Programmation

"École et cinéma" 2019-2020

À propos de cette page
Naviguer dans la rubrique
Partager

Contacts :     Dominique Bruckert, Conseiller pédagogique départemental en arts visuels
Téléphone: 02 36 15 11 18

Mèl : dominique.bruckert@ac-orleans-tours.fr

 

Cycle II

  • Jour de fête de Jacques Tati
  • Le chien jaune de Mongolie de B. Davaa
  • Le chant de la mer de Tomm Moore

Cycle III

  • Jour de fête de Jacques Tati
  • Le chien jaune de Mongolie de B. Davaa
  • Little bird de Boudewijn Koole

Cycle II et III Jour de fête

Dossier pédagogique

Film de Jacques Tati

Un petit village berrichon prépare sa fête annuelle. Les enfants regardent, enthousiastes, les forains monter leurs manèges sur la place. Au cinéma ambulant, François, le facteur, assiste à la projection d'un film sur la pratique ultra-moderne du métier de postier en Amérique. Vexé, il entreprend de montrer qu'il peut, lui aussi, boucler sa tournée en un temps record. Une fois la fête finie, le calme revient dans le village et la vie reprend son cours ordinaire.

Cycle II et III Le chien jaune de Mongolie

Dossier pédagogique

Film de B. Davaa

L’action se situe dans une steppe de Mongolie. Nansa, une fillette de six ans, trouve un chien apeuré dans une grotte. Elle le rapporte chez elle mais son père lui demande de le relâcher car il a peur qu’il ait eu des contacts avec les loups et qu’il soit une menace pour son troupeau. Nansa s’obstine à garder l’animal jusqu’au jour où la famille de nomades part s’installer autre part. Le chien est alors abandonné sur place. En chemin, les parents s’aperçoivent que le petit frère de Nansa est tombé de son panier. Lorsque son père le retrouve, le chien est en train de sauver l’enfant d’une attaque de vautours. Le père l’autorise alors à suivre la famille.

Cycle II et III Le chant de la mer

Dossier pédagogique

Film de Tomm Moore

En Irlande dans les années 1980, Ben, un petit garçon d’environ 5 ans, vit dans un phare loin de la ville avec son père Connor et sa mère Bruna, enceinte. Sur le point d’accoucher, elle offre à Ben un coquillage qui permet de jouer la musique. Peu après, elle donne naissance à une petite fille, Saoirse, et meurt en couches.

Six années passent. Ben, jaloux de l’attention que son père, inconsolable, porte à sa petite sœur, préfère passer son temps à jouer avec son chien, Joe. Un soir, Maïna souffle dans le coquillage de son frère quand, soudain, des lumières magiques apparaissent. Elles la guident vers un manteau en peau de phoque appartenant à son père puis vers la mer où elle découvre qu’elle peut se transformer en un phoque blanc. Elle est une selkie. Le lendemain, la grand-mère des enfants, de passage pour l’anniversaire de Maïna, découvre la fillette enrhumée sur la plage. Elle convainc Connor de la laisser les emmener vivre avec elle en ville.

Les deux enfants détestent sa maison, d’autant que Joe n’a pu les accompagner. Ils décident de fuguer pour retrouver leur domicile et leur chien mais, en chemin, ils rencontrent des sidhes, des esprits de la nature. Ces derniers sont en danger, menacés par Macha dont les hiboux aspirent leurs émotions et les transforment en pierre. Seule Maïna pourra les aider en chantant la chanson des selkie vêtue du manteau en peau de phoque mais… elle est muette depuis toujours, et son père s’est débarrassé de la tunique.

Cycle III Little bird

Dossier pédagogique

Film de Boudewijn Koole

Jojo a dix ans ; il vit seul avec son père dans une petite ville. Pendant les grandes vacances, il aime jouer dans les champs près de chez lui et aller à l’entraînement de water-polo. C’est là qu’il rencontre Yenthe, une fille de son âge.

Un jour, il découvre sous un arbre un bébé choucas tombé du nid. Comme il n’arrive pas à le remettre dans son nid, il décide de l’adopter, de devenir comme sa mère. Et d’ailleurs, où est la mère de Jojo ? En tournée en Amérique ? Va-t-elle revenir bientôt ? En tout cas, Jojo lui téléphone quand elle lui manque, et pense qu’il lui fera un gâteau, très bientôt, pour son anniversaire.

Le père de Jojo est agent de sécurité. Il joue avec son fils à faire la course, se battre, tirer à la carabine. Il se met parfois très en colère, et surtout quand Jojo parle de la fête d’anniversaire qu’il a envie de préparer. Il n’aime pas non plus l’idée d’adopter un animal sauvage, et le jour où il découvre le choucas, il le jette dehors. Jojo s’enfuit alors de chez lui et veut à tout prix récupérer son oiseau. Mais quand il retrouve, le choucas se prend dans les rayons de son vélo et meurt.

Jojo enterre l’oiseau avec son père et Yenthe. Il décide de « dire quelques mots » comme il l’avait fait pour l’enterrement de sa mère.