> académie d'orléans-tours
Pédagogie, action éducative
Académie
Orientation
Examens
Formations
Pédagogie, action éducative
Concours, emplois, carrières
Portail pédagogiqueEspace parents et élèves

Les maisons des lycéens MDL

Guide d'aide à la création d'une MDL

Les délégués académiques élus au CAVL ont conçu un diaporama de présentation et d'aide à la création d'une MDL.

Kit d'aide à la création d'une MDL

Le DAVL met à votre disposition un kit d'aide à la création d'une MDL dans votre établissement.

Cet ensemble comprend un document présentant le rôle de la MDL et les étapes essentielles pour créer cette association.

Ce kit inclut aussi un dossier compressé contenant tous les documents nécessaires à sa mise en place : les ressources réglementaires, les formulaires, des fiches d'accompagnement...

La maison des lycéens (MDL) est un lieu de rencontre et d'échange, ainsi qu'un outil au service des lycéens. Créée pour "constituer un moyen de développement de la personnalité de chacun et de l'exercice de la citoyenneté", elle incite les élèves à "faire preuve d'initiative, de sens des responsabilités et d'esprit d'équipe".

Elle aide au développement de la vie culturelle au lycée et donne aux élèves l’occasion de s’engager dans des projets, de faire l’apprentissage de leur autonomie et de prendre des responsabilités. 

Les règles particulières relatives à la constitution des associations lycéennes et les principes de leur fonctionnement sont fixés dans les statuts de l’association.
La maison des lycéens se gère comme une association loi 1901 avec un président, un secrétaire et un trésorier élus par les membres de l'association. Les élèves, les personnels du lycée et les parents d'élèves participent à la gestion et aux projets.

Tous les lycéens peuvent adhérer à la MDL.

La maison des lycéens :

  • met en place et organise un ensemble d'activités culturelles et de loisirs,
  • participe à l'information des élèves,
  • gère la cafétéria (en accord avec le chef d'établissement).

L’objectif affiché de la circulaire peut se résumer ainsi :

  • profiter de l’abaissement de 18 à 16 ans de l’âge minimal pour siéger dans le bureau d’une association pour inciter les lycéens à prendre des responsabilités dans leur établissement ;
  • fédérer les initiatives portées par les lycéens ;
  • donner un moyen supplémentaire de se réaliser dans l’établissement et développer le sentiment d’appartenance des lycéens à leur établissement.

[circulaire n°2010-009 du 29.01.2010]

MEN
accédez à  votre espace