.

 L'accueil dans le 2nd degré

Dans le second degré l'accueil se déroule de la façon suivante :

  • Les familles ou le jeune et son tuteur (pour les mineurs non accompagnés) doivent dans un premier temps contacter le  CIO  le plus proche de leur domicile.
  • Un rendez-vous est alors fixé pour un premier entretien au  CIO  avec un psy-EN qui retracera avec le jeune son parcours scolaire ainsi que son souhait d'orientation le cas échéant. Si le jeune et la famille sont totalement non-francophones, ils peuvent être accompagnés d'un proche ou d'un interprète qui facilitera l'échange. Un deuxième rendez-vous est donné pour tester les acquis scolaires.
  • Les tests des acquis scolaires, appelés "évaluation initiale", sont effectués par un enseignant formé par le CASNAV. L'enseignant procède à :
    • une évaluation de lecture / compréhension en langue d'origine
    • des évaluations de maitrise du français (à l'oral et à l'écrit, en compréhension et en production)
    • un test de mathématiques qui peut être en langue d'origine, en français ou non verbal
  • A l'appui de cette évaluation initiale, l'enseignant rédige une préconisation qui est adressée au service académique du département concerné qui s'occupe de l’affectation des élèves en collège et en lycée. Se référer à notre page "Les dispositifs d'accueil" (lien à venir) pour connaitre les différentes modalités de scolarisation possibles.
  • Un courrier est adressé aux familles, ou au jeune et son tuteur, les invitant à se rendre dans l'établissement désigné afin de procéder à l'inscription.
  • Le jeune et la famille sont accueillis dans l'établissement par l'équipe de direction et le référent des élèves allophones ou du dispositif d'accueil (UPE2A). Ils organisent une visite de l’établissement et donnent aux familles et au jeune toutes les informations et tous les renseignements pratiques nécessaires pour un accueil réussi. Il s'agit d'une étape clé dans la construction de la relation de confiance école-famille.
  • Un accompagnement pédagogique personnalisé est mis en œuvre, que le jeune soit accueilli en UPE2A ou non, pour lui permettre de réussir sa scolarité.

La scolarité dans le 2nd degré

Il existe deux modalités de scolarisation des nouveaux arrivants dans le second degré :

  • l'inclusion en classe ordinaire et l'accompagnement spécifique d'au moins 12 heures en UPE2A et 15 heures en UPE2A-NSA. 
    Se référer à notre page "Les dispositifs d'accueil" (lien à venir) pour connaître et distinguer ces dispositifs.
  • la scolarisation à plein temps dans une classe ordinaire avec soutien FLS et inscriptions à d'autres dispositifs d'accompagnement (AP, Devoirs faits,...) en fonction du profil de l'élève.

La durée de la prise en charge des EANA en UPE2A :

Sauf cas particulier, les élèves peuvent bénéficier de l'UPE2A pendant une année à raison de 12 ou 15 heures par semaine.

Je suis famille itinérante,  j'ai un enfant de 3 à 11 ans, que dois-je faire pour le scolariser ?

Je vais à la mairie de mon lieu de stationnement ou d'hébergement qui inscrira mon enfant dans l’école de secteur, laquelle me donnera toutes les informations relatives à la poursuite de scolarité.

Plus d'informations sur le site de l'EduscolRappel : la scolarité est obligatoire de 3 à 16 ans pour tout enfant présent sur le territoire français.

Comment obtenir une attestation de niveau de langue française ?

Il faut passer les diplômes ou test suivants : DILF (Diplôme Initial de Langue Française), TCF (Test de Connaissances en Français) ou DELF (Diplôme d’Etudes en Langue Française).

Comment m’inscrire au DILF, au TCF, au DELF ?

Je suis scolarisé, mon établissement d’accueil procède à mon inscription au DELF.

Je suis non scolarisé, je m’adresse au CRIA de mon département qui s’occupe de mon inscription au DILF, TCF ou DELF.

Le DELF Scolaire

Le Diplôme d’études en langue française (DELF) est harmonisé sur le Cadre européen commun de référence pour les langues ( CECRL ) depuis le 1er septembre 2005. À compter de cette date, une version du DELF destinée à un public adolescent scolarisé dans un établissement scolaire public ou privé est proposée. Dans l’académie d’Orléans - Tours, la première session du DELF scolaire a eu lieu en 2008 (année scolaire 2007/2008).

Les quatre niveaux du DELF (A1, A2, B1, B2) correspondent aux quatre premiers niveaux établis par le  CECRL .

Seuls trois niveaux (A1, A2, B1) sont  proposés dans la version du DELF en milieu scolaire, ils sont adaptés à des publics adolescents. Chaque degré représente une certification à part entière et correspond à un diplôme distinct. La version scolaire est identique dans sa structure aux épreuves pour adultes (construction des épreuves, durée…) mais différente quant aux supports utilisés et aux thèmes abordés. Sur le diplôme DELF délivré, la mention « scolaire » n’apparaît pas.

Des informations complémentaires, ainsi que des exemples de sujets peuvent être téléchargés sur le site du France Education international (anciennement appelé CIEP).

Le  Casnav  d’Orléans-Tours coordonne l’organisation du DELF scolaire en collaboration avec les directions académiques des six départements.

Accedez au site de France Education International contenant des exemples de sujets DELF

Où se procurer des documents d’évaluation ou d’accompagnement pour EANA et EFIV ?

Contactez l'équipe du Casnav

Comment solliciter une formation ?

Si je suis professeur du premier degré, je bénéficie du PDF (Plan Départemental de Formation) communiqué par la direction académique du département. Inscription, après accord de l’ IEN  de circonscription.

Si je suis professeur du second degré, je bénéficie du PAF (Plan Académique de Formation). Je m’inscris de manière individuelle. 

Si je suis chef d’établissement, je peux solliciter une formation établissement via la DAFOP. 

Plus d'informations sur le PIA

Les formations

La certification complémentaire en français langue seconde

La certification complémentaire en français langue seconde (FLS) est accessible aux enseignants du premier degré et du second degré dans toutes les disciplines.

Elle reconnaît leur aptitude à travailler avec des élèves allophones et leur permet de postuler sur des postes spécialisés, en unité pédagogique pour élèves allophones arrivants (UPE2A) dans le premier degré ou en UPE2A dans le second degré.

La certification complémentaire fait l’objet d’une circulaire officielle parue dans le B.O. n°39 du 28 octobre 2004.

Le plan académique de formation

Le CASNAV organise plusieurs formations sur la scolarisation des élèves allophones nouvellement arrivés (EANA) ainsi que sur les enfants issus de familles itinérantes et de voyageurs (EFIV) dans le cadre du plan académique de formation (PAF) destiné aux enseignants du second degré.

Je souhaite enseigner aux EANA/EFIV ou faire un stage, quelles sont les démarches ?

J’envoie ma candidature (CV + lettre de motivation) au CASNAV. Je ne serai contacté que si une opportunité se présente.

Mise à jour : septembre 2021