Le dispositif Collège au cinéma en Eure-et-Loir

À propos de cette page
Naviguer dans la rubrique
Partager

Dispositif permettant aux élèves des classes volontaires d'étudier avec leurs enseignants un film par trimestre.

Partages d'expérience : les invités

Quelques mots de la part des invités des différentes journées : Laurent Boileau, Nicolas Cazalé, Laurent Dailland, Denis Do, Jean-Marie Dreujou, Pierre-Luc Granjon, Jean-François Laguionie, Sébastien Laudenbach, Pablo Pico, Bruno Podalydès, Pascal Ralite, Colombe Savignac...

>> Les invités des Studios 28

Le dispositif Collège au cinéma

Présentation :

Le dispositif permet aux élèves des classes volontaires (de sixième et cinquième d'une part et de quatrième et troisième d'autre part) d'étudier avec leurs enseignants un film par trimestre, visionné en salle de cinéma au cours de séances inscrites dans le temps scolaire.

L'opération "Collège au Cinéma" a été lancée nationalement en 1989 dans quelques départements et n'a cessé de se développer depuis. Le dispositif en Eure-et-Loir existe depuis 1990.

Comme pour le dispositif "Ecole et cinéma", l'opération réunit différents partenaires au niveau national : le ministère de la Culture et de la Communication, le ministère de l'Education Nationale.

La DSDEN organise le dispositif sur le département avec les exploitants de salles et fait le lien entre les différents partenaires : Centre National du Cinéma, établissements scolaires et enseignants.


Objectifs :

  • Permettre un accès en salle à un grand nombre de collégiens en favorisant la découverte d'œuvres qui ne sont pas nécessairement commerciales et qui incitent à la réflexion.
  • Diversifier l'offre cinématographique, et ce, notamment, en proposant des films qui n'appartiennent pas aux filmographies européennes ou anglo-saxonnes.
  • Habituer les élèves à apprécier la langue d'origine, à identifier le timbre de voix d'un acteur et donc à visionner les films en version originale dans la mesure du possible.
  • Développer la culture cinématographique en classe et l'esprit critique de l'élève par l'étude des moyens propres au cinématographe.
  • Faire comprendre que le cinéma est parfois œuvre, en tous les cas interrogation du visible - regard porté sur le monde.
  • D'une façon plus générale, au niveau collège, le dispositif s'inscrit dans une politique globale d'éducation à l'image.


Principes :

Les élèves découvrent des œuvres du répertoire, classiques ou contemporaines, dans les salles de cinéma. Les professeurs engagés dans cette opération, accompagnent leurs élèves lors des projections et effectuent un travail pédagogique d’accompagnement autour des films. Trois films sont projetés dans l'année, un par trimestre.

Les professeurs engagés ont la possibilité de découvrir ou revoir les films en pré-visionnement afin de mieux préparer leurs élèves. Une présentation du film est alors assurée par un professeur compétent dans le domaine audio-visuel.

Programmation "Collège au cinéma" 2019 - 2020 :

Un catalogue de films est établi par le CNC avec l'aide de différents organismes (ministères et de l'Education nationale, de la Culture, Fédération nationale des cinémas + enseignants). Nombre de ces films sont choisis pour leur portée humaniste et éducative (respect de la différence, découverte de cultures autres, tolérance...). Chaque film est proposé pour deux années scolaires. [détails du dispositif sur le site du CNC]

Le choix définitif des films est établi courant deuxième trimestre par un comité de pilotage sur la base du vote des enseignants.

Afin de donner une unité de sens à la programmation et de favoriser chez les élèves la mise en réseau des films pour la constitution d’une culture commune, les quatre films de la sélection Collège au Cinéma proposés cette année abordent une même thématique.

Par ailleurs, afin de favoriser les échanges disciplinaires ou interdisciplinaires, il sera dorénavant possible de mutualiser les pistes pédagogiques. Celles-ci seront diffusées sur l’Espace Cinéma Audiovisuel 28.

Thématique retenue par le comité de sélection : Vivre ensemble

Pour chaque film de la programmation, il est possible, à l'issue des journées de prévisionnement, de télécharger un diaporama reprenant les axes principaux développés au cours de celles-ci.

Ces diaporamas sont exploitables en classe : ils présentent des entrées pour aborder le film avant la projection avec les élèves ainsi qu'une analyse filmique utile après le visionnage.

En outre, si le film fait partie de la sélection des Studios 28, un prolongement d'analyse en lien avec la thématique de cette opération, est également proposé dans le diaporama.

Premier trimestre
6e/5e

Phantom Boy, Alain GAGNOL, Jean- Loup FELICIOLI, France, Belgique 2015, 1h24.

Léo, 11ans, vit à New York avec ses parents et sa petite sœur. Sa maladie l’oblige à séjourner à l’hôpital où il se découvre un mystérieux pouvoir, celui de se dédoubler et de devenir un fantôme invisible de tous et capable de voler dans les airs. Son voisin de chambre, Alex, est un policier blessé, qui est bien décidé à déjouer les plans machiavéliques d’un gangster qui, menace de répandre un virus informatique sur la ville. Le fantôme de Léo et l’intrépide journaliste Mary n’ont plus que quelques heures pour aider Alex, condamné à guider les opérations depuis son fauteuil roulant !

La particularité de ce film vient, entre autres, de ce personnage, Léo, ce héros qui combat un gangster mais aussi la maladie invitant ainsi le jeune spectateur à poser un autre regard sur celle-ci.

>> Diaporama

4e/3e

Tomboy, Céline SCIAMMA, France, 2011, 1h22.

Laure, dix ans, est un garçon manqué. Peu avant la rentrée, elle emménage avec ses parents et sa petite sœur dans un nouveau quartier. Le premier jour, alors qu’elle cherche à rejoindre une bande de garçons qui jouent dehors, elle rencontre Lisa qui la prend pour un garçon. Quand elle lui demande son nom, Laure lui répond : « Michaël ». Elle se plait alors à se faire passer pour un garçon, profitant de ce que lui permet sa nouvelle identité sans penser au moment où il faudra révéler son secret. En jouant notamment sur le point de vue, Céline Sciamma réussit avec ce projet atypique et troublant, à aborder un sujet plus universel et contemporain à savoir celui d’une société se questionnant sur l’identité sexuelle.

>> Diaporama

Deuxième trimestre
6e/5e/4e/3e

Le Havre, Aki KAURISMAKI, Finlande, France, Allemagne, 2011, 1h33.

Marcel Marx est cireur de chaussures au Havre. Sa vie s’écoule entre son travail, le bistrot du coin et sa femme Arletty. Le destin met sur son chemin un enfant immigré, originaire d’Afrique noire et tout juste échappé d’un conteneur de migrants clandestins. Marcel décide de combattre l’indifférence humaine et accepte d’aider Idrissa dans sa fuite et le cache avec la complicité du voisinage, déjouant la traque policière.

Dans cette fable au ton burlesque, Aki Kaurismäki se frotte à l’actualité brûlante des centres de rétention et des immigrés clandestins traqués en France, tout en nous rappelant ce que sont la solidarité et la fraternité universelle.

>> Diaporama

Troisième trimestre
6e/5e/4e/3e

Moonrise Kingdom, Wes ANDERSON, USA, 2012, 1h34

Sur une petite île de la Nouvelle-Angleterre, au cœur de l’été 1965, Suzy, aîné de quatre enfants et fille d’avocats, et Sam, orphelin et fier scout, concluent un pacte secret et planifient leur fugue pour vivre leur amour à l’abri des regards. Alors qu’une violente tempête s’approche des côtes, tous les habitants de l’île se mobilisent pour les retrouver…

Dans Moonrise Kingdom, Wes Anderson confronte un univers enfantin où les protagonistes, qui semblent présenter de légers troubles psychologiques, rêvent d’aventures et de contrées lointaines et un univers adulte ordinaire mais déprimant, celui de la vie normale et du quotidien. C’est donc la question de la coexistence de ces deux univers et de leur tolérance mutuelle qui est posée par Wes Anderson.

>> Diaporama

Prolongement possible

Afin de favoriser les rencontres avec des professionnels du cinéma ainsi qu’un va-et-vient entre culture et pratique artistique, il est possible de prolonger le travail autour des films de la sélection Collège au Cinéma dans le cadre de l’opération cinématographique Les Studios 28, des journées de pratique et de découverte cinématographiques (opération pouvant être financée par le Conseil Départemental par le biais des projets de collège dans le cadre du plan pour une meilleure réussite scolaire : pour tout renseignement et inscription, se référer à l’Espace Cinéma Audiovisuel 28).

Pour favoriser la mise en réseau des activités pédagogiques et culturelles, la coordination cinéma audiovisuel 28 met en place un maillage entre différentes structures culturelles départementales autour du cinéma et de la thématique annuelle de l'opération Collège au cinéma.

>> Découvrez ici ces activités

Journées de prévisionnement

Deux journées de prévisionnement des films des programmations pour Collège au cinéma et Les Studios 28 sont proposées.

Dates communiquées à la rentrée scolaire.:

Contenus

Au cours de ces journées, les enseignants se verront proposer pour chaque film :

  • le visionnage de celui-ci
  • une présentation de sa génèse et de son réalisateur
  • l’analyse de plusieurs séquences clés en lien avec la thématique de Collège au cinéma à savoir Enfances blessées
  • des temps d’échanges devant conduire à l’élaboration de pistes pédagogiques par les enseignants.
    Celles-ci seront diffusées sur l’Espace Cinéma Audiovisuel a posteriori
  • des pistes pédagogiques pour la mise en place d'une pratique cinématographique en classe, en lien avec les thématiques des Studios 28.

 

Films des années précédentes

En 2018-2019

Premier trimestre
6e/5e/4e/3e

Couleur de Peau : miel, JUNG et Laurent BOILEAU, France, 2012, 1h44.

>> Diaporama

Deuxième trimestre
6e/5e/4e/3e

D’ici et d’ailleurs, Courts-métrages documentaires, 2017.

>> Diaporama

Troisième trimestre
6e/5e

Le grand voyage, Ismaël FERROUKHI France, 2004, 1h48.

>> Diaporama

4e/3e

Bienvenue à Gattaca, Andrew NICCOL USA, 1998, 1h46.

>> Diaporama

En 2017-2018

Premier trimestre
6e/5e

L’île de Black Mor, Jean-François LAGUIONIE, France, 2003, 1h25.

>> consulter le diaporama relatif au film

4e/3e

Enfance clandestine, Benjamin AVILA, Argentine, 2013, 1h50.

>> consulter le diaporama relatif au film

Deuxième trimestre
6e/5e/4e/3e

Une vie toute neuve, Ounie LECOMTE, Corée, 2008, 1h35.

>> consulter le diaporama relatif au film

Troisième trimestre
6e/5e/4e/3e

Le gamin à vélo, Jean-Pierre et Luc DARDENNE, Belgique, 2011, 1h27.

>> consulter le diaporama relatif au film

En 2016-2017

1er trimestre

6e/5e : Brendan et le secret de Kells, Tomm MOORE, Nora TWOMEY, Irlande, 2008, 1h15.

>> diaporama Brendan et le secret de Kells

4e/3e : L’aventure de Mme Muir, Joseph MANKIEWICZ, USA, 1947, 1h45.

>> diaporama L'aventure de Mme Muir

Deuxième trimestre : 

6e/5e/4e/3e : Blancanieves, Pablo BERGER, Espagne, 2012, 1h44.

>> diaporama Blancanieves

Troisième trimestre :

6e/5e/4e/3e : Les enfants loups Ame et Yuki, Mamoru HOSODA, Japon, 2012, 1h57.

>> diaporama Les enfants loups Ame et Yuki

Contacts

Pour tout renseignement :