FAQ Réforme du Lycée

Vos questions sur les LVE

À propos de cette page
Naviguer dans la rubrique
Partager

FAQ nationale

Le portail Eduscol propose une FAQ nationale sur cette page : https://eduscol.education.fr/cid126665/vers-le-bac-2021.html


----- ORDRE DES LV PRÉSENTÉES À L'EXAMEN

Choix LVA / LVB / LVC : l'élève peut-il choisir n'importe quelle LVA, LVB ou LVC lors de son inscription à l'examen ?

Non : l'élève doit avoir suivi un enseignement de la (des) langue(s) concernée(s) soit dans son établissement, soit dans un établissement voisin en cas de mutualisation entre plusieurs lycées, soit à distance via les cours du CNED. 

Cf. note de service du 2314-7-2020 : Choix et évaluation des langues vivantes étrangères et régionales et des disciplines non linguistiques à compter de la session 2021


Choix LVA / LVB / LVC : à quel moment l'élève doit-il arrêter le choix des langues qu'il présentera à l'examen ?

Au plus tard au début de la classe de première : les évaluations de contrôle continu commencent dès le deuxième trimestre de la classe de première, ce qui ne permet pas à un candidat de permuter ses langues au cours du cycle terminal.

NB : à compter de la rentrée 2020, l'ordre dans lequel un élève suit les cours de LVE sera celui de l'inscription au baccalauréat (par exemple, un élève suivant les cours en angais LVA ne pourra pas s'inscrire à l'examen en espagnol LVA). Par conséquent, la plus grande vigilance est requise, dès la fin de l'année de seconde, concernant l'ordre des langues dans lesquelles l'élève suivra les cours, car cet ordre sera celui de l'inscription au baccalarauréat.


----- ÉVALUATION

Évaluation au baccalauréat : textes de référence

Les élèves passent-ils les épreuves dans chacune de leurs LVE ?

OUI. Les élèves passent chacune des évaluations communes (EC) en LVA ET en LVB (pas en LVC). Au total, dans le tronc commun, les candidats passent donc 4 épreuves de LVE en classe de première et 2 épreuves en classe de terminale. 


----- BULLETINS

Quelles indications fournir sur le bulletin d'un élève qui a opéré une permutation de ses LVE lors de son inscription au baccalauréat ?

Les bulletins précisent le profil linguistique de l'élève et son niveau dans chaque activité langagière.

NB : à partir de la session 2022 du baccalauréat, les élèves seront inscrits dès la première en cours de LVE dans l'ordre dans lequel ils présenteront leurs LVE au baccalauréat.


----- SUJETS DES ÉVALUATIONS COMMUNES (EC)

Évaluation au baccalauréat : sujets "zéro"

Les sujets "zéro" peuvent être consultés sur la page suivante du portail Eduscol : https://eduscol.education.fr/cid141765/sujets-zero-et-specimens-bac-2021.html


EC1 et EC3 : en compréhension de l'oral, le temps d'écoute est-il compris dans le temps de l'épreuve ?

NON.

L'épreuve d'EC1 dure 20 minutes hors temps d'écoute : après la diffusion du support, il reste donc 20 minutes au candidat pour rédiger son compte rendu.

L'épreuve d'EC3 dure 1h30 hors temps d'écoute : après la diffusion du support, le candidat dispose donc à sa guise de 1h30 pour rédiger son compte rendu et répondre aux sujets de compréhension de l'écrit et d'expression écrite.


EC : Qui choisit les sujets dans la banque nationale de sujets (BNS) ?

Les chefs d'établissement portent la responsabilité du choix des sujets. Il est recommandé que les équipes retiennent 3 sujets qui répondent aux axes déjà travaillés dans le courant de l'année, et que le chef d'établissement fasse son choix parmi leurs propositions. Il conviendra d'éviter autant que faire se peut de choisir systématiquement des sujets différents pour les élèves des séries technologiques, sauf bien entendu en cas de nécessité pour les séries très spécifiques.

NB : Au moment du choix du sujet, la vigiliance s'impose pour s'assurer que le sujet retenu relève bien de l'épreuve concernée.


EC : Les sujets de la BNS comportent-ils toutes les composantes de l'épreuve ?

OUI. Les sujets sont complets. Ils comportent toutes les composantes de l'épreuve concernée et ne peuvent pas être scindés ou fragmentés : ils doivent être donnés dans leur intégralité, sans modification.


EC : Est-il possible de modifier le sujet et d'ajouter des questions (pour expliciter davantage les attentes et les critères retenus pour l'évaluation) ?

NON. Il n'est pas possible de modifier les sujets de la banque et d'y ajouter des questions ou de donner des explications complémentaire. En revanche, il conviendra d'habituer les élèves à un questionnement général.

Néanmoins, si document audio ou vidéo destiné à évaluer la compréhension de l'oral n'est pas monté de façon réglementaire (support / 1 minute de pause / support / 1 minute de pause / support), il est possible de réaliser le montage après avoir téléchargé le document.


EC : Lors de l'épreuve orale d'EC3, le candidat peut-il choisir un axe qu'il n'a traité en cours qu'en classe de première?

Oui, car conformément à l'article D-334-2 du code de l'éducation, un candidat peut être interrogé au baccalauréat sur l'ensemble du programme du cycle terminal : s'il le souhaite, il peut donc décider de s'exprimer pendant l'épreuve sur un axe qu'il n'a traité qu'au cours de l'année de première.


----- DÉROULÉ DES ÉPREUVES

Déroulé de l'EC1

L'évaluation commune n°1 évalue la compréhension de l'oral. Elle se tient dans le cadre habituel des cours de l'élève et se déroule de la façon suivante :

  • 3 diffusions du document audio ou vidéo avec les pauses (selon le schéma : support - 1 minute de pause - support - 1 minute de pause - support)
  • le candidat dispose ensuite de 20 minutes spour rédiger son compte rendu en français.

----- CORRECTION

EC : Grilles d'évaluation

Les grilles d'évaluation sont à télécharger ici. Elles sont obligatoirement utilisées à partir de la session 2021 du baccalauréat.

Un tutoriel de présentation des grilles est disponible ici.


EC : Faut-il renseigner une grille par candidat et la conserver pendant toute la session ?

NON. Contrairement au baccalauréat jusqu'à la session 2020, la grille d'évaluation élaborée pour les sessions 2021 et suivantes du baccalauréat n'a pas le statut de copie d'élève. Par conséquent, les correcteurs n'ont pas à en renseigner une par candidat ni à la conserver pendant toute la session.
Un correcteur peut, s'il le souhaite, conserver trace de sa correction, mais celle-ci n'est destinée qu'à lui seul.


EC : Les professeurs sont-ils tenus de fournir un corrigé du sujet retenu pour le transmettre au correcteur ?

NON, il n'y a pas de corrigé à prévoir. La grille est conçue pour être utilisée telle quelle, sans liste annexe des attendus pour chaque sujet.


EC : Usage des grilles d'évaluation : Comme attribuer une note à partir de la grille de conversion dans la mesure où pour une même échelle de points, jusqu'à 3 notes sur 20 sont possibles ?

La conversion des points scores en note sur 20 laisse au correcteur une marge de manoeuvre pour apprécier le degré de compréhension du support par le candidat, et lui propose une fourchette au sein de laquelle il positionne l'élève.


EC : Grilles d'évaluation : les points score peuvent-ils être scindés ?

NON. Les points score ne sont pas sécables. Pour chaque critère (chaque colonne), le correcteur attribue 1, 3, 5, 10, 20 ou 30 points.
En revanche, dans la grille de conversion (située sous les descripteurs), le correcteur dispose d'une marge de manoeuvre dans la note sur 20. C'est donc au moment de la conversion qu'il peut nuancer, dans la mesure de la gamme proposée, la note finale.


EC : Grilles d'évaluation : Pourquoi la validation des paliers A2 et B1 rapporte-t-elle moins de points qu'avec l'ancienne grille en compréhension de l'oral ?

La nouvelle grille d'évaluation en compréhension de l'oral permet désormais de nuancer davantage le niveau de compétences atteint par paliers en fonction des 3 critères retenus. Ainsi, dans l'ancienne mouture, un élève pouvait valider le palier A1 ou A2 ou B1 ou B2 et obtenait une note en fonction du palier atteint.

Or la nouvelle grille permet à un élève de valider un palier A2, A2+, B1- ou B1 et donc de valoriser les compétences acquises avec plus de précision. Cet apport de nuance dans les paliers permet également d'apporter davantage de précision dans la note sur 20 obtenue puisque la grille offre une fourchette de choix dans l'octroi de la note sur 20 pour un palier validé. Ainsi, lorsqu'un élève de terminale en LV1 validait un niveau A2 non nuancé, il obtenait la note de 10/20, si le palier était B1, il obtenait 16/20. Dorénavant, l'élève en LVA peut valider un palier A2 et avoir 7/20, A2+ et obtenir 8-10/20, B1- et obtenir 11-13/20, etc.


EC : Grilles d'évaluation : Pour valider le palier B1, le candidat doit-il entrer dans l'analyse du document ? Comment distinguer le palier B1 du palier B2 ?

Concernant le niveau B1, il s'agit, pour chacun des critères, de relever des informations davantage détaillées et de faire montre de capacité à articuler entre elles les informations relevées (lien de cause à effet par exemple). La part d'analyse du document est donc limitée en B1 et relèvera davantage du palier B2 où on attend du candidat qu'il identifie des éléments implicites, qu'il identifie l'intention de l'auteur - à distinguer du point de vue exprimé clairement dans le document - ainsi qu'à qui s'adresse le document (la visée et portée du document), et/ou qu'il distingue les points de vue exprimés des faits exposés (en quoi les faits exposés soutiennent un point de vue par exemple).


EC : Qui désigne les correcteurs ?

Les copies des EC sont corrigées par des professeurs autres que les professeurs des candidats. Le chef d'établissement désigne les correcteurs soit en s'appuyant sur les ressources internes à l'établissement, soit en faisant appel à un professeur d'un autre établissement.


EC : Comment le correcteur aura-t-il accès au sujet ?

Un message sera présent dans Santorin, où il sera précisé que l’enseignant correcteur devra demander à son chef d’établissement ou à un collègue qui, lui, est habilité, la transmission du sujet. Les échanges se feront par mails ou par clefs USB..


EC : Comment le correcteur sera-t-il averti des dispenses ?

Le chef d’établissement informe le correcteur en mentionnant sur la copie les aménagements à prendre en compte lors de la correction afin de ne pas pénaliser le candidat :

  • Dispense des parties de LV
  • Dispense de croquis en géographie ou production graphique

Le temps supplémentaire n’est pas mentionné car il n’a pas d’impact sur la correction.


EC : Les correcteurs doivent-ils annoter les copies ?

Dans la mesure où les sujets des évaluations communes (EC) s’inscrivent dans une progression de la première à la terminale, il est formateur pour l’élève que ses copies de première soient annotées de manière constructive pour qu’il puisse s’améliorer. 

Le correcteur n'a pas à souligner ou corriger toutes les erreurs ; il évitera de trop longues appréciations et s'efforcera à chaque fois que possible de les formuler de façon neutre pour informer l'élève sur son niveau compétence dans la langue cible, en reprenant les intitulés des colonnes de la grille.

L'élève aura accès à sa copie et à sa note après la commission d'harmonisation.


EC : La note figure-t-elle sur la copie ?

La note n'est pas écrite sur la copie, elle est saisie dans l'application de correction Santorin. Les correcteurs peuvent consulter le tutoriel de l'application depuis le lien suivant : https://www.dailymotion.com/video/x7q83hk


Compréhension de l'oral : Doit-on mettre 0/10 si le candidat a rédigé son compte rendu dans la langue cible et non en français ?

OUI si le compte rendu du candidat n'est que le script de ce qu'il a entendu.

NON si le candidat est parvenu à reformuler et qu'il témoigne ainsi de sa compréhension du support.


Expression écrite : Quelle note doit-on attribuer à une expression écrite totalement hors-sujet? Doit-on attribuer des points pour la correction de la langue écrite et la richesse de la langue?

Oui, les deux colonnes à droite de la grille ("Correction de la langue écrite" et "Richesse de la langue") sont indépendantes du contenu. Toutefois, un élève qui serait totalement hors sujet serait pénalisé dans les deux premières colonnes - et on peut supposer qu'un élève qui n'aurait pas compris la consigne n'aurait guère les moyens linguistiques d'obtenir les meilleurs scores pour la correction et la richesse de la langue.


Compréhension de l'écrit : Un nombre de mots est-il requis de la part des élèves ?

Non. Les réponses des candidats ne sont pas soumises à un format particulier.


Compréhension de l'écrit : Les élèves sont-ils autorisés à citer le texte, voire doit-on les y encourager ?

Il n'est pas pertinent d'encourager les élèves à citer le texte, sauf pour étayer éventuellement leur propos. En revanche, il convient de les entraîner élèves à la reformulation - qui comprend notamment la faculté à s'appuyer sur des éléments du texte pour produire des énoncés. 


Compréhension de l'écrit : Comment évaluer une copie où le candidat recopie le texte sans le paraphraser ni l'expliquer ?

Dans le cas où un candidat recopie le texte en tout ou partie, il ne montre pas sa capacité à dégager du sens, c'est-à-dire a minima à construire une amorce de compréhension et à articuler des informations les unes aux autres. Dans ce cas, la réponse se limite à un relevé de quelques données et informations isolées (niveau pré A1).


Compréhension de l'écrit : Les élèves doivent-ils donner d'autres informations sur le texte que celles demandées dans le guidage ?

Les questions du guidage sont suffisamment larges pour permettre aux élèves de témoigner de toute leur compréhension. Mais il faut bien entendu les entraîner à être les plus précis possible.


Compréhension de l'écrit : Doit-on tenir compte des erreurs d'expression dans la langue cible si l'on comprend ce que l'élève a voulu dire?

Non, car il s'agit d'évaluer la compréhension.


EC : Une correction des sujets donnés lors des épreuves doit-elle être prévue une fois que l'élève aura pris connaissance de sa note et des appréciations?

NON, les évaluations communes continu n'ont pas vocation à être corrigées en cours.


----- ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ LLCER

LLCER - L'enseignement de spécialité est-il susceptible d'être ouvert dans toutes les LVE ?

Non. Seuls l'allemand, l'anglais, l'espagnol et l'italien sont concernés par l'enseignement de spécialité et disposeront d'un programme, ainsi que les langues régionales suivantes : basque, breton, catalan, corse, créole, occitan-langue d'oc, tahitien.


LLCER - L'enseignement de spécialité peut-il être réparti sur plusieurs langues ?

Non. L'horaire imparti (4h en classe de 1ère, 6h en classe de terminale) n'est pas fractionnable entre plusieurs langues.


LLCER - Est-il possible qu'un élève choisisse deux enseignements de spécialité LLCER dans deux langues différentes ?

Non, il n'est pas possible pour un élève de cumuler deux enseignements de spécialité LLCER dans deux langues différentes.


----- VOIE TECHNOLOGIQUE : ENSEIGNEMENT TECHNOLOGIQUE EN LANGUE VIVANTE (ETLV)

Voie technologique : l'ETLV et la LVA doivent-ils apparaître séparément sur le bulletin de l'élève?

Non. L'ETLV étant intégré au cours de LVA, il ne figure pas sous une rubrique spécifique du bulletin. En revanche, l'appréciation portée fera mention des compétences orales de l'élève en cours d'ETLV suite à la co-évaluation effectuée par les deux enseignants en charge de cet enseignement.


ETLV : selon quelle grille l'épreuve est-elle évaluée?

L'épreuve d'ETLV est adossée à la même grille nationale d'évalation que les autres épreuves orales. Cf. https://www.education.gouv.fr/media/70416/download


----- SECTION EUROPÉENNE OU DE LANGUE ORIENTALE (SELO) et DISCIPLINE NON LINGUISTIQUE (DNL)

SELO - Qu'en est-il des sections européennes ?

Cf. Sections européennes et DNL.

NB : la section européenne est évaluée selon la réglementation prévue pour les enseignements optionnels. Un élève pourra toutefois choisir jusqu'à 2 enseignements optionnels en plus de la section européenne. 


SELO et DNL - Une note de DNL est-elle nécessaire en classe de première?

OUI. Les notes de service publiées au BO du 31 juillet 2020 concernant les "Modalités d'organisation du contrôle continu" et le "Choix et évaluation des langes vivantes étrangères et régionales et des disciplines non linguistiques" indiquent que les notes obtenues dans chaque DNL étudiée pour chaque année concernée (classe de première et de terminale) doivent être portées sur le bulletin des élèves, quels qu'en soient le nombre et la nature, y compris si l'enseignement n'a été dispensé qu'en classe de première ou de terminale.

La note sanctionnant la scolarité de l'élève entre en compte uniquement dans la note obtenue lors de l'épreuve spécifique de SELO ou de DNL pour l'obtention de l'indication SELO ou DNL et doit donc être distinguée des notes obtenues en cours d'année scolaire qui sont portées dans l'évaluation annuelle chiffrée.


SELO et DNL - Quel est le calendrier des épreuves ?

Les épreuves spécifiques se déroulent pendant le 3ème trimestre de l'année de Terminale, qui se tiendront d'avril à juin.