Les invités des Studios 28

Partages d'expérience

À propos de cette page
Naviguer dans la rubrique
Partager

Les Studios 28 en quelques mots...

Alain Gagnol, réalisateur de Phantom Boy, était l’invité des Studios 28, le lundi 18 novembre 2019.

"  Grâce aux Studios 28 j’ai eu le plaisir de passer un moment d’échange avec les jeunes spectateurs de Phantom Boy. C’est une grande chance pour un film (et son réalisateur) de pouvoir continuer à exister sur grand écran, même longtemps après sa sortie. Le plaisir était d’autant plus grand que la salle du cinéma Les Enfants du Paradis est très belle et l’accueil de Kevork Alecian très chaleureux. 

Nos films sont fragiles. Il est difficile pour eux d’exister face aux rouleaux compresseurs des grands studios américains. Ces rencontres vivantes permettent de montrer à un jeune public qu’il existe d’autres façons de faire du cinéma, avec d’autres graphismes, d’autres histoires. Si nous ne voulons pas d’un monde tiède et uniformisé, ce travail de transmission est essentiel. "

Alain Gagnol

Denis Do, réalisateur de Funan, était l’invité des Studios 28, le vendredi 17 mai 2019.

La diffusion et l'accès à la culture sont une des clefs pour avancer ensemble dans une société. C'est une tâche noble sur laquelle les Studios 28 s'attèlent. Sous cette optique et au vue de la qualité de ce qu'ils proposent, nul doute que les Studios 28 jouent un rôle particulièrement nécessaire. La jeunesse spécifiquement, doit être touchée et ouverte à la culture, que ce soit en terme de contenu qu'au niveau des techniques et du parcours professionnels. Les Studios 28 participent certainement, sans le savoir, à faire éclore les talents de demain."

Denis Do

Pierre-Luc Granjon, réalisateur des courts-métrages Les quatre saisons de Léonet, animateur sur le film Wardi de Mats Grorud, était l’invité des Studios 28 les 10 et 17 mai 2019 :

Les vendredi 10 et 17 mai, invité par Kevork Alecian, je suis venu à Chartres et à Châteaudun présenter Wardi à des collégiens et deux des quatre saisons de Léon à des CM1/CM2 dans le cadre des journées des Studios 28. A l'heure où j'arrivais, les élèves avaient déjà passé la journée à travailler sur le cinéma, à participer à des ateliers et à voir des films. Ils restituaient alors leur travail du jour, une série de petits films inspirés, en prise de vue continue ou en animation. J'ai été épaté par la qualité des courts-métrages et par l'implication des élèves, leur enthousiasme et leur concentration. En soirée, après le visionnage des films cités plus haut, je leur exposais mon travail de réalisateur de films d'animation, avec l'appui de photos et la projection de courts-métrages. Leur attention était évidente, et malgré la déjà grosse journée de travail derrière eux, ils étaient encore désireux d'en apprendre plus, me posant un grand nombre de questions pertinentes et judicieuses. Au final, j'ai été ravi de ces deux soirées en compagnie des enfants, il est très agréable pour moi de présenter mon travail devant un auditoire aussi réceptif, et les échanges avec les élèves sont toujours source de surprises et de réflexions qui me font avancer dans mon propre travail."

Pierre-Luc Granjon

Nicolas Cazalé, comédien dans le film Le Grand Voyage d'Ismaël Ferroukhi, était l'invité des Studios 28 jeudi 28 mars 2019 pour une séance Collège au cinéma :

L’expérience que j’ai vécue avec des enfants entre 8 et 14 ans m’a prouvé encore une fois que le cinéma et l’émotion que provoque une image est un pont entre les cultures mais aussi entre les générations. Ce film « Le grand voyage », sorti en 2003 a donné lieu à des échanges très forts et intelligents avec ces enfants plein de vie qui, à différents niveaux de lecture, ont tous fait le voyage. L’enthousiasme et l’écoute, les sourires et les silences que j’emporte avec moi n’ont pas de prix et me donnent à dire un grand merci à cette génération d’écoliers, porteuse d’espoir. "

Nicolas Cazalé

Laurent Boileau, réalisateur du film Couleur de peau : miel était l'invité des Studios 28 jeudi 29 novembre 2018 pour deux séances Collège au cinéma :

Cette journée passée au cinéma Les Enfants du Paradis de Chartres fut riche en échanges. J’ai apprécié l’enthousiasme des 700 élèves rencontrés, la pertinence de leurs questions et leur curiosité cinématographique. Ce fut un plaisir de partager avec eux l’aventure de Couleur de peau: miel, de parler cinéma, animation et mise en scène. Bravo aux enseignants pour le travail d’éducation à l’image et aux Studios 28 pour l’organisation de cette journée qui permet de valoriser la diffusion des films en salle de cinéma et de créer des rencontres entre professionnels et le public adulte de demain ! "

Laurent Boileau

Bruno Podalydès, réalisateur du film Bécassine ! était l'invité des Studios 28 vendredi 25 mai 2018 :

"La rencontre organisée avec les jeunes élèves grâce aux Studios 28 fut intéressante à plus d'un titre. Outre le bon accueil de mon film " Bécassine ! ", les questions des jeunes m'ont souvent surpris par leur pertinence et leur aspect pratique. J'ai pu comprendre qu'ils venaient de passer une longue journée au plus près du cinema et que pour le dernier rendez-vous de cette journée, leurs regards étaient bien aiguisés !

Merci aux Studio 28 car il est très important que sans cesse nous amenions le jeune public vers une projection en salle qui reste le lieu même du cinéma. "

Bruno Podalydès

Colombe Savignac et Pascal Ralite, réalisateurs du film Le rire de ma mère, étaient les invités des Studios 28 le vendredi 1er juin 2018 :

"Nous avons été invités dans le cadre des Studios 28 à présenter notre film Le rire de ma mère à Dreux. 

Nous avons été frappé par la qualité de l’échange avec les adolescents que nous avons rencontrés. On les a senti concernés, à l’écoute, intéressés, posant des questions très justes. Certains se sont questionnés sur les métiers du cinéma. D’autres sur ce que nous avions traversé, pourquoi ce sujet, ce film, ces acteurs… 

C’est très agréable pour des réalisateurs d’accompagner un film et de partager avec un public son ressenti. Mais c’est aussi une part d’inconnu, de stress car nous ne savons pas comment le film va être accueilli, s’il va y avoir du monde dans la salle, si les gens vont rester pour le débat… Ce soir là, non seulement il y avait du monde mais la qualité de l’échange était au rendez-vous. 
Nous espérons renouveler cette expérience avec notre deuxième film."

Colombe Savignac et Pascal Ralite

Sébastien Laudenbach, réalisateur du film La jeune fille sans mains, était l'invité des Studios 28 le vendredi 8 juin 2018 :

"Projeter la jeune Fille sans mains dans le cadre des Studios 28, dans une si belle salle que le CinéCentre de Dreux, devant un public arrivé au terme d'une journée entière consacrée au cinéma et en particulier à l'animation, fut une fort belle expérience. Le public composé d'enfants aux cheveux blonds et aux cheveux blancs, fut, comme on pouvait s'en douter, très réactif, et ce sont surtout les plus jeunes qui ont réagi. Exprimant parfois leur incompréhension par rapport au film, ils ont fini par prendre confiance en eux et apporter leurs propres réponses et réflexion. Dans un temps où le mystère et l'interprétation personnelle cèdent la place à la clarté, la cohérence et la sécurité, il faut continuer plus que jamais à ouvrir les regards, jeunes ou moins jeunes, sur d'autres formes, d'autres rythmes."

Sébastien Laudenbach

Jean-François Laguionie, cinéaste d'animation, et Anik Le Ray, scénariste, étaient les invités des Studios 28 le vendredi 24 novembre 2017 :

" Nous avons eu le grand plaisir de présenter le film « L’île de Black Mor » dans une salle archicomble d’élèves de CM2 et de collégiens.
La qualité d’écoute et la pertinence des questions et réflexions des élèves, nous ont fait comprendre à quel point cette séance avait été bien préparée et c’était facile de faire découvrir aux élèves notre processus de création et de préparation d’un film d’animation.
Cette ambiance attentive et bienveillante reflète bien l’engagement de tous ceux qui ont accompagné les élèves qui ont assisté à cette séance.
Nous avons aussi été touchés par l’accueil très chaleureux des passionnés des Studios 28. Un grand coup de chapeau à cette belle équipe énergique et enthousiaste qui a ensuite organisé en soirée, une rencontre avec le public à la suite de la projection du film « Louise en hiver », de beaux moments d’échanges délicats et émouvants… "

Jean-François Laguionie et Anik Le Ray

Laurent Dailland, directeur de la photographie du film Welcome de Philippe Lioret, était l'invité des Studios 28 le vendredi 19 mai 2017 :

"J’adore me faire surprendre et si c’est avec grand plaisir que j’avais envie de partager l’amour pour mon métier, particulièrement autour d’un film majeur de ma carrière : « Welcome », je ne m’attendais pas à passer une journée aussi passionnante et aussi riche. J’ai adoré vos exercices avec leurs qualités et leurs erreurs, ils ont révélé que vous étiez en train de comprendre, de découvrir, de vous émerveiller. J’ai vu chez certaines et certains des yeux qui brillent. J’ai ressenti la fierté du travail réussi. Je ne peux que vous encourager à persévérer, à vous inventer des challenges. Pensez, réfléchissez. Ne tombez pas dans la facilité, ne tournez pas machinalement, essayez de raconter vos histoires avec des images et vivez vos expériences. Je suis convaincu que parmi tous les élèves qui ont participé à cette opération, certains se sont sentis confortés dans l’envie de tenter une carrière audiovisuelle et d’autres auront découvert des métiers passionnants qu’on ne sait pas toujours nommer."

Laurent Dailland

>> Retrouvez l'intégralité du message de Laurent Dailland adressé aux participants, aux organisateurs et aux encadrants ainsi que des photographies ( offertes par Laurent Dailland) prises sur le tournage du film Welcome par le photographe de plateau Guy Ferrandis sur votre espace sécurisé.

Jean-Marie Dreujou, directeur de la photographie du film Le dernier loup de Jean-Jacques Annaud, était l'invité des Studios 28 le vendredi 5 mai 2017 :

"J’ai assisté à la présentation et à la projection des travaux effectués par les élèves, et j’ai été enthousiasmé. Voir leurs tournages projetés sur un grand écran est une expérience passionnante pour les jeunes. J’ai présenté le film « Le dernier loup » de Jean-Jacques Annaud et, dans le débat qui a suivi, j’ai senti chez les élèves, une réelle envie de découvrir le métier de directeur de la photographie. J’espère que des passions vont naitre ! Je remercie l’équipe dynamique des Studios 28 pour son accueil." 

Jean-Marie Dreujou

Pablo Pico, compositeur de la musique du film d'animation Adama, le monde des souffles de Simon Rouby était l'invité des Studios 28 le vendredi 13 mai 2016 :

"J’ai eu beaucoup de plaisir à venir présenter le film ADAMA dans le cadre des Studios 28. Les films des élèves, projetés en première partie de soirée, témoignent d’un travail à la fois joyeux et concentré, et on peut sentir chez les participants, professeurs et élèves, un émerveillement et une curiosité naissante pour la création audiovisuelle. Une belle manifestation qui permet à tous d’ouvrir les yeux et les oreilles différemment."

Pablo Pico