Cérémonie de remise des drapeaux aux établissements scolaires

|   actualité REP + 45
Partager

Lors de la cérémonie du mercredi 8 mai, le général Beyer a présenté le projet pédagogique de remise de drapeau à des établissements scolaires et d’enseignement de Loir-et-Cher.

A l’initiative d’un projet porté par les Institutions de la République de Loir-et-Cher œuvrant pour l’apprentissage de la citoyenneté, des drapeaux ont été remis à des établissements scolaires.

Ce n’est que le premier volet du projet intitulé « Un drapeau dans un établissement d’enseignement », qui rassemble l’Education nationale, l’enseignement privé, les centres de formation des apprentis, et les associations d’anciens combattants de la ville de Blois, sous l’autorité de Monsieur le préfet de Loir-et-Cher. La seconde consiste à créer un nouveau drapeau de mémoire autour duquel pourront se rassembler et s’identifier les élèves des divers établissements d’enseignement du département.

Le collège Michel Bégon de Blois, l’Ecole Marcel Buhler de Blois Vienne, le collège Joseph Crocheton d’Onzain, le collège Notre Dame des Anges de Vineuil, le Centre de Formation des Apprentis Interprofessionnel de Blois, et le Lycée Notre Dame des Aydes de Blois se sont vu remettre chacun un drapeau. Ces établissements devront respecter trois engagements :
-          Elaborer un projet pédagogique autour des valeurs républicaines et mémorielles véhiculés par ces drapeaux
-          Installer le drapeau dans un lieu de passage dans l’établissement au vu de tous
-          Enfin, les élèves devront le porter lors des manifestations patriotiques au moins deux fois par an, le 8 mai et le 11 novembre.

Ces drapeaux provenant du musée de la Résistance, de la Libération et de la Déportation de Blois, ont été remis par des associations d’anciens combattants à la délégation générale du Souvenir Français de Loir-et-Cher.

Désormais dans des établissements d’enseignement du département, ces emblèmes porteurs de nos valeurs pourront assurer cette continuité mémorielle constitutive de la Nation Française.  

Retour