Education citoyenne et commémoration

À propos de cette page
Naviguer dans la rubrique
Partager

Education citoyenne

Commémorer

 « Bleuets ! »  est le nom du projet pédagogique départemental consacré à toutes les actions pédagogiques et éducatives de commémoration.

2018 est une année particulière puisque la commémoration du centenaire de la signature de l’armistice du 11 novembre 1918, mettant fin à La Première Guerre Mondiale Centaine est évidemment l’occasion d’engager des travaux d’apprentissage en Enseignement Moral et Civique, en Histoire.

Commémorer par différentes entrées pédagogiques :

  • Par l’EMC (travail sur les valeurs de Paix, de Respect et de culture des libertés)
  • Par les arts et la culture (chanter, lire, travailler sur des œuvres plastiques)
  • Par l’histoire (recherche sur la biographie d’un nom inscrit sur le monument local, lien entre l’histoire locale et la Grande Histoire)
  • Par la géographie, l’histoire, la découverte du monde (par la localisation du monument, par son analyse in situ)
 

Deux actions à privilégier afin de marquer symboliquement le rôle et la fonction commémoratives dans l’identité du futur citoyen.

1/ Organiser une commémoration pédagogique locale le lundi 12 novembre 2018 à 11h.

  • Organiser une commémoration pédagogique sur le temps scolaire. Ce moment sera l’aboutissement de plusieurs séances préalables de travail en EMC sur le sens de la commémoration pour un enfant de 2018.
  • Un projet de travail entre une classe de CM2 et deux classes de collège a permis la réflexion des élèves sur une proposition de déroulement différent de la commémoration habituelle, afin d’en comprendre le sens. Les travaux sur le rituel pédagogique (différent du rituel républicain).
 

2/ Dans une démarche artistique, réaliser une production plastique porteuse de la symbolique de la mémoire et de la commémoration :

  • Proposition de construction d’un cube de mémoire sur lequel la symbolique des valeurs peut s’exprimer par différentes formes artistiques (voir propositions pédagogiques sur la page Commémorer).
  • Elaboration d’un panneau de travaux littéraires sous forme de Bleuets (montages simples en origami), recevant une production littéraire liée à la Grande Guerre (jeux poétiques, recopie d’extraits de lettres de poilus, productions littéraires à partir d’un travail en littérature jeunesse).
  • Chants évoquant la paix, la liberté, etc…
  • Autres propositions sur la page ressources ou vos idées à valoriser
     
  • Le padlet des ressources pédagogiques : (cliquer ici)
 

Les conseillers pédagogiques départementaux en Education musicale et en arts plastiques musicale et en arts plastiques – Carine Gabaud et Patrice Gentilhomme – restent à votre disposition pour toute aide dans l’élaboration de vos idées.

Tous les élèves de Loir-et-Cher (écoles, collèges, lycées) sont invités à coopérer avec les collèges et lycées de proximité qui pourront aussi célébrer symboliquement cette commémoration pédagogique le 12 novembre à 11h.

Des outils pour commémorer in situ, le jour du 11 novembre

Préparer la participation des élèves à une commémoration patriotique

Avant Propos

Commémorer aujourd'hui à l'école entre dans les activités d'apprentissage liées à la construction du Parcours Citoyen de l'école élémentaire au lycée. 
Commémorer aujourd'hui prend diverses formes (voir site Eduscol qui inventorie de nombreuses actions et projets pédagogiques), dont celle de la participation des élèves à une commémoration patriotique. 
Les outils et la méthodologie proposés ci-dessous cherchent modestement à organiser, pour les encourager, la participation des élèves à préparer, puis vivre "en action" une cérémonie de commémoration, pour construire les compétences citoyennes déclinées dans le Parcours Citoyen et dans les programmes d'Enseignement Moral et Civique

Méthodologie

Les documents et liens présentés ci-dessous sont regroupés selon cinq entrées libres non hiérarchiques. Chaque enseignant saura y recourir ou s'en inspirer (en cherchant par exemple le document authentique le plus proche de la réalité de sa commune) pour préparer la participation des élèves. Ces exemples de pistes ou de documents ne sont pas ici liés à des "documents" élèves, pour justement permettre à chaque enseignant de les intégrer dans une démarche interdisciplinaire la plus ouverte possible. Avec ces documents et ces pistes, on peut lire, on peut écrire (ex produire la prochaine invitation), on peut parler et se questionner...

Deux conseils 

  • Il est nécessaire de préparer la commémoration avant de la vivre, pour aider l'élève à décrypter sa présence au coeur de l'événement, afin d'y donner du sens. Préparer signifie - au minimum - une contextualisation historique adaptée, avant l'événement. 
  • Vivre la commémoration implique une participation active des élèves, à fixer au préalable avec les partenaires organisationnels. 

Quelques définitions

Protocole et déroulement de la cérémonie


Textes authentiques et outils


  • Chanter la Marseillaise 
  • Lire un texte d'auteur, compris et travaillé à la mise en voix, puisé dans la richesse littéraire
  • Lire une production recherche de la classe
  • Solliciter les élèves sur une proposition d'action à soumettre aux organisateurs
  • De retour dans la classe : engager la réflexivité collective et/ou individuelle : échanger, se questionner, argumenter, écrire mes ressentis, écrire pour le journal de l'école, écrire pour le blog de l'école, écrire pour remercier un éventuel partenaire, travailler sur les photos numériques collectées, lire l'article de presse qui parait à la suite de l'événement, proposer d'autres pistes de participation pour les années suivantes, communiquer avec la classe qui prendra le relais de la représentation de l'école...

Quelques pistes pour faire agir les élèves

Travailler en projet

 

Liée à un projet plus interdisciplinaire, la commémoration pourra s'intégrer à d'autres travaux comme : 

  • Un projet partagé l'Ecole et le Collège, entre les CM2 et les 6èmes
  • Une classe découverte sur un lieu de mémoire
  • La réalisation d'une commémoration pédagogique
  • Des recherches sur les conflits, en exploitant les ressources muséographiques locales
  • Des recherches sur la traite négrière et l'abolition de l'esclavage
  • Des recherches et travaux sur l'Histoire de la Shoah
  • La participation au Parlement des enfants
  • La participation au Concours Les petits artistes de la Mémoire