Rhinocéros

À propos de cette page
Naviguer dans la rubrique
Partager
SéquencesSupports des lectures analytiquesSupports des lectures cursivesActivités personnelles

Séquence

« « Rhinocéros, une pièce absurde ? »»


Problématique de lecture

Comment  le théâtre parvient-il à dénoncer l’absurdité politique ?


Objet d'étude 

Le texte théâtral et sa représentation, du XVIIème siècle à nos jours.

 

Cours d'introduction sur le genre théatral

Groupement de textes

Lecture analytique n°1:

Rhinocéros, Acte I, de «DÉCOR / Une place dans une petite ville de province» à «LA SERVEUSE : Oh ! Un rhinocéros!» (p. 35 à 45, Ed. Gallimard, Coll. «Folio théâtre»).



Lecture analytique n°2:

Rhinocéros, Acte II, Tableau II, de «BÉRENGER : Laissez-moi appeler le médecin, tout de même, je vous en prie.» à «BÉRENGER : Vous, si pudique dʼhabitude !» (p. 187 à 193, Ed. Gallimard, Coll. «Folio théâtre»).

 


Lecture analytique n°3:

Rhinocéros, Acte III, de «Je ne suis pas beau, je ne suis pas beau.» à «Je ne capitule pas !» (p. 278-279, Ed. Gallimard, Coll. «Folio théâtre»).

Œuvre intégrale

Jean Anouilh,  Antigone, (Ed. de La Table Ronde).


Textes et documents complémentaires :


- Etude de la mise en scène (captation scénique), par Emmanuel Demarcy-Mota, de l’extrait n°3, ayant fait lʼobjet dʼune lecture analytique.
www.youtube.com/watch

 


- Interview d’Emmanuel Demarcy-Mota, réalisée par Aurélien Ferenczi, publiée sur telerama.fr le 22 avril 2011.

 

 

Recherche

- Un DM (recherches bibliographiques/informatiques) portant sur une pièce de théâtre engagée dans l’antiquité grecque, ainsi que sur la vie et lʼoeuvre dʼEugène Ionesco.

 

 

 

 

Télécharger ce document

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vers le haut