> académie d'orléans-tours
Ressources humaines
Académie
Orientation
Examens et concours
Formation professionnelle et technologique
Arts et culture-International-Innovation
Enseignements et pédagogie
Ressources humaines
Vie numérique
Portail pédagogiqueEspace parents et élèves
accueilRessources humainesSanté et sécurité au travail > Prévention en santé au travail

Prévention en santé au travail

Qu’est-ce que la prévention primaire, secondaire ou tertiaire ?

La prévention primaire

Elle vise les facteurs de risques.
Elle aide à réduire et à éliminer les risques professionnels avant l’apparition de leurs éventuelles conséquences néfastes sur la santé.

Par exemple, en maternelle, le port d’enfants génère fréquemment des troubles musculosquelétiques (TMS) chez les enseignants. Une formation aux gestes et postures permet de connaitre et d’adopter les attitudes limitant les contraintes musculaires (se baisser et se relever en fléchissant les jambes et non la colonne vertébrale par exemple).

La prévention secondaire

Elle vise la surveillance du milieu du travail et de la santé des travailleurs.
Elle contribue au dépistage des maladies professionnelles ou en relation avec le travail, si possible avant même que ces maladies se déclarent.

Le dépistage de TMS doit inciter à réduire, éventuellement supprimer momentanément, le port de charge.

La prévention tertiaire

Elle minimise les conséquences des atteintes à la santé du fait du travail.
Elle vise à limiter les conséquences des maladies professionnelles installées, à prévenir les rechutes et favoriser la réinsertion sociale des salariés.
L’accident du travail a eu lieu, il faut en réduire les conséquences (reclassement, mutation, aménagement, adaptation du poste…). La mutation et le reclassement imposent de connaître les capacités restantes et les situations et conditions de travail pour adapter le travail à l’homme.

La détection de TMS chroniques et invalidants doit inciter les personnes à proscrire le port de toute charge et dans certains cas pour éviter le port d’enfants privilégier les classes élémentaires aux classes maternelles.

Qu’est-ce que les principes généraux de prévention

La prévention des risques professionnels repose sur 9 principes généraux inscrits dans le Code du travail, ils guident à chaque instant les actions de celles et de ceux qui s’impliquent dans la lutte contre les risques professionnels.

1° Eviter les risques ;
2° Evaluer les risques qui ne peuvent pas être évités ;
3° Combattre les risques à la source ;
4° Adapter le travail à l'homme, en particulier en ce qui concerne la conception des postes de travail ainsi que le choix des équipements de travail et des méthodes de travail et de production, en vue notamment de limiter le travail monotone et le travail cadencé et de réduire les effets de ceux-ci sur la santé ;
5° Tenir compte de l'état d'évolution de la technique ;
6° Remplacer ce qui est dangereux par ce qui n'est pas dangereux ou par ce qui est moins dangereux ;
7° Planifier la prévention en y intégrant, dans un ensemble cohérent, la technique, l'organisation du travail, les conditions de travail, les relations sociales et l'influence des facteurs ambiants, notamment les risques liés au harcèlement moral, tel qu'il est défini à l'article L. 1152-1 ;
8° Prendre des mesures de protection collective en leur donnant la priorité sur les mesures de protection individuelle ;
9° Donner les instructions appropriées aux travailleurs.

Code du travail Art. L4121-1 à 5

Ressources : INRS

Pour toutes remarques, questions ou suggestions, n'hésitez pas à contacter ce.prevention@ac-orleans-tours·fr

MEN
accédez à  votre espace