Journée d'étude APLV

À propos de cette page
Naviguer dans la rubrique
Partager

Journée d'étude de l'APLV (Association des Professeurs de Langues Vivantes): L'actualisation du CECRL

Samedi 17 novembre 2018

de 14.00 à 16.30

Lycée Racine

20 rue du Rocher

75008 Paris (M° Saint Lazare)

Le point sur l’actualisation du CECRL : perspectives didactiques et pédagogiques pour l’enseignement - apprentissage des langues vivantes étrangères et régionales.

Depuis plus de quinze ans maintenant, le CECRL est au service des enseignants et de leurs élèves. L’APLV a eu de proche en proche l’occasion de prendre position sur le document lui-même et les diverses utilisations auxquelles il a donné lieu, notamment en contexte scolaire. Plusieurs numéros et articles de la revue Les Langues Modernesy ont été consacrés (notamment 2/2008, 1/2012). Au cours des dernières années, les rédacteurs du CECRL ont œuvré dans plusieurs directions pour l’étoffer et l’actualiser : il s’est agi principalement de compléter les échelles de descripteurs existantes et d’en créer pour les jeunes apprenants ainsi que d’élaborer des descripteurs pour les domaines absents de la version initiale, notamment la compétence de médiation. Le volume d’accompagnement récemment paru contient également des descripteurs pour la phonologie, la langue des signes, l’approche de la littérature. Au-delà de ces mises à jour ou de ces compléments, les rédacteurs ont produit une réflexion approfondie sur les finalités pour faire du Cadre l’instrument d’un enseignement complexifié et inclusif, où l’apprenant est bien considéré comme un acteur social. 

Dans ce nouveau contexte, l’APLV a souhaité associer les différents acteurs de terrain, enseignants, étudiants et chercheurs, pour mieux comprendre la nature et la portée des nouveaux descripteurs du Cadre Européen et réfléchir aux enjeux en matière de mise en œuvre pédagogique et aux perspectives pour l’enseignement intégré des langues et des cultures étrangères et régionales. 

Contact

sg@aplv-languesmodernes.org 

Intervenants

  • Francis Goullier, Inspecteur Général, germaniste, expert auprès du Ministère de l’éducation pour les langues vivantes, membre de différents groupes de travail au sein de la Commission européenne sur l’enseignement des langues ;
  • Véronique Repeczky, professeure d’anglais dans le secondaire ;
  • Michèle Valentin, Inspectrice d’Académie-Inspectrice Pédagogique Régionale d’anglais.