Programmation

"École et cinéma" 2019-2020

À propos de cette page
Naviguer dans la rubrique
Partager

Contacts :     Dominique Bruckert, Conseiller pédagogique départemental en arts visuels
Téléphone: 02 36 15 11 18

Mèl : dominique.bruckert@ac-orleans-tours.fr

 

Cycle II

Cycle III

Cycle II et III Jiburo

Dossier pédagogique

Film de Lee Jeong-hyang
 

Une jeune maman, élevant seule son enfant, le confie à sa grand-mère pendant les vacances d’été, le temps pour elle de chercher du travail. Très mécontent de se retrouver dans un village perdu de montagne, l’enfant mène la vie dure à sa grand-mère, une vieille femme au dos voûté, qui se déplace lentement et est muette. Très patiente, la grand-mère fait tout pour faire plaisir à l’enfant, qui se montre ingrat, parfois odieux. Ne pouvant plus se servir de sa console de jeux, aux piles usées, il s’ouvre à la réalité extérieure, fait connaissance avec un garçon voisin, Cheol-yee, dont il aime se moquer, et avec une fillette, Hae-yeon, dont il aimerait devenir l’ami. Progressivement, l’enfant s’attachera à sa grand-mère et, avant de partir, lui témoignera son attachement et son affection.

Cycle II et III Le garçon et le monde

Dossier pédagogique

Film de Alê Abreu

Sur une planète qui ressemble à la Terre, un petit garçon vit heureux entre ses parents et la nature qui entoure leur modeste maison. Un jour, son père prend un train qui l’emporte au loin, à la recherche d’un travail. Souffrant de son absence, le garçon part à sa recherche. Des plantations aux usines, de la mégapole aux bidonvilles, l’enfant fait tour à tour la rencontre d’un vieux paysan et de son chien, d’un jeune ouvrier-tisserand qui est aussi musicien des rues. Il découvre les difficiles conditions de vie de ceux qui ont suivi le même chemin que son père. Plusieurs fois, il croit reconnaître celui-ci. Mais dans ce monde où règnent la consommation, les médias et les militaires, tous les hommes finissent par se ressembler sous leur masque de fatigue et de tristesse. Heureusement, des notes de musique, pareilles à celles que son père jouait à la flûte, lui font aussi croiser la route d’une foule multicolore et nomade dont la gaîté se transforme en un fantastique oiseau géant porteur d’espoir. Au bout de son voyage, le garçon qui est devenu adulte, revient à la maison de ses parents. La graine qu’il avait semé enfant est maintenant un arbre. Il n’a pas trouvé son père. Mais une vie nouvelle anime la campagne alentour où les hommes sont revenus cultiver leur terre.

Cycle II et III Le chant de la mer

Dossier pédagogique

Film de Tomm Moore

En Irlande dans les années 1980, Ben, un petit garçon d’environ 5 ans, vit dans un phare loin de la ville avec son père Connor et sa mère Bruna, enceinte. Sur le point d’accoucher, elle offre à Ben un coquillage qui permet de jouer la musique. Peu après, elle donne naissance à une petite fille, Saoirse, et meurt en couches.

Six années passent. Ben, jaloux de l’attention que son père, inconsolable, porte à sa petite sœur, préfère passer son temps à jouer avec son chien, Joe. Un soir, Maïna souffle dans le coquillage de son frère quand, soudain, des lumières magiques apparaissent. Elles la guident vers un manteau en peau de phoque appartenant à son père puis vers la mer où elle découvre qu’elle peut se transformer en un phoque blanc. Elle est une selkie. Le lendemain, la grand-mère des enfants, de passage pour l’anniversaire de Maïna, découvre la fillette enrhumée sur la plage. Elle convainc Connor de la laisser les emmener vivre avec elle en ville.

Les deux enfants détestent sa maison, d’autant que Joe n’a pu les accompagner. Ils décident de fuguer pour retrouver leur domicile et leur chien mais, en chemin, ils rencontrent des sidhes, des esprits de la nature. Ces derniers sont en danger, menacés par Macha dont les hiboux aspirent leurs émotions et les transforment en pierre. Seule Maïna pourra les aider en chantant la chanson des selkie vêtue du manteau en peau de phoque mais… elle est muette depuis toujours, et son père s’est débarrassé de la tunique.

Cycle III Little bird

Dossier pédagogique

Film de Boudewijn Koole

Jojo a dix ans ; il vit seul avec son père dans une petite ville. Pendant les grandes vacances, il aime jouer dans les champs près de chez lui et aller à l’entraînement de water-polo. C’est là qu’il rencontre Yenthe, une fille de son âge.

Un jour, il découvre sous un arbre un bébé choucas tombé du nid. Comme il n’arrive pas à le remettre dans son nid, il décide de l’adopter, de devenir comme sa mère. Et d’ailleurs, où est la mère de Jojo ? En tournée en Amérique ? Va-t-elle revenir bientôt ? En tout cas, Jojo lui téléphone quand elle lui manque, et pense qu’il lui fera un gâteau, très bientôt, pour son anniversaire.

Le père de Jojo est agent de sécurité. Il joue avec son fils à faire la course, se battre, tirer à la carabine. Il se met parfois très en colère, et surtout quand Jojo parle de la fête d’anniversaire qu’il a envie de préparer. Il n’aime pas non plus l’idée d’adopter un animal sauvage, et le jour où il découvre le choucas, il le jette dehors. Jojo s’enfuit alors de chez lui et veut à tout prix récupérer son oiseau. Mais quand il retrouve, le choucas se prend dans les rayons de son vélo et meurt.

Jojo enterre l’oiseau avec son père et Yenthe. Il décide de « dire quelques mots » comme il l’avait fait pour l’enterrement de sa mère.