Des initiatives interactives pour maintenir l'activité.

À propos de cette page
Naviguer dans la rubrique
Partager

Utilisation de plateformes en ligne, ENT, quiz ...

Un plan de travail interactif à l’école

Sophie Loulergue l'école maternelle Diderot

Chaque semaine, j'envoie aux parents:

  • un "diaporama" de vocabulaire,
  • un  programme de travail avec des liens actifs qui renvoie vers l'histoire, la comptine, les exercices (LearningApps) de la semaine et vers des petits documentaires.

J'enrichis  le dossier LearningApps de la semaine chaque jour en fonction du programme de la journée. Les nouveautés déposées chaque matin permettent de donner envie aux élèves de consulter le site régulièrement et d'assurer une  progression dans les activités.

  Dans le programme de travail, un symbole indique aux parents que j'attends un retour courriel ou photos. 

Je rassemble tous les retours dans un album sur le thème de la semaine qui permet de créer un lien entre les élèves, leurs parents, mon modulateur, mon ATSEM et moi. Cet album permet aussi de garder en mémoire les activités de la semaine.

Ces albums seront repris en version papier à notre retour en classe pour ancrer cette période virtuelle dans la réalité. Un exemple d'album : Le loup qui préferait les carottes


Visite virtuelle du musée d’Orsay

La présente expérience pédagogique concerne la classe de 4e du site du Grand Pressigny. Il a donc été proposé aux élèves d’effectuer une sortie scolaire virtuelle au musée d’Orsay de Paris. L’outil utilisé est le site internet américain Google : https://artsandculture.google.com/partner/musee-dorsay-paris

La consigne donnée aux élèves étaient la suivante :

Vous êtes en sortie scolaire au musée d’Orsay de Paris. Votre enseignant vous laisse quartier libre pour votre visite, mais vous devez tout de même obligatoirement vous arrêter devant deux tableaux : « La gare Saint Lazare » de C.Monet et « Les Charbonniers » de C.Monet. Décrivez ces deux tableaux en donnant vos impressions.

Voir l'integralité de l'activité


Plan de travail, rituels, missions

A l'école Victor Meunier à Saint Père sur Loire, Rémi Bedu

On propose une « mission » chaque jour, une petite énigme à résoudre, photo de lieu célèbre, de personne célèbre (ou liée à l’école), extrait de musique, œuvre d’art...  etc. à reconnaître.

Les jours « habituels » d’école, on tente de « coller » le plus possible aux habitudes de classe, et on ajoute à la mission  : 

  • les rituels ( phrase quotidienne dictée – fichier audio - + nombre ou fraction du jour – idem - + verbe à conjuguer )
  • 1 fiche « pidapi » adaptée ( ces fiches de travail coopératif, issues des travaux de Sylvain Connac, nous apparaissent intéressantes, et d’autant plus vu la situation... Elles proposent plusieurs parties : 
  • « ce que je sais faire » = 3 exercices simples de difficultés graduées, liées à la compétence travaillée, dont les réponses sont indiquées enfin de fiche, pour permettre à l’enfant de vérifier ses travaux.
  • « conseils » = sorte de leçon à laquelle l’enfant peut se référer pour travailler
  • « entraînement » = 3 exercices de difficultés graduées, liées à la compétence travaillée, dont les réponses sont indiquées enfin de fiche, pour permettre à l’enfant de vérifier ses travaux.
  • « test » = exercice dont les réponses ne sont pas indiquées, à corriger par l’enseignant, pour valider ou non la compétence.

Ces fiches ont l’intérêt de proposer des repères « conseils » remplaçant la leçon que l’enfant n’a la plupart du temps pas chez lui ; de minimiser les corrections de l’enseignant puisque les exercices proposent des autocorrections ; de permettre éventuellement une différenciation pédagogique, puisqu’on peut proposer des fiches différentes selon les enfants, dans une matière donnée... 

► Un jour sur deux, un document écrit, ou une vidéo, à lire en sciences, géo, histoire... duquel extraire ou créer un dessin, un graphique, une frise...

Les jours où il n’y a pas d’école, on ajoute juste à la mission une petite vidéo ou un document permettant la création d’un origami, ou d’un dessin à partir d’une technique présentée facile...

Je communique quotidiennement par courriel ( ou par SMS pour les quatre familles qui n’ont pas internet). Je pense que le fait de garder un lien quotidien est important, même les jours où il n’y a pas d’école ( avec des propositions ludiques uniquement), motivant et donnant des repères dans les familles, me permettant de garder le fil avec tous...


Carnet de lecture "un jour une histoire "

Des initiatives ont été prises pour faire passer le confinement plus facilement et de façon plus agréable :

Valérie Veissid, professeur de Lettres a mis en place un carnet de lecture au lycée Branly « un jour une histoire ». « La chèvre de Monsieur Seguin » d’Alphonse Daudet, « L’île » de Sylvain Tysson,  « Les animaux malades de la peste » de La Fontaine, « L’homme qui plantait des arbres » de Jean Giono, ou « Histoire naturelle » de Pline l’Ancien avec « les gestes et postures nuisibles ou salutaires »… chaque histoire n'est pas choisie par hasard : elle fait écho au monde contemporain, tout en étant un texte authentique et littéraire.