Axe 4 - Se caractériser

Pour une transition éducative réussie

Axe 4 - Se caractériser

Donner une signature à l’académie d’Orléans-Tours, exprimer ce qui la caractérise, l’identifier est un axe de travail singulier de ce projet académique. Dans une société en pleine mutation, tous les acteurs de l’académie se mobilisent pour accompagner une transition qu’elle soit écologique, énergétique, culturelle, numérique, ou pédagogique.
Sous le signe de l’émulation et du partage d’expériences, l’objectif est que chaque école, chaque établissement prenne en compte ces transitions pour préparer au monde de demain.
Il s’agit pour les établissements d’exprimer ce qui les singularise dans le territoire régional avec une signature qui leur est propre. C’est dans ce cadre et à travers les nombreuses filières professionnelles d’avenir de la région (cosmétique, industries en milieu sensible ou agro-alimentaires, numérique, tourisme et patrimoine, services aux publics) que les élèves pourront poursuivre un cursus dans l’enseignement supérieur en Centre-Val de Loire.
Il s’agit aussi pour les équipes de s’emparer des leviers qui s’offrent à eux, tels le volet éducation du Conseil national de la Refondation, pour mettre en œuvre des projets innovants et expérimenter de nouvelles approches pédagogiques au service de la réussite de tous les élèves.

Les actions qui seront menées :

  1. Favoriser le développement de projets pédagogiques, culturels mais aussi autour du développement durable, ou encore de la promotion de la santé.
  2. Développer la signature des établissements.
  3. Favoriser la mobilité des élèves.
  4. Valoriser l’enseignement du numérique et des sciences ainsi que la féminisation de la filière.
  5. Conserver les talents

1. Favoriser le développement de projets pédagogiques, culturels mais aussi autour du développement durable, ou encore de la promotion de la santé via les appels à projets

  • Créer une cellule académique d’accompagnement aux projets avec un comité stratégique des partenaires, un accompagnement multi-échelle (région, département, bassin, établissements) au montage de projets et à la phase de conventionnement.
  • Améliorer la lisibilité des dispositifs (cartographie et catalogue) et proposer un vade-mecum pour faire connaître les labels et les moyens de les obtenir, en lien avec le projet d’établissement.
  • Encourager le partage et le retour d’expérience via une plateforme académique simplifiée de consolidation des informations des projets (numériques, art, sport, science, entreprises, voyage…) éventuellement associés aux labels.
  • Déployer des projets pour que les élèves gagnent en autonomie dans leurs actions, dans leur méthodologie d’apprentissage et dans leur créativité.

Indicateurs

Nombre de projets déposés sur la plateforme du conseil national de la refondation Éducation (CNR-E)
Nombre de projets déposés sur les appels à projets nationaux
Nombre de projets pédagogiques culturels
Nombre de projets liés au développement durable
Nombre de projets de promotion de la santé

2. Développer la signature des établissements

  • Promouvoir l’engagement et la citoyenneté, les parcours citoyens, le SNU, notamment en réseau d’éducation prioritaire (REP) et REP+.
  • Promouvoir la culture à travers l’offre de formation ou/et la participation à des projets culturels internes ou extérieurs à l’établissement.
  • Promouvoir le sport à travers les sections d’excellence sportive ou/et la participation à des manifestions internes ou externes à des manifestations sportives pérennes.
  • S’inscrire dans une démarche d’accessibilité et de meilleure lisibilité de nos missions et de nos services auprès des usagers (déclinaison de la charte de pilotage en EPLE, démarche Services publics +).
  • S’engager dans une logique de développement durable (formations, actions, projets, labellisation).

Indicateurs

Nombre de comptes engagement citoyen (CEC)
Nombre d’élèves engagés dans les séjours service national universel (SNU)
Nombre de classes engagées
Nombre de classes défense
Nombre de labels Services publics +
Nombre de pass culture collectif

3. Favoriser la mobilité des élèves

  • Construire une éducation à la mobilité dans le cadre d’une éducation partagée avec les parents dans le cadre du parcours Avenir (mobilité progressive - secteur proche, ville, département, région, international - et de plus en plus autonome - en classe, en groupe accompagné, individuellement).
  • Encourager les mobilités internationales en déployant les dispositifs de subvention existants (ERASMUS+, OFAJ…) et offrir au minimum une mobilité internationale par élève au cours d’un cycle de formation.
  • Renforcer les contacts avec les régions partenaires à l’étranger (Allemagne, Espagne, Italie…) à travers des projets pédagogiques favorisant les mobilités internationales.

Indicateurs

Nombre de partenariats internationaux actifs
Nombre de projets eTwinning
Nombre d’élèves bénéficiant d’une mobilité internationale
Nombre d’élèves faisant valoir la reconnaissance de leur mobilité sur le diplôme du baccalauréat

4. Valoriser l’enseignement du numérique et des sciences et la féminisation de la filière

  • Accompagner la montée en compétences numériques et la formation à l’esprit critique des élèves et des enseignants. Accompagner l’acculturation et les usages de l’IA.
  • Déployer les communs numériques, en particulier pour faciliter la liaison école-collège-lycée et supérieur à travers le projet Moodle ÉLÉA.
  • Déployer l’usage des ressources numériques pédagogiques et en particulier celles s’appuyant sur l’IA.
  • Amplifier la féminisation des filières numériques et rendre mieux visible les actions pour encourager les filles vers le numérique : formation et sensibilisation (élèves, personnel de direction, formateurs, enseignants et parents), de communication et d’accueil en entreprises.
  • Travailler avec les partenaires et les associations impliquées sur la thématique « filles et numérique ».

Indicateurs

Niveau de certification PIX (service permettant à ses utilisateurs d’évaluer, de développer et de certifier leurs compétences numériques) des élèves et nombre d’enseignants certifiés PIX+ Édu
Nombre d’enseignants 1D et 2D utilisant ÉLÉA
Taux d’usage des ressources numériques (via le GAR)
Pourcentage de filles en spécialité NSI et en bac STI2D
Nombre d’intervention en établissement d’associations et de partenaires impliqués sur la thématique « filles et numérique »

5. Conserver les talents

  • Communiquer sur les atouts de l’enseignement supérieur en région auprès des jeunes et des prescripteurs (parents, enseignants, encadrement...) en lien avec les besoins des filières.
  • Décupler la connaissance du monde de l’entreprise avec des interventions des professionnels auprès des élèves via une plateforme ouverte et en s’appuyant sur les réseaux (campus des métiers et des qualifications (CMQ), comités locaux école-entreprise (CLEE)...) et des journées de découverte du monde de l’entreprise pour les personnels de l’éducation nationale.
  • Innover dans la forme scolaire de la formation continue par la mise en place de journées d’échanges de pratique entre pairs (séminaire, cafés cadres, cafés enseignants...) pour favoriser la création de communauté apprenante et accueil de ces journées hors des espaces scolaires (lieu de culture et autres).
  • Associer mieux les parents via des actions de parentalité : festives, utiles, IA et robot social via l’expérimentation dans le territoire numérique éducatif (TNE).

Indicateurs

Taux de poursuite dans l’enseignement supérieur
Nombre d’interventions devant les élèves (par filière pro des intervenants et par département), nombre de journées de découverte (par département)
Nombre d’évènements avec les parents organisés dans les écoles et les établissements (par département)

Mise à jour : février 2024