Information/ désinformation sur internet : comment ne pas se faire duper ?

À propos de cette page
Naviguer dans la rubrique
Partager

 

I- Contexte pédagogique

 

Cycle / Profil de classe : classe de première STD2A

 

Travail disciplinaire et  collaboratif   

                           

Problème posé :

Les élèves ont parfois beaucoup de mal à juger de la pertinence des sites internet qu’ils consultent et considèrent souvent comme fiables des sites qui manquent d’objectivité et qui ne sont pas officiels, mais se présentent habilement et sournoisement comme tels. Même s’ils ont pour la plupart des grilles pour évaluer la pertinence et le sérieux des sources qu’ils consultent, ils sont parfois dupés par ceux qui savent jouer avec ces codes pour donner l’illusion de leur neutralité et de leur fiabilité.

 

Objectif principal :

Dans le cadre de l’objet d’étude de première « La question de l’homme dans les genres de l’argumentation du XVIème siècle à nos jours » et pour clore l’étude du discours de Simone Veil pour le droit à l’avortement du 26 novembre 1974, et sans faire de polémique, il s’agit de montrer aux élèves comment des sites jouent avec les codes  des sites officiels  et véhiculent des discours « anti-IVG », ou tout du moins partisans sur la question, tout en donnant l’illusion qu’ils sont fiables et objectifs.  La séance permet en outre de montrer comment les armes multiples de l’argumentation peuvent être utilisées à mauvais escient. Elle a été menée en collaboration avec le professeur documentaliste.

 

Compétences construites :

Lire et comprendre en autonomie des textes variés, des images et des documents composites, notamment des sites internet informatifs.

 

 Mener une recherche internet raisonnée.

 

Développer son esprit critique en étant capable d’évaluer la fiabilité d’un site internet.

 

Stratégies pédagogiques :

Au cours d’une séance d’une heure, il s’agit de faire évaluer aux élèves la pertinence de sites internet officiel et non officiels concernant l’IVG, et de leur faire  établir une liste de critères pour évaluer la fiabilité d’une information donnée sur la toile.  

 

 

II- Mise en œuvre

 

Argumentation et désinformation : déroulé de séance (1 heure)

 

1)    mise en place et présentation des objectifs de la séance (5 minutes) + grille d’évaluation

 

•    Explication des enjeux de la séance : évaluer la qualité et la fiabilité d’un site internet informatif.

•    Distribution aux élèves d'une fiche d'auto-évaluation. Premier cadre « début de séance » à compléter.

 

2)    Phase de réflexion collective : /activité 1 (10 minutes) Comment reconnaître qu’un site internet est fiable ? Qu’attendez-vous d’un site informatif sur l’IVG ?

 

•    Recherches d’adjectifs pour qualifier un site « fiable » :

-    Objectif, neutre : réflexion autour des deux  notions  objectivité/subjectivité  

-    Documenté et agrémenté de sources authentiques et clairement affichées : données chiffrées, faits, études.

-    Officiel, dont les créateurs sont clairement identifiés et légitimes

-    Rédigé avec clarté et écrit de façon correcte

Etc.

 

•    Classement des critères en fonction de leur importance. Rappel sur les notions d’objectivité et de subjectivité, de neutralité.

 

 

3)    Analyse de 2 sites / Activité 2 (20 minutes)

En binôme, évaluation de la pertinence de deux sites :

 https://avortement.net/

 https://www.ivg.net/

 

La classe est divisée en deux. La première moitié de la classe travaille sur le site avortement.net, la seconde moitié de la classe travaille sur le site ivg.net.

 

À l'aide de la grille de critères établie lors de l'activité 1, les élèves doivent établir si le site analysé est fiable ou pas, et justifier leur propos. Mise en commun orale des analyses.

 

 

4)    Analyse du site « officiel » / Activité 3 ( 15 minutes )

 

Objectif : en classe entière, repérage des atouts du site officiel https://ivg.gouv.fr/  et des manipulations des deux sites précédents.

+ Repérage de l’habileté des deux sites précédents qui cherchent à donner l’illusion de leur fiabilité

 

5)    Grille d’évaluation + synthèse (5 minutes)

Les élèves complètent la fiche d’évaluation et font le bilan de ce qu’ils ont appris au cours de la séance.

 

 

III- Pourquoi utiliser le numérique ?

 

Il s’agit surtout d’apprendre aux élèves à utiliser à bon escient internet  et à distinguer ce qui relève de l’information objective de la prise de position déguisée.

 

 

IV – Limites et ajustements

 

La séance aurait mérité d’être prolongée par une séance d’analyse d’images,  pour décrypter les connotations  de celles utilisées par les sites non officiels concernant l’I.V.G.

 

Du reste, le nombre important d’élèves (14 sur 26 élèves) qui sont dupés par les sites non officiels ou qui ne peuvent se résoudre à trancher quant à la fiabilité de ceux-ci à l’issu de l’activité 2, suggère qu’il faudrait proposer plus régulièrement ce type de séance.

 

La grille d’auto-évaluation aurait mérité d’être simplifiée car elle a nécessité d’être explicitée pour que les élèves se l’approprient.

 

 

V – Annexes

 

Grille d’auto-évaluation

 

Fiche de séquence

 

 

ROUSSEAU Marie, Lycée Durzy,

Villemandeur

 

 

Pour aller plus loin: le fil RSS Edubase

Fil RSS d'EDU'bases lettres - « Discipline : Français », « Type d'activités pédagogiques : Lecture détaillée de textes »,