Programmation

"École et cinéma" 2018-2019

À propos de cette page
Naviguer dans la rubrique
Partager

Contacts :     Dominique Bruckert, Conseiller pédagogique départemental en arts visuels
Téléphone: 02 36 15 11 18

Mèl : dominique.bruckert@ac-orleans-tours.fr

 

Cycle II

Cycle III

 

Une présentation générale des films de l’année aura lieu aux dates et lieux suivants :

-    Nogent le Rotrou, le lundi 8 octobre à l’école de Margon à 17 h 15
-    Chartres, le mardi 09/10 à l’école Maurice Carême à 17 h 00
-    Dreux, le jeudi 11/10 à l’école Saint Martin à 17 h 00 (parking de la crèche, derrière le Musée)
-    Châteaudun, le vendredi 12/10 à l’école République à 17 h 00

Cycle II et III La Belle et la Bête

Film de Jean Cocteau
France, 1946,
Noir et blanc,
95 min

Un marchand a trois filles : Félicie et Adélaïde et la gentille Belle et un fils, Ludovic, dont l’ami Avenant est amoureux de Belle.
Les dettes de Ludovic ruinent le père qui part. Perdu dans la forêt, il arrive dans un château enchanté. Une terrible créature, une Bête vêtue en seigneur, le condamne à mort pour avoir cueilli une rose puis le gracie, mais exige qu’il renvoie la Belle à sa place.
La jeune fille se rend au château où la Bête lui fait mille grâces et la demande en mariage. Malgré sa peur, la Belle s’habitue à la Bête, qui la nuit va chasser comme une créature sauvage. Maintenant vêtue en princesse, la jeune fille souhaite revoir son père qu’elle a vu dans son miroir, malade. La Bête donne alors à la Belle son gant magique qui transporte où l’on veut et la clé de son trésor. De retour chez elle, la Belle se fait voler la clé : Avenant et Ludovic partent alors chercher le trésor. Mais dans son miroir, la Belle voit la Bête qui se meurt d’amour pour elle. Bouleversée, elle remet le gant et revient au château. Les deux garçons ont ouvert la porte interdite : une statue de Diane décoche une flèche à Avenant qui se transforme en Bête. Aussitôt, la Bête à l’agonie, secourue par la Belle, se transforme en Prince et les deux amoureux s’envolent dans les nuages...

Cycle II et III L’homme qui plantait des arbres

Film de Frédéric Back,
Canada,
1987 et 1981,
Animation, couleurs,
60 min

Peu avant la première Guerre Mondiale, un jeune voyageur s’égare dans les hauteurs de la Haute-Provence. Il y rencontre un berger solitaire, Elzéar Bouffier, qui reboise en secret cette terre aride et inhospitalière, en semant des glands. Au fil des années, une forêt voit le jour et la vie reprend progressivement son cours.
Ce film d’animation est adapté du conte d’un des plus grands écrivains du siècle dernier : Jean Giono.

Crac !

Une chaise à bascule traverse les époques et sert de prétexte à une évocation poétique des transformations et des évolutions technologiques et industrielles au Canada.

Cycle II Porco Rosso

Film de Hayao Miyazaki, Japon,1992,
Animation, couleurs,
93 min

Dans l’entre-deux-guerres quelque part en Italie, Marco, un pilote solitaire, vit retranché sur une île déserte de l’Adriatique. Ce dernier subit un mauvais sort qui le transforme en cochon. C’est alors que des pilotes désœuvrés forment un gang de pirates de l’air afin de détrousser les riches vacanciers amateurs de croisières nautiques.
Marco décide de devenir chasseur de primes pour subvenir à ses besoins. Surnommé Porco Rosso par ses ennemis, il vient en aide aux personnes en difficulté à bord de son splendide hydravion rouge. Deux femmes l’épaulent dans sa tâche: Gina et Fio…

 

Cycle III Adama

Film de Simon Rouby,
France, 2015,
Animation, couleurs,
82 min

Adama, 12 ans, vit dans un village isolé d’Afrique de l’Ouest. Au-delà des falaises, s’étend le Monde des Souffles. Là où règnent les Nassaras. Une nuit, Samba, son frère aîné, disparaît. Adama, bravant l’interdit des anciens, décide de partir à sa recherche. Il entame, avec la détermination sans faille d’un enfant devenant homme, une quête qui va le mener au-delà des mers, au Nord, jusqu’aux lignes de front de la Première Guerre mondiale. Nous sommes en 1916.