Différencier par la progressivité

À propos de cette page
Naviguer dans la rubrique
Partager

Présentation

Cette vidéo a été réalisée le 30 mai 2017 à Tours, au collège Montaigne, en cycle 4.

La séquence dure 55 minutes, avec une classe entière.

Aspects pédagogiques et didactiques

L'activité se situe au moment de la découverte de la programmation, et travaille donc la compétence "programmer" dans le référentiel PIX.

Cette vidéo montre l’articulation entre l’environnement papier/crayon et celui de Scratch sur ordinateur. 

Elle témoigne des différents langages : parlé, géométrique et informatique. 

Elle explique comment le professeur accompagne les élèves : il ne leur montre pas comment faire mais plutôt comment être autonome et propose un apprentissage progressif.

On peut la regarder sous différents angles :

  • Le débat scientifique entre élèves
  • L’autonomie des élèves
  • La différenciation
  • La question des transferts de langage
     

Focales d’observation de la vidéo

  • 1’ : on perçoit un moment de travail collaboratif même si l’on ne comprend pas les arguments qui l’ont emporté.
  • 1’15’’ : Plusieurs langages sont entremêlés : le langage gestuel (le crayon), le langage parlé et le langage de la géométrie.
  • 1’45’’ les élèves on écrit un programme mais ne se sont pas encore emparé de l’autonomie que leur confère la machine.
     

Points de vigilance

Cette vidéo n’a pas pour objectif d’être modélisante, tant par son contenu que par la forme de la séance.