Stats Infos #22

Forte baisse du redoublement dans l'académie d'Orléans-Tours

À propos de cette page
Naviguer dans la rubrique
Partager

En vingt ans, les pratiques de redoublement ont considérablement évolué dans l’académie : le retard scolaire à la fin du collège a été divisé par deux en passant de 46% à 22% et le retard de deux ans et plus a presque disparu à la rentrée 2014 (1%). Cette diminution du redoublement n’affecte pas les résultats des élèves. Le taux de réussite au DNB ainsi que le taux de passage 3ème -> 2GT des élèves dits « à l’heure » demeurent stable. De plus leur taux de réussite au baccalauréat général et technologique progresse et reste nettement supérieur à ceux des candidats plus âgés.

Téléchargement

 

En Bref...

  • En vingt ans, les pratiques de redoublement ont considérablement évolué dans l'académie : le retard scolaire à la fin du collège a été divisé par deux en passant de 46% à 22% et le retard de deux ans et plus a presque disparu à la rentrée 2014 (1%).
  • Cette diminution du redoublement n'affecte pas les résultats des élèves. Le taux de réussite au DNB ainsi que le taux de passage 3ème -> 2GT des élèves dits "à l'heure" demeurent stables. De plus leur taux de réussite au baccalauréat général et technologique progresse et reste nettement supérieur à ceux des candidats plus âgés.