Devenir membre du jury

Cours de sport

Temps de lecture 2 minutes

Pourquoi devenir membre de jury sur les diplômes d’État ?

  • pour évaluer des candidats, au regard d’un référentiel de certification et de compétences, dans le cadre de jurys de formations initiales (FI) ou de jurys de validation des acquis de l’expérience (VAE)
  • pour délibérer avec les autres membres de jury
  • pour valider des résultats, pour décider de l’attribution totale ou partielle, ou du refus d’attribution de la certification
  • pour formuler des préconisations, le cas échéant (notamment, dans le cadre de la VAE)

Le rôle d’un membre de jury ?

Être membre de jury, c’est :

  • évaluer les futurs professionnels du secteur dans lequel vous intervenez
  • partager des questionnements professionnels, et échanger avec d’autres professionnels du secteur
  • faire partager votre propre expertise et la valoriser
  • développer de nouvelles compétences

Quelle reconnaissance pour un membre de jury ?

Être membre de jury, c’est faire valoir son expérience professionnelle au service de l’État en fonction des mérites et des talents des candidats.
Les qualités attendues d’un membre de jury :

  • un comportement exemplaire
  • l’impartialité
  • la neutralité
  • la capacité d’écoute et l’ouverture d’esprit

 Les engagements du membre de jury 

Être membre de jury, c’est s’engager à :

  • respecter des principes déontologiques, et notamment : 
    • la neutralité : vous faites abstraction de tout intérêt personnel et professionnel. Le jury n’est pas une instance de recrutement. Vous ne participez pas à l’évaluation ni aux délibérations du jury si vous connaissez personnellement un candidat ;
    • l’objectivité : vous évaluez le candidat au regard d’un référentiel de certification et de compétences définis réglementairement, sans considération du statut ou des particularités de la personne ;
    • l’égalité de traitement des candidats : les modalités de l’évaluation sont identiques pour l’ensemble des candidats. Vous respecter les horaires, la durée, la forme des épreuves ;
    • le respect de la confidentialité : vous respectez, sans limitation de durée, la confidentialité des informations de toute nature fournies par le candidat et notamment les données personnelles et professionnelles. Vous vous engagez également à garantir la confidentialité des délibérations du jury. Vous ne divulguez pas les résultats aux candidats ;
    • la solidarité entre les membres de jury : lorsque le jury a débattu et délibéré, vous êtes solidaires des décisions prises.
  • s’approprier les modalités et les outils de l’évaluation : les outils vous sont transmis en amont ;
  • respecter la parole donnée par rapport aux dates pour lesquelles vous vous êtes engagé à siéger.

Mise à jour : octobre 2021