La spécialité en STI2D

À propos de cette page
Naviguer dans la rubrique
Partager

L'activité de spécialité se situe dans un contexte pluritechnologique qui permet de :

  • présenter et justifier le problème technique ;
  • valider et justifier une solution technique ;
  • simplifier l'existant, augmenter ses performances, diminuer les coûts dans un contexte de réduction des empreintes environnementales.

Les élèves vivent les différentes étapes d'un projet dans un contexte simple et limité, fédérateur de connaissances et facilitateur des apprentissages par l'action.

La spécialité au baccalauréat

L'enseignement de spécialité conduit l'élève à la réalisation d'un projet en classe de terminale. Ce projet, mené en groupe, met l'élève dans une situation de technicien devant répondre en équipe à un cahier des charges.

La réalisation de ce projet permet à l'élève :

  • de comprendre, assimiler et utiliser des notions vues en cours ;
  • de résoudre des problèmes ;
  • d'élaborer et de mettre en oeuvre des solutions ;
  • de mener un travail collaboratif.

Une première évaluation (coefficient 6) a lieu durant la conduite de projet : l'élève présente l'état d'avancement de son travail, les difficultés rencontrées et les choix opérés.

Une seconde évaluation (coefficient 6) a lieu à la fin de l'année scolaire. L'élève rédige un dossier numérique et construit un diaporama. Au cours d'une épreuve orale de 20 minutes, il présente son activité au sein du projet en prenant appui sur ces documents.

L'organisation du projet

Le déroulement du projet

La spécialité AC (Architecture et Construction)

Cette spécialité porte sur l’analyse et la création de solutions techniques, relatives au domaine de la construction architecturale.

Dans un contexte de développement durable, les élèves participent aux principales étapes d’un projet architectural en intégrant des contraintes sociales et culturelles, d’efficacité énergétique et du cadre de vie.

Dans la phase de conception de l'ouvrage, ils identifient les paramètres culturels, sociaux, sanitaires, technologiques et économiques participant à la conception d’une construction et veillent à analyser en quoi des solutions technologiques répondent au programme du projet. Ils définissent et valident leurs solutions par simulation.

Les élèves identifient les éléments importants du cycle de vie d’une construction, prennent en compte la spécificité des caractéristiques du sol et du climat du site, leur variabilité dans le temps et le vieillissement des matériaux.

Enfin, ils améliorent les performances de la construction pour répondre aux contraintes du développement durable.

La spécialité EE (Energies et Environnement)

La spécialité Energies et Environnement enrichit la culture scientifique et technologique par un contenu spécifique à la maîtrise et à la gestion durable de l'énergie.

Elle offre aux élèves une perspective vers des métiers émergents tournés vers l'optimisation de la production et de la consommation d'énergie (Energy manager).

Les élèves vivent les principales étapes d’un projet technologique justifié par l’amélioration de l’efficacité énergétique d’un système ou de ses performances dans un objectif de développement durable.

Au cours de la phase de conception du système, ils définissent tout ou partie des fonctions assurées par une chaîne d’énergie et son système de gestion associé, ils anticipent ou vérifient par simulation les comportements attendus.

Enfin, les élèves réalisent un prototype répondant à un cahier des charges, effectuent des essais pour vérifier sa conformité dans le cadre d’une démarche de qualification et éprouvent des réglages en vue d’une optimisation.

Exemple de sujet de projet

La spécialité ITEC (Innovation Technologique et Eco-Conception)

Un enseignement de spécialité pour ceux qui aiment innover et concevoir de nouveaux produits tout en minimisant leur impact environnemental, depuis la conception, la fabrication jusqu'au recyclage.

Les élèves vivent les principales étapes d’un projet technologique justifié par l'amélioration d’un système existant, imaginent et représentent un principe de solution technique en appliquant une démarche de créativité.

Les élèves définissent tout ou partie d’un mécanisme, une ou plusieurs pièces associées et anticipent les comportements statiques et dynamiques par simulation. Ils prennent en compte les conséquences environnementales de la conception proposée.

A l’occasion du prototypage de pièces, ils découvrent par l’expérimentation les principaux procédés de transformation de la matière, réalisent une pièce par un procédé de prototypage rapide et valident sa définition par son intégration dans un mécanisme.

Exemples de sujets de projet

La spécialité SIN (Systèmes d'Information et Numérique)

Les élèves vivent les principales phases d’un projet technologique planifié dont l’objectif est la mise en œuvre, la modification et/ou l’amélioration d’un système.

Lors du maquettage des solutions, ils définissent et valident une solution par simulation en établissant un modèle de comportement adapté. Pour cela, ils recherchent une solution logicielle ou matérielle au regard de la définition d'un système, d'une documentation technique, d'une norme… Ils simulent les solutions fonctionnelles pour valider les différents comportements et faire des choix technologiques avant implémentation.

Les élèves réalisent ensuite un prototype matériel et logiciel répondant aux contraintes fonctionnelles et structurelles identifiées, l’intègrent dans un système global pour mesurer ses performances et valider son comportement.