Questions sur les blogs, blogs en question

À propos de cette page
Naviguer dans la rubrique
Partager

 

I- Le contexte pédagogique

 

Niveau : troisième

 

Nombre de nos élèves sont désormais des "bloggeurs" plus ou moins actifs. Leur permettre de prendre un peu de recul sur leur propre pratique - qu'ils soient simples lecteurs ou rédacteurs de blogs - fait partie d'une éducation aux usages de l'internet.

 

Cette activité s'intéresse avant tout aux blogs d'adolescents, ceux que rédigent et lisent nos élèves. 

 

Cette activité permet aux élèves de :

 

- réfléchir sur la notion d'intime et de public ;

 

- s'approprier des connaissances qui relèvent de l'éducation civique : connaître ses droits et ses devoirs sur la liberté d'expression, l'injure, la diffamation, l'atteinte à la vie privée, le droit d'auteur ;

 

- pratiquer le débat oral ;

 

- aborder les notions d'argument et d'exemple.

 

 

II- La mise en œuvre

 

Séances 1 et 3

 

- Un ordinateur relié à un vidéoprojecteur

 

- Le logiciel Freeplane, téléchargeable gratuitement, sera installé sur l'ordinateur.

 

Pour en savoir plus sur les cartes heuristiques. Educnet : les cartes heuristiques et leur usage pédagogique en lettres.

 

Séance 2

- Salle informatique

 

Description des séances

Cette activité a terminé une séquence sur l'autobiographie, et introduit une séquence sur l'argumentation.

 

A- Première séance : débat (2h)

 

- Préparation.

 

Les élèves réfléchissent par écrit à des questions assez générales, du type :

 

     Créer et alimenter un blog : dans quel but ?

 

    Sur un blog, peut-on tout dire de soi : y-a-t-il une séparation entre l'intime (sphère privée) et ce qui est porté à la connaissance des autres (sphère publique)?

 

     Blog et liberté d'expression : peut-on mettre en ligne tout ce que l'on veut ? Cette liberté d'expression vous paraît-elle souhaitable ? Doit-elle avoir des limites, et si oui, lesquelles ?

 

- Déroulement

 

Débat

 

Il est lancé sur une question très simple, volontairement polémique (reprise au titre d'un article de presse : Vilarasau Katia, Valeurs mutualistes n° 239, septembre/octobre 2005, p. 12-13.) : "" Faut-il brûler les blogs des ados ? "

 

(Si les élèves ne connaissent pas le logiciel de cartes heuristiques, un temps d'explication est nécessaire au préalable pour leur en expliquer le principe).

 

Prise de notes

 

Elle s'effectue au moyen de la carte heuristique, projetée sur un écran par un vidéoprojecteur.

 

Un élève volontaire peut prendre en charge cette prise de notes. Il note les mots indiqués par ses camarades, modifie l'organisation de la carte (et donc la hiérarchisation des idées et des exemples) en fonction des propositions faites par ses camarades.

 

Mise en ordre des idéesUne fois terminée la phase de recherche d'idées et d'exemples, on passe à la dernière phase : améliorer l'organisation du schéma, en déplaçant des "nœuds".

 

Est jointe à cette fiche pédagogique, à titre d'exemple, le résultat de la séance dans une classe de troisième. Certes, le résultat est imparfait, mais on peut y lire le souci de mettre en forme, d'étayer et d'organiser sa pensée. La disposition même facilite l'explication des notions d'argument et d'exemple.

 

B- Deuxième séance : écriture (2h)

 

Cette séance peut être réalisée en salle informatique ou sur papier. Le travail d'écriture est individuel (la classe est divisée en deux demi-groupes qui alternent, l'un rédigeant sur les ordinateurs, l'autreétant occupé à une autre tâche).

 

Fiche de consigne (format rtf)

 

L'objectif est de faire entrer les élèves dans l'argumentation par l'écriture sur un sujet familier, en leur fournissant quelques outils et en observant leur manière de se les approprier. Ce travail n'est donc pas noté.

 

B- Troisième séance : correction de l'écrit

 

La correction se fait à partir d'une copie d'élève, préalablement saisie sur traitement de textes si elle a été rédigée sur papier.

 

Les objectifs de correction dépendront de ce qui a été constaté dans les copies. On peut s'intéresser par exemple à :

 

- l'expression d'idées abstraites dans la phrase ;

 

- l'utilisation de mots organisateurs pour structurer la pens

 

 

III- Pourquoi utiliser le TBI ?

 

    - L'emploi de la carte heuristique, projetée par un vidéo-projecteur, permet de faire progresser rapidement le débat : les éléments de la discussion se trouvent "objectivés". Ainsi, la répétition de données déjà énoncées ne trouve plus sa place dans le débat ; on peut demander aux élèves d'approfondir telle ou telle idée, de donner des exemples précis pour appuyer leurs idées... L'absence de réflexion approfondie sur tel ou tel point apparaît de manière concrète et immédiate.

 

Le caractère graphique de la carte heuristique, sa souplesse (on peut déplacer des nœuds, reformuler, modifier la hiérarchie, souligner la mise en ordre avec des numéros...) permet de construire un contenu en le modifiant au fur et à mesure de son élaboration, de manière visuellement parlante. Toutefois, ce type d'organisation par ramifications ne convient pas à toutes les formes d'esprit. Pour passer à l'écriture, certains peuvent éprouver le besoin d'une disposition plus classique, ce que permet le logiciel, qui peut exporter le travail sous plusieurs formes.

 

    - L'écriture sur ordinateur permet, dans ce cas précis, de modifier l'ordre des idées (fonction glisser/déplacer), d'introduire ou de modifier des mots de liaison. La correction sur support numérique permet de visualiser un processus en train de se faire. 

 

 

IV- Validation du B2i

 

Items à valider (les items C.1 concernent le travail d'écriture)

 

C.1.1 Je sais m'identifier sur un réseau ou un site et mettre fin à cette identification.

 

C.1.2 Je sais accéder aux logiciels et aux documents disponibles à partir de mon espace de travail.

 

C.1.6 Je sais faire un autre choix que celui proposé par défaut (lieu d'enregistrement, format, imprimante…)

 

C.2.3 Lorsque j'utilise ou transmets des documents, je vérifie que j'en ai le droit.

 

C.5.1 Lorsque j'envoie ou je publie des informations, je réfléchis aux lecteurs possibles en fonction de l'outil utilisé. 

 

 

Sylvie ROYO

 

 

Vers le haut

Pour aller plus loin: le fil RSS Edubase

Fil RSS d'EDU'bases lettres - « Recherche par mots clés (sur le titre et la description) : Ecrire », « Discipline : Français »,