Bilan social

À propos de cette page
Naviguer dans la rubrique
Partager

Télécharger le bilan social 2018-2019

L’académie d’Orléans-Tours emploie 41.342 personnes à la rentrée 2018, tous secteurs confondus.

32.925 sont des enseignants, soit près de 4 personnels de l’académie sur 5. Les personnels d’assistance éducative représentent 10% de la population totale, 7% sont des personnels IATSS (ingénieurs, administratifs, techniciens, de santé et sociaux) et les personnels Idep (inspection, direction, éducation et psychologues) représentent 4% des agents.

Le taux de féminisation est de 72,8% à la rentrée 2018. Les enseignants du premier degré et les personnels IATSS se distinguent par un fort taux de féminisation, avec respectivement 86,3% (92,8% dans le secteur privé sous contrat et 85,7 dans le secteur public) et 84,4%.

L’âge moyen de l’ensemble des personnels augmente d’une année par rapport à 2017 : il est de 43 ans. Au regard de chaque catégorie, les personnels Idep et IATSS se démarquent par une moyenne d’âge plus élevée, respectivement de 48 et 47 ans. L’indice de vieillissement (population des 55 ans et plus rapportée à la population des moins de 30 ans) est particulièrement élevé pour les IATSS affectés dans les départements du Cher et de l’Indre-et-Loire, indices supérieurs à 8. Inversement, les personnels d’assistance éducative sont nettement plus jeunes, avec un âge moyen de 36 ans.

Entre les rentrées 2017 et 2018, 1.826 agents ont quitté définitivement l’académie, dont 929 suite à une fin de fonction. 254 agents sont sortis provisoirement (dont 57% pour une disponibilité) et 227 ont été réintégrés, dont 50,7% à la suite d’un congé parental.

À la rentrée 2018, 8% de l’ensemble des personnels de l’académie, titulaires ou non, exercent à temps partiel, soit 2.999 agents. Ce nombre a diminué de 6,6% par rapport à la rentrée 2017. Cette baisse est plus significative pour les enseignants du premier degré (-13,1%) et les personnels IATSS (-3,9%). À l’inverse, le nombre d’agents à temps partiel augmente pour les enseignants du second degré (+1,5%) et reste stable pour les Idep.

A la rentrée 2018, l’académie compte 135 apprentis de la fonction publique d’État (hors établissements du supérieur), auxquels s’ajoutent 44 étudiants apprentis professeurs.

Sur l’année civile 2018, la masse salariale du secteur public se chiffre à plus de 2,3 milliards d’euros. Elle est répartie sur quatre programmes, le plus important étant celui relatif à l’enseignement scolaire public du second degré, dont les dépenses s’élèvent à plus d’1,21 milliard d’euros.

Dans le bilan social sont détaillés :

  • Effectifs et caractéristiques démographiques
  • Carrière et mobilité
  • Vie des personnels
  • Formation des personnels
  • Masse salariale
  • Dialogue social