Education à la santé et la citoyenneté

Le comité académique d'éducation à la santé et la citoyenneté (CAESC)

À propos de cette page
Naviguer dans la rubrique
Partager

Le comité académique d'éducation à la santé et à la citoyenneté, présidé par Madame la Rectrice, définit les grands axes des actions portées dans le cadre de l'éducation à la santé et à la citoyenneté.

Présentation

Le comité académique d'éducation à la santé et à la citoyenneté (CAESC) assure la coordination de la politique de santé entre départements d'une même académie, et tient compte à cet effet des orientations stratégiques définies dans ce cadre. Il veille à l'équilibre de l'offre sur le territoire académique, est à l'initiative des expérimentations et des actions innovantes, associe les partenariats interministériels et impulse une dynamique auprès des acteurs locaux. Dans le cadre du CAESC, le partenariat (par la signature d'une convention notamment) avec l'agence régionale de santé (ARS) est déployé.

A l’échelle départementale, le comité départemental d'éducation à la santé et à la citoyenneté (CDESC), présidé par l'IA-Dasen relaie la politique académique et en particulier les grands axes définis en CAESC. Le CDESC est fédérateur d'une politique éducative globale en lien avec les priorités territoriales définies en direction des jeunes. Il repose sur un pilotage au plus près des réalités du territoire et s'appuie sur les orientations impulsées par les réseaux et dispositifs locaux (politique régionale de santé, éducation prioritaire, politique de la ville). Il a vocation à accompagner le déploiement du parcours éducatif de santé et du parcours citoyen dans chaque établissement d'enseignement scolaire.

La circulaire n°2016-114 du 10 août 2016 relative aux orientations générales pour les comités d'éducation à la santé et à la citoyenneté explicite aussi le rôle des comités d'éducation à la santé et à la citoyenneté mis en place à d'autres échelles territoriales.

Plan d'action académique

Pour l’académie d’Orléans-Tours, plusieurs actions sont d’ores et déjà mises en œuvre ou le seront prochainement.
Les axes sont les suivants :

     1/ Créer du lien avec les territoires

Mise en place de relais en bassin : depuis la rentrée scolaire 2020, il y a la présence d’un(e) infirmier(e) et d’un(e) assistant(e) social(e) dans chaque bassin de proximité afin de faire le lien entre le territoire et les niveaux départemental et académique :

Infirmières – référentes de bassin :

  • 18 : Vierzon : Mme DOUARI-NUD / Bourges : Mme SORTELLE / St Amand-Montrond :  Mme BERT
  • 28 : Mme THIEUX
  • 36 : Mme MARTINAT
  • 37 : Loches : Mme LALLET / Chinon : Mme DE TARADE / Amboise : Mme CORDEBAR /Tours Nord : Mme LOPEZ / Tours Sud : Mme VILTARD-BOUTROU / Tours Centre : Mme BROUX   
  • 41 :
  • 45 : Orléans-Ingré : Mme GRIMAULT / Orléans St Jean de Braye : Mmes MORICE et KERNEIS / Gien : Mme MARCILLY / Montargis : Mmes AUTONIW et LECLERCQ / Pithiviers : Mmes ODION et PELOILLE

Assistantes sociales – référentes de bassin :

  • 18 : Vierzon : Mme HENNEAU / Bourges : Mme VEYLAND / St Amand-Montrond :  Mme PARRO
  • 28 : Mme CUSSONNIER
  • 36 : Mme PARGUEL
  • 37 : Loches : Mme  BAYI / Chinon : Mme  VASQUEZ / Amboise : Mme Mme BOUT / Tours Nord : Mme DUPONT / Tours Sud : Mme GUILLOCHON / Tours Centre : Mme  MOAL
  • 41 : Blois : Mme MICHELLE / Romorantin : Mme MOYER
  • 45 : Orléans-Ingré : Mme DOZIAS / Orléans St Jean de Braye et Gien : Mme NIAF / Montargis et Pithiviers : Mme LIMOUSIN / Orléans-Beaugency : Mme BOUKAR

Création d’un observatoire académique : obtenir des indicateurs opérationnels qui remontent des territoires afin de faciliter le pilotage sur ces thèmes à chaque niveau et d’intégrer des indicateurs en lien avec la santé dans le projet académique : en phase de construction.

     2/ Allez bien pour mieux apprendre (programme sur au moins 3 ans)

Former les personnels :

  • Personnels en établissements avec un objectif pluri-catégoriel et inter-degré.

Travailler la démarche de projet : 3 étapes (Vadémécum de l’école promotrice de santé) :

  • S’engager dans la démarche
  • Approfondir la démarche
  • Déployer et pérenniser 

Label « Edusanté » :  Labelliser les établissements engagés dans le programme (3 niveaux)

     3/ Engagement des élèves

Les messages gagnent en efficacité et crédibilité quand ils émanent des pairs qui se sont portés volontaires.

2 objectifs :  

  • Mettre en place des ambassadeurs santé (cf. vadémécum de l’école promotrice de santé)
  • Mettre en place des ambassadeurs harcèlement : à développer dans les collèges sur le modèle des ambassadeurs harcèlement qui existent en lycée.

Dans les deux cas, une formation est prévue pour les équipes et les élèves.

     4/ Communiquer

Répertorier par département :

Associer les partenaires (collectivités, associations, parents) au CAESC.

Organisation académique et contact

Vous trouverez ci-dessous la liste des membres du groupe de pilotage du CAESC.
Pour poser une question ou faire des suggestions : caesc@ac-orleans-tours.fr

Le CAESC se réunit une fois par an sous la présidence de Mme la Rectrice. Date prévisionnelle : mardi 25 mai 2021
Compte rendu du dernier CAESC : 

Groupe de pilotage académique :

Pilote CAESC : Frédéric Clavé, IA-IPR établissements et vie scolaire

Autres membres :

  • Sylvie Angel, médecin conseillère technique auprès de la Rectrice          
  • Anne Pipet, infirmière conseillère technique auprès de la Rectrice
  • Sandrine Devoucoux, conseillère technique de service social auprès de la Rectrice
  • Sophie Canteloube, IA-IPR SVT
  • Jean-Eric Rouyer, IEN 1er degré 37
  • Claire Bey, cheffe d’établissement 37