Positionnement

À propos de cette page
Naviguer dans la rubrique
Partager

Le positionnement consiste à prendre en compte les études, l'expérience professionnelle et les diplômes antérieurs du candidat, dans le but d'aménager son parcours de formation.

Voie scolaire et formation professionnelle continue

Quels sont ses objectifs ?

Le positionnement est une mesure qui permet d’adapter aux situations individuelles l’inscription à une formation diplômante et/ou la durée de cette formation.

Il a deux objectifs :

  1. Permettre l’admission d’élèves ou de stagiaires de la formation continue dans un cycle d’études pour lequel ils ne possèdent pas les diplômes requis.
  2. Permettre de modifier (réduire ou augmenter) la durée globale de formation et/ou la durée de stage ou de formation en milieu professionnel.

Pour quels publics ?

Cette mesure concerne les candidats aux diplômes suivants :

  • Certificat d'Aptitude Professionnelle (CAP)
  • Brevet des Métiers d’Art (BMA)
  • Diplôme des Métiers d’Art (DMA)
  • Brevet de Technicien Supérieur (BTS)
  • Baccalauréat Professionnel (BAC PRO)
  • Mention complémentaire de niveau V et IV (MC)

L’élève ou le stagiaire de la formation continue doit être inscrit auprès d’un établissement scolaire ou d’un organisme de formation professionnelle.

Qui fait la demande ?

La procédure de positionnement est entièrement dématérialisée. L’établissement/organisme de formation transmet par mail uniquement le dossier complété au service Positionnement (Dafpic) qui fait procéder à son instruction par les corps d’inspection, avant de le soumettre au recteur pour décision.

Dans le mois qui suit son inscription, l’élève/le stagiaire retire, renseigne et dépose un dossier de positionnement auprès de l’établissement/organisme de formation de formation où il est inscrit. La date limite d’envoi du dossier est fixée au 30 novembre de la première année de formation à l’adresse suivante : positionnement@ac-orleans-tours.fr.

Tél : 02 38 83 48 48 (Dafpic Positionnement)

Qui décide ?

Le recteur de l’académie où l’élève est en formation prend la décision de positionnement, sur demande de l’élève, au vu d’un dossier.

La décision de positionnement est acquise jusqu’à l’obtention du diplôme préparé et reste valable sur tout le territoire national. Elle ne concerne que la spécialité (professionnelle) et, éventuellement, l’option du diplôme.

Le recteur peut autoriser l’admission d’un élève dans une section et aménager (réduire ou augmenter) la durée de formation requises pour s’inscrire à l’examen. Il peut également dispenser un élève de l’enseignement de certaines disciplines.

Néanmoins, quelle que soit la décision de positionnement, l’élève reste soumis à la passation des épreuves prévues parla réglementation en vigueur, sauf cas de dispense ou de bénéfice d’épreuves.

Le recteur notifie sa décision au demandeur.

Documents et dossiers à télécharger

1) Notice académique et procédure, consulter les documents ci-après :

2) Suivant la situation de l’élève/stagiaire, télécharger un des formulaires suivants :

Voie apprentissage

Quels sont ses objectifs ?

Selon l’arrêté du 9 mai 1995, le positionnement est une mesure qui permet d’adapter aux situations individuelles l’inscription d’un apprenant à une formation diplômante, éventuellement en aménageant la durée de cette formation.

Il a deux objectifs :

  1. Permettre l’admission d’apprentis dans un cycle d’études pour lequel il ne possède pas les diplômes requis.
  2. Permettre de modifier (réduire ou augmenter) la durée de la formation et donc du contrat d’apprentissage.

C’est le référentiel du diplôme visé qui renseigne sur la nécessité ou non de déposer une demande de positionnement.

Exemple : pour entrer de droit en section de Bac Pro Métiers du Commerce et de la Vente il faut détenir un CAP dans le champ du commerce-vente. Mais, après positionnement et décision du Recteur, un jeune sortant de Seconde générale pourra être admis à titre dérogatoire en Bac Pro Métiers du Commerce et de la Vente, et bénéficier d’une réduction de contrat, accédant de suite à la section de Première professionnelle.

Contre-exemple : lorsqu’un jeune titulaire d’un Bac Pro Cuisine veut poursuivre sa formation en CAP Pâtissier, le CFA ne déposera pas de demande de positionnement, le référentiel ne l’exigeant pas. La réduction de contrat (Bac Pro en 2 ans au lieu de 3) sera justifiée auprès de la Chambre consulaire par la convention tripartite en usage depuis le 1er janvier 2019.

Pour quels publics ?

Cette mesure concerne les candidats aux diplômes suivants :

  • Certificat d'Aptitude Professionnel (CAP)
  • Brevet des Métiers d’Art (BMA)
  • Diplôme des Métiers d’Art (DMA)
  • Brevet de Technicien Supérieur (BTS)
  • Baccalauréat professionnel (Bac pro)
  • Mention complémentaire de niveau V et IV (MC)

Qui fait la demande et quand ?

L’apprenti doit être déjà inscrit dans un CFA.

A compter de la rentrée 2019, la procédure de positionnement est entièrement dématérialisée. Le CFA transmet par mail uniquement le dossier complété au service Positionnement (rectorat-Dafpic ) qui recueille l’avis de l’inspecteur responsable du diplôme, avant de le soumettre à la rectrice pour décision.

Dans le mois qui suit son inscription, l’apprenti, avec le concours de son CFA et de son employeur, renseigne un dossier de positionnement. Le CFA l’envoie par mail à l’adresse suivante : positionnement@ac-orleans-tours.fr.

Tél : 02 38 83 48 48 (Rectorat - Dafpic Positionnement).

Qui décide ?

Le recteur de l’académie où l’apprenti suit sa formation prend la décision de positionnement, sur avis de l’inspecteur responsable du diplôme.

La décision de positionnement est acquise jusqu’à l’obtention du diplôme recherché et reste valable sur tout le territoire national. Elle ne concerne que la spécialité professionnelle et éventuellement l’option du diplôme recherché.

Le recteur peut autoriser l’admission d’un apprenti dans une section et aménager (réduire ou augmenter) la durée de la formation requise pour s’inscrire à l’examen. Il peut également dispenser un apprenti de l’enseignement de certaines disciplines.

Néanmoins, quelle que soit la décision de positionnement, l’élève reste soumis à la passation des épreuves prévues par la réglementation en vigueur, sauf cas de dispense ou de bénéfice d’épreuves.

Le recteur notifie sa décision au demandeur dans un délai d’un mois.

Documents et dossiers à télécharger

1) Selon la situation de l’apprenti : consulter les documents ci-après :

2) Puis télécharger le formulaire suivant :