« Regards d’ados »

À propos de cette page
Naviguer dans la rubrique
Partager

 

I- Contexte pédagogique

 

Classe de 3ème hétérogène (23 élèves).

 


Travail disciplinaire (Français) et transversal (Education aux médias et à l’information).

 

 

Cadre de l’action : 1 h de cours de français par semaine au CDI tout au long de l’année  afin d’instaurer des rituels, des automatismes et enregistrement des émissions dans les locaux de la radio partenaire.

 

 

Problématique : Utiliser le numérique pour modifier le rapport à l’écrit et à l’oral et de faire comprendre aux élèves qu’ils peuvent lutter contre le déterminisme social et être en situation de réussite dans des projets ambitieux.

 

 

Objectifs principaux :    


- Modifier le rapport aux savoirs et à l’apprentissage grâce à une situation pédagogique motivante (utilisation du numérique, destinataire réel, travail en équipe…),


- Ouvrir sur le monde (élèves enclavés dans leurs quartiers et pauvreté culturelle) en leur permettant de s’interroger sur un phénomène de société afin  d’exercer leur liberté d’expression et de développer leur esprit critique tout en abordant par une mise en situation concrète un point important du programme de 3ème (le sujet de réflexion).


- Valoriser leur travail à travers un projet dont le résultat est accessible à tous (radio locale, blog webradio) et par là-même faire « rayonner » le collège au sein du quartier, de la ville, du département…

 

 

Compétences construites :


- Les langages pour penser et communiquer : lire, dire, écrire.


- Les méthodes et outils pour apprendre : autonomie, travail en groupe, recherche documentaire, utilisation du numérique.


- La formation de la personne et du citoyen : éducation aux médias, esprit critique, jugement personnel, ouverture culturelle…

 

 

Stratégies pédagogiques :

 

-    Etayage des intervenants adapté à chaque groupe pour mettre en place des automatismes et favoriser l’autonomie progressive : recours à une   grille d'écriture (cf. annexe 1), désignation d’un adulte référent pour 1 ou 2 groupes afin de permettre un accompagnement personnalisé.


-    Planification du travail à chaque séance à l’aide d’un journal de bord et évaluation à la fin de chaque séance (cf. annexe 2).


-    Réalisation de plusieurs productions dans l'année afin de permettre l’autoévaluation, la remédiation sur des difficultés ciblées avant la prochaine émission.


-    Evaluations croisées : les enseignants, l’intervenante extérieure, les Assistants pédagogiques, les élèves.

 

 

Principaux outils numériques utilisés :


-    Internet pour la recherche documentaire en complément des périodiques du CDI.


-    Enregistreur vocal pour les interviews, le micro-trottoir…


-    Traitement de texte pour rédiger les articles des chroniques.


-    Logiciel Audacity pour l’entrainement à l’oral.


-    Logiciel de montage WinMedia.

 

 

 

II- Mise en oeuvre

 

Le projet Webradio donne la parole aux collégiens puisqu’ils réalisent 2 à 3 émissions sur des sujets d’actualité qui les touchent. Les élèves « acteurs » s’informent, s’expriment avant de produire eux-mêmes de l’information : un « magazine » complet avec des chroniques (Société, micro-trottoirs, zoom sur, loisirs, santé…) diffusée sur le blog  webradio » et sur les ondes de la radio Grand Ciel.

 


1)    Proposition de sujets par les élèves pour les différentes chroniques.

 


2)    Vote pour sélectionner les sujets de l’émission.

 


3)    Constitution de groupes de 2 à 3 élèves qui auront en charge une chronique.

 


4)    Questionnement du sujet à l’aide des 5W + recherche d’une problématique.

 


5)    Recherche documentaire (périodiques du CDI et internet) avec repérage des idées principales.

 


6)    Classement des idées à l’aide d’une grille d’écriture.

 


7)    Rédaction collective au sein de chaque groupe de l’introduction et de la conclusion mais répartition des sous-parties entre les élèves.

 


8)    Réécriture selon les conseils des professeurs et de l’intervenante.

 


9)    Adaptation du texte final pour obtenir un « écrit oralisé » & entrainement à l’oral à l’aide d’audacity.

 


10)     Organisation d’un casting pour le choix de l’animateur principal.

 


11)     Enregistrement de l’émission dans les locaux du partenaire, la Radio Grand Ciel (L’intervenante extérieure se charge de l’aspect technique, du montage…).

 


12)    Mise en ligne de l’émission dans son intégralité (http://l-a-radio.eklablog.com/emissions-c24525404) et par sujet (http://l-a-radio.eklablog.com/liste-des-sujets-abordes-c27141364)

 

 

 

III- Pourquoi utiliser le numérique?

 


-    Créer une émulation chez les élèves en valorisant leur travail et en leur permettant d’avoir de vrais auditeurs partout à travers le monde ;


-    Travailler simultanément plusieurs compétences du socle de différents domaines (lire, dire, écrire…) ;


-    Faciliter le travail en groupe (articles en réseau…) ;


-   Permettre une rétroaction et l’auto-évaluation : les élèves peuvent s’écouter et améliorer leur travail car production de plusieurs émissions (entrainement à l’oral + enregistrement en mode différé) : possibilité de recommencer ou de retoucher, de corriger le son…

 

 

 

IV- Limites et ajustements

 

L’utilisation d’un espace collaboratif du type framasoft aurait facilité le travail en groupe mais cela s’est avéré impossible en raison des problèmes informatiques récurrents (réseau inaccessible, accès à internet impossible) : il a fallu faire une sauvegarde des travaux des élèves à chaque séance pour  continuer le projet et ne pas être freiné par les dysfonctionnements du réseau.


Le projet se faisant sur une heure de français, la priorité était de travailler les compétences disciplinaires et transversales (pas le temps d’initier les élèves à l’aspect technique…)

 

 

Leila ENOUSKI,

Collège Louis Armand

Dreux

 

 

 

Pour aller plus loin: le fil RSS Edubase

Fil RSS d'EDU'bases lettres - « Discipline : Français », « Type d'activités pédagogiques : Lecture détaillée de textes »,