Remise des diplômes de médiateurs au collège Raoul Rebout de Montlouis-sur-Loire

|   actualité DSDEN37
Partager

Le 21 juin évoque généralement le début de l’été ou la fête de la musique, mais cette année au collège Raoul Rebout de Montlouis-sur-Loire, ce jour laissera une empreinte particulière dans l’esprit de certains élèves de 5ème de l’établissement pour une toute autre raison.

En effet, hasard du calendrier ou non, ce jour a été choisi pour la remise des diplômes des jeunes médiatrices et médiateurs du collège, impliqués dans l’axe « climat scolaire » du projet académique.

Monsieur Le Guillou, le principal du collège a tout d’abord rappelé aux élèves l’importance de ce rôle, qui leur sera particulièrement bénéfique sur le plan personnel : « Être médiateur consiste à mieux se connaître soi-même, mieux connaître et être plus à l'écoute des autres », s’est-il exprimé.

Poursuivant sa pensée, madame Duvigneau, la conseillère principale d'éducation, a souhaité ajouter qu’agir sur le climat scolaire « fait partie intégrante du parcours citoyen  et permet de développer des compétences psychosociales et de l'empathie ». Elle a terminé son propos en leur rappelant l’importance de faire preuve de ténacité afin de ne pas se laisser gagner par le découragement.

Lors de son intervention, le directeur académique, monsieur Bourget, a tenu à rappeler l’axe prioritaire clairement énoncée par le Ministre de l’éducation, monsieur Blanquer, lors de son récent déplacement en Indre-et-Loire avec le Président Macron : « Lire, écrire, compter et respecter autrui ».

Il a ensuite remercié les douze professeurs ainsi que les élèves engagés dans le climat scolaire, en précisant que leur dévouement permettra à tous « de trouver du plaisir à vivre et à grandir sereinement au sein de leur collège, ce qui favorisera le développement de compétences dans un environnement rassurant, responsabilisant et empreint de respect ».

Rappel des objectifs de l’action sur le climat scolaire :

1 – accompagner les établissements et les écoles,

2 – travailler autour de la justice scolaire,

3 – prévenir le harcèlement et les violences,

4 – développer la coéducation,

5 – renforcer les pratiques partenariales,

6 – améliorer la qualité de vie à l’école,

Retour