Monstres et caetera

À propos de cette page
Naviguer dans la rubrique
Partager

 

I- Contexte pédagogique

 

- Cycle / Profil de classe : Cycle 3 - 6ème

 

- Travail disciplinaire 

 

- Problème posé :difficulté à travailler en autonomie et à faire les liens dans les apprentissages.

 

- Objectif principal :rendre compte de ses recherches et de la compréhension de sa lecture en produisant un document composite interactif de façon autonome

 

- Compétences construites:

 

Domaine 1 : des langages pour penser et communiquer

Ecrire: écrit de travail – écrit pour penser 

Lire :

- Lire, comprendre et interpréter un texte littéraire adapté à son âge et réagir à sa lecture.

- Lire et comprendre des textes et des documents (textes, tableaux, graphiques, schémas, diagrammes, images) pour apprendre dans les différentes disciplines.

 

 

Domaine 3 : Apprendre à travailler en groupe- Prendre conscience des valeurs citoyennes

 

 

EMI : utilisation du numérique pour lire et pour produire.

 

- Stratégie pédagogique : le travail s’inscrit dans une séquence axée sur la thématique « Monstres aux limites de l’humain »

 

- Principaux outils numériques :

     - Thinglink (site de création en ligne d’images interactives)

     - site de la BNF

     - carte mentale

 

 

- Un exemple de réalisation :

Vers le haut

 

II- Mise en œuvre

 

Le travail intervient après l’étude de textes qui permettent de souligner les caractéristiques du monstre mythologique comme étant une créature inhumaine, non civilisée  et irrespectueuse envers  les  dieux  avec  l’étude  de  l’extrait  de  l’Odyssée,  d’Homère  portant  sur  le  Cylope Polyphème. Une carte mentale établie avec les élèves est proposée.

 

On  travaille  ensuite  la  notion  de  métamorphose  comme  sanction  divine  qui  traduit physiquement un défaut considéré comme en étant en dehors de l’humain (l’anthropophagie et le non respect des dieux vus précédemment) avec Lycaon. L’hybridité qui aura été abordée de façon indirecte par une séance inaugurative invitant les élèves à créer et décrire leur propre monstre sur le site de la BNF sera  mise en évidence avec ce dernier texte. On complète la carte mentale.

 

Dans  une  troisième  séance,  l’extrait  portant  sur  Méduse  sera  fourni  aux  élèves  avec  la consigne  de  retrouver  les  éléments  qui  permettent  de  définir  Méduse  comme  étant  un monstre : hybridité, cruauté, métamorphose, être non civilisé (car vivant à l’écart de la polis dans une grotte), aspect non humain.

 

On pourra avec cette lecture mettre en avant un nouvel aspect de l’humain aux limites de lui-même  avec  le  héros  Persée  devant  se  surpasser  pour  vaincre  le  monstre  et  rétablir  l’ordre humain par la mise à mort du monstre.

 

On  prolonge  le  travail  de  lecture  par  deux  à  trois  séances  en  salle  multimédia  sur  le  site Thinglink .

 

La  consigne  suivante  est  donnée :  « vous  allez  produire  une  image  interactive  qui  doit présenter  Méduse  et  ses  différentes  représentations  ou  les  différents  monstres  de  la mythologie qui  répondent  aux caractéristiques que nous  avons vues.  Il  s’agira d’insérer  au moins  un  petit  texte  informatif,  une  image  libre  de  droit,  un  lien  internet  sur  une  image donnée, le tableau de Rubens, Méduse. »

 

On distribue sur l’ENT ou le serveur groupe classe de l’établissement, les consignes précises avec les lien, mot de passe et identifiant permettant aux élèves de se connecter sur Thinglink via le compte enseignant.

 

Une prise en main rapide pas à pas a de Thinglink, avec l’assistance d’un vidéoprojecteur ou d’un TNI, est effectuée. Un tutoriel est fourni via l’ENT.

 

On  insiste  sur  la  nécessité  de  n’utiliser  que  des  images  libres  de  droit  en  fournissant  aux élèves les liens qui leur permettent d’effectuer leur travail en toute légalité ; on rappelle la nécessité de mentionner les sources des images. (Education aux Médias et à l’Information).

 

La première séance en salle informatique est consacrée à la recherche et à l’écriture de textes brefs de présentation de Méduse ou d’autres monstres. La seconde séance permet de finaliser le travail sur Thinglink.

 

Chaque binôme vient ensuite présenter à la classe son travail à l’oral de manière à utiliser l’image interactive comme support .

 

 

III- Pourquoi utiliser le numérique ?

 

Le  numérique  permet  ici  de  reconvoquer  des  éléments  vus  en  classe,  lesquels  seront complétés  par  des  recherches  effectuées  sur  internet. 

 

La  création  d’une  image  interactive, outre l’aspect ludique impliquant l’élève, facilite ici la mémorisation des apprentissages en associant lecture et visualisation et facilite la représentation mentale.

 

Il s’inscrit en outre dans une démarche complexe de lecture (lecture non linéaire de documents de nature variée) et de restitution de sa compréhension de façon synthétique. Il constitue ici une approche possible de support d’oral en continu que l’élève pourra réinvestir. Il est possible d’enrichir encore l’image par des documents sonores ou des extraits vidéo dans les limites du respect de la propriété intellectuelle.

 

 

IV – Limites et ajustements

 

Les  travaux  effectués  ne  sont  disponibles  qu’en  ligne  et  ne  peuvent  être  conservés  que virtuellement.

 

Le  site  Thinglink  dans  sa  version  gratuite  nécessite  une  adresse  mail  pour  l’enseignant.  Il permet certes, une inscription des élèves sur le compte enseignant mais les identifiant et mot de passe générés sont complexes et personnalisables seulement par l’enseignant et élève par élève. La liste de ces identifiants comme stipulés au moment de leur génération n’est fourni qu’une  seule  fois :  il  est  important  d’enregistrer  cette  page  de  façon  numérique  pour  que l’élève n’ait plus qu’à effectuer un copié-collé afin d’éviter les erreurs de saisie.

 

La version gratuite du site ne propose que des tags (pastilles interactives) d’aspect basique mais surtout ne permet de créer qu’une dizaine d’images interactives.

 

V – Annexes

Le site Thinglink

Tutoriel à destination des enseignants fourni par l’Académie de Toulouse

Tutoriel à destination des élèves par l’Académie de Montpellier 

Consignes données aux élèves

Tutoriel fourni aux élèves

BNF pour la création interactive d’un monstre

 

Karine LANISTA

Collège Joachim Du Bellay, Montrichard

 

 

Vers le haut

Pour aller plus loin: le fil RSS Edubase

Fil RSS d'EDU'bases lettres - « Discipline : Français », « Type d'activités pédagogiques : Lecture détaillée de textes »,