Ecrire pour transmettre des valeurs

À propos de cette page
Naviguer dans la rubrique
Partager

 

I- Contexte pédagogique

 

- Cycle / Profil de classe :Cycle 4 - classe de 3ème de 27 élèves

Travail disciplinaire 

 

- Problème posé : Le récit à la première personne du singulier (témoignage)

 

- Objectif principal : Faire prendre conscience aux élèves de la portée des mots et du sens apporté par le récit

 

- Compétences construites:

 

Les langages pour penser et communiquer : comprendre et s’exprimer à l’oral et à l’écrit

 

Les méthodes et outils pour apprendre : acquérir l’autonomie nécessaire dans une initiative personnelle de travail écrit et oral et savoir maîtriser les outils pour y parvenir

 

La formation de la personne et du citoyen : développer le sens critique et aborder le sens des responsabilités collectives et individuelles

 

Les représentations du monde et l’activité humaine : développer sa conscience historique à travers les traces des mémoires collectives et individuelles, afin de savoir interpréter les textes et porter sur ces derniers un jugement argumenté.
 

 

- Stratégies pédagogiques :

 

Acquérir des connaissances culturelles, littéraires et autobiographiques sur une période historique (1939-1945)

 

Produire un texte narratif à partir d’une image choisie parmi une banque de données d’Eduthèque, l’Histoire par l’image

 

Utiliser les outils numériques pour passer de l’écrit à la lecture orale ; puis, au choix de l’élève, le présenter à l’examen oral de fin d’année (HIDA)

 

Rencontrer une survivante du camp de Birkenau pour mieux appréhender la transmission orale, Mme Ginette Kolinka
 

 

- Principaux outils numériques :

 

Ressource Eduthèque L’Histoire par l’image - traitement de texte – dictionnaires en ligne – Nanogong dans Moodle ou logiciel Audacity ou dictaphone des smartphones ou tablettes (utilisation à domicile)
 

 

- Un exemple de réalisation :

 

Le texte de Iohan

 

Bande sonore

 

Vers le haut

Rencontre avec Mme Ginette Kolinka

Ecrire pour transmettre des valeurs : « Faire son devoir de mémoire ». 
Objectif principal : Faire prendre conscience aux élèves de la portée des mots et du sens apporté par le récit.

 

II- Mise en œuvre

 

Objectif 1 : Lecture – analyse et étude d’extraits de textes narratifs (témoignages de rescapés des camps, par exemple Sonderkommando, Dans l’enfer des chambres à gaz, Shlomo Venezia, 2007 ; l’autofiction Je me suis évadé d’Auschwitz, de Rudolf Vrba ; ou Témoignages sur Auschwitz, Claudette Bloch,)  – observation des éléments composant le texte

 

                  Langue - observation des temps du récit, l’importance du présent d’énonciation et appréhender le vocabulaire des émotions, des sensations (se heurter à l’indicible)

    = formuler à l’oral un avis argumenté sur la nécessité d’enseigner la Shoah au XXIème siècle

 

Objectif  2 : Lecture d'image – analyse et étude comparative d’extraits de La Liste de Schindler, T. Keneally (roman) et S. Spielberg (film) pour s’approprier davantage le contexte historique et la complexité des relations humaines (étude de deux portraits : Oskar Schindler et Amon Goeth)

 

Objectif  3 : Lecture d'image – analyse et étude de la BD Auschwitz, P. Croci pour se confronter à la représentation d’une réalité

    = formuler à l’écrit un témoignage personnel sur le ressenti éprouvé après lecture de la BD

 

 Objectif  4 : Ecriture - production individuelle d’un texte narratif à partir d’une image choisie dans la ressource Eduthèque «L’Histoire par l’image » - période imposée (1939-1945)

    = écriture numérique sur logiciel traitement de texte avec dépôt de fichier sur la plate-forme Moodle, afin de favoriser et faciliter les échanges avec le professeur (étapes d’écriture effectuées à la fois en salle informatique et à domicile)

 

     = modifier, corriger, abonder son texte ; avoir une distance critique sur sa production écrite ; réexploiter les observations sur la langue (récit au passé et présent d’énonciation et importance du vocabulaire de l’émotion)

 

Objectif 5 : Oral – produire une lecture orale de son texte et écouter sa production. Travail mené individuellement avec micro-casque et l’application Nanogong de Moodle ou logiciel Audacity ou outil personnel (smartphone ou tablette).
 

 

III- Pourquoi utiliser le numérique ?

 

Repérage : lectures analytiques avec VPI – rendre visibles les outils grammaticaux d’un texte narratif qui a pour but d’apporter un éclairage historique, un témoignage.

 

Production écrite : Logiciel traitement de texte – avoir accès à un texte potentiellement modifiable à volonté et mise en évidence des outils utilisés grâce à la fonction « Insertion de commentaires ».

 

Utilisation de dictionnaires en ligne au moment de la rédaction individuelle.

 

Production sonore : utilisation d’un micro-casque et d’une application nanogong avec la plate-forme Moodle qui permet un travail en autonomie ou d’un outil personnel, smartphone ou tablette.
 

 

IV – Limites et ajustements

 

Nécessité d’avoir à disposition un poste informatique par élève ou si établissement doté, une tablette par élève.

 

Difficulté des élèves à formuler, à l’écrit, un récit transmissif ; beaucoup se sont heurtés à l’impossibilité de parvenir à rendre authentique leur texte, malgré la présence adjuvante de l’image choisie sur la ressource d’Eduthèque.

 

Envisager des enregistrements oraux individuels mais à critique collective pour améliorer fondamentalement la prise de recul sur le travail rendu (travail possible avec tablettes et écouteur, en classe, par exemple).+

 

 

V – Annexes

 

Un autre exemple de lecture et son texte.

 

Marie POURRIOT

Collège de la Forêt, Traînou

Vers le haut

Pour aller plus loin: le fil RSS Edubase

Fil RSS d'EDU'bases lettres - « Recherche par mots clés (sur le titre et la description) : Ecrire », « Discipline : Français »,