> académie d'orléans-tours
Académie
Académie
Orientation
Examens
Formations
Pédagogie, action éducative
Concours, emplois, carrières
Portail pédagogiqueEspace parents et élèves

Bilan social

Sont détaillés dans celui-ci :

  • Effectifs et caractéristiques démographiques
  • Carrière et mobilité
  • Vie des personnels
  • Formation des personnels
  • Masse salariale
  • Dialogue social

 

Archives :

Télécharger le bilan social 2015-2016

Télécharger le bilan social 2014-2015

Télécharger le bilan social 2013-2014

Télécharger le bilan social 2012-2013

Télécharger le bilan social 2011-2012

Télécharger le bilan social 2010-2011

Bilan social 2016-2017

À la rentrée 2016, 36 223 personnes travaillent pour l’académie d’Orléans-Tours, soit 365 de plus que l’année précédente.

28 849 sont des enseignants, soit 4 personnels de l’académie sur 5. Les personnels d’assistance éducative et IATSS (ingénieurs, administratifs, techniciens, de santé et sociaux) représentent 8% de la population totale et les personnels Ideo (inspection, direction, éducation et orientation), 4%.

Le taux de féminisation académique est relativement stable depuis 2009, autour de 71%. Les personnels IATSS et les enseignants du premier degré se distinguent par un fort taux de féminisation, avec respectivement 83,5% et 85%.

L’âge moyen de l’ensemble des personnels observés reste stable depuis 2014 : il est de 42 ans. Il était de 41 ans de 2009 à 2013. Au regard de chaque catégorie, les personnels Ideo et IATSS se démarquent par une moyenne d’âge plus élevée, respectivement de 48 et 47 ans. L’indice de vieillissement (population des 55 ans et plus rapportée à la population des moins de 30 ans) est particulièrement élevé pour les IATSS affectés dans les départements du Cher et de l’Indre-et-Loire, indices supérieurs à 7. Inversement, les personnels d’assistance éducative sont nettement plus jeunes avec un âge moyen de 33 ans.

Entre la rentrée 2015 et la rentrée 2016, 231 agents sont sortis provisoirement (57,1% pour une disponibilité) et 258 ont été réintégrés dont 55,4% à la suite d’un congé parental.

 À la rentrée 2016, 9% de l’ensemble des personnels de l’académie, titulaires ou non, exercent à temps partiel, soit 3 214 agents. Entre 2015 et 2016, le nombre de personnes à temps partiel a augmenté (+1,9%). Cette hausse globale concerne particulièrement les enseignants du premier degré et ne vaut pas pour toutes les catégories de personnels, ce nombre est en baisse pour les enseignants du second degré (-0,7%).

Pour la deuxième année, l’académie compte un nombre d’apprentis de la fonction publique significatif avec 111 apprentis (hors établissements du supérieur) auxquels s’ajoutent les étudiants apprentis professeurs, au nombre de 50.

Sur l’année civile 2016, la masse salariale du secteur public se chiffre à plus de 2 milliards d’euros. Elle est répartie sur quatre programmes, le plus important étant celui relatif à l’enseignement scolaire public du second degré dont les dépenses s’élèvent à plus d’1,15 milliard d’euros.

 

 

MEN
accédez à  votre espace