> académie d'orléans-tours
Orientation
Académie
Orientation
Examens et concours
Formations
Pédagogie, action éducative
Ressources humaines
Portail pédagogiqueEspace parents et élèves
accueilOrientationAprès le bac > APB 2017 : les nouveautés de la procédure admission postbac

APB 2017 : les nouveautés de la procédure admission postbac

Le portail admission postbac recense plus de 12 000 formations sur l’ensemble du territoire (France + DOM-TOM).

La procédure APB (admission post-bac) est l'étape incontournable à la formulation des vœux de poursuite d'études dans l'enseignement supérieur en France. Cette procédure repose sur le site www.admission-post-bac.fr. Nous présentons ici les nouveautés confirmées de 2016 et ce qui change en 2017...

12 candidatures par type de formation… sans restriction

Depuis la session 2016, le nombre total de candidatures émises par les candidats est fixé à 24 dont 12 maximum par type de formation (12 Licences, 12 BTS, 12 DUT…).

Jusqu’à l’année dernière, parmi les 12 vœux de classe prépa, le nombre était limité à 6 par voie (PTSI, BCPST ou ENS Lettres). Cette année la restriction tombe, les candidats peuvent présenter 12 candidatures sur la même voie, comme ils peuvent désormais présenter 12 candidatures pour les MANAA (mise à niveau en arts appliqués) à la place de 3 précédemment.

 

L’apprentissage dans APB

Certaines formations par apprentissage sont accessibles par l’intermédiaire du portail. Cette année les candidatures pour des formations par apprentissage seront contenues dans une liste distincte de celle des formations sous statut scolaire.

La liste pourra recevoir 24 vœux, non classés.

Le calendrier est lui aussi différent : les postulants pourront se porter candidats sur cette liste du 20 janvier au 25 septembre, et pourront recevoir une proposition immédiatement dès qu’ils transmettront leur contrat signé, y compris avant les phases d’admission ou entre celles-ci.

A la rentrée, un candidat sans contrat de travail ayant reçu une proposition sur une formation sous statut scolaire pour laquelle il aura répondu « oui définitif » ou « oui mais » devra rejoindre la formation à laquelle il est affecté. Il gèrera ensuite son départ éventuel vers une formation en apprentissage avec l’établissement.

 
Dématérialisation des dossiers

A partir de 2017, tous les dossiers sont dématérialisés. 

Sauf rares exceptions, aucune pièce annexe ne sera à transmettre par courrier.

Exemple de situation exceptionnelle : l’envoi de chèques pour des sélections payantes lorsque le paiement n’est pas effectué électroniquement (Carte bancaire, PayPal, ...).

Quelques pièces spécifiques pourront être acheminées en dehors d’APB, mais essentiellement sous la forme d’envoi par courriel ou de dépôt sur un espace de stockage en ligne.

 

1 vœu de licence obligatoire pour les bacheliers généraux

L’obligation apparue en 2016 pour les bacheliers généraux de commencer par sélectionner une licence à capacité non contrainte est maintenue. Ce sont des licences qui accueillent habituellement l'ensemble des candidats qui en font la demande.... Le candidat pourra par la suite donner à cette licence le rang qu’il désire dans l’ensemble de ses vœux.

 

 La formulation de « vœux groupés » pour les licences dites en « tension » est maintenue mais aménagée

Les vœux groupés introduits en 2016 pour maximiser les chances d’obtenir la mention souhaitée dans un périmètre donné, sont maintenus.

Par contre, pour la session 2017, les sous-vœux d’un vœu groupé pourront être interclassés avec les autres vœux du candidat.

Les filières concernées par ces « vœux groupés » sont les licences de Droit, de Psychologie et de Sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS), ainsi que la première année commune aux études de santé (PACES).
Un candidat néo-bachelier qui présélectionne l’une de ces quatre licences doit obligatoirement classer l’ensemble des implantations proposées sur la COMUE Léonard de Vinci (qui comprend les universités des académies d’Orléans-Tours, de Poitiers et de Limoges).

 

 La procédure complémentaire est prolongée de 15 jours

La procédure complémentaire offre la possibilité à des élèves qui n’auraient pas formulé de demande dans le cadre de la procédure normale ou qui n’auraient pas obtenu de proposition satisfaisante, de postuler sur des places restées vacantes à l’issue de la procédure normale.

Ainsi, les candidats qui auront obtenu une proposition en procédure normale (PN) et qui l’auront acceptée en « oui mais », mais aussi les candidats qui auront accepté une proposition en PN par un « oui définitif », pourront formuler de nouveaux vœux en procédure complémentaire (PC) sur toutes les formations disponibles en PC sans restriction (autres que celles sur lesquelles ils auraient été refusés précédemment). Ces candidats conserveront la proposition acceptée en PN tant qu’ils n’auront pas accepté une autre proposition.

Comme à la session 2016, la réponse « oui mais » sera toujours possible en PC.

La PC est prolongée de quinze jours et se poursuivra jusqu’au 25 septembre minuit pour les vœux et le 30 septembre minuit pour les réponses aux propositions.

 

 Le traitement automatisé critérisé pour les licences

Un point central d’APB est la possibilité des formuler ses vœux dans l’ordre souhaité sans censure ni calcul. Les établissements d’origine et d’accueil n’ont pas connaissance du rang du vœu et n’ont pas d’autre choix que de classer tous les dossiers comme s’ils étaient des premiers vœux.

Cette règle ne connait qu’une seule exception : le cas des licences à capacité limitée. Quand le nombre de candidats dépasse la capacité de la licence, c’est le « traitement automatisé critérisé » qui va servir à les départager.

Ce traitement va établir une priorité d’accès pour les candidats de l’académie, ensuite si besoin, le rang du vœu dans la liste ordonnée du candidat sera pris en compte et, en dernier ressort, un tirage aléatoire pourra avoir lieu  parmi les candidats de l'académie qui auront placé ce vœu en rang 1. Jusqu'à présent dans notre académie, le tirage aléatoire a été mis en œuvre uniquement pour l'entrée en 1ère année de licence STAPS (Sciences et techniques des activités physiques et sportives).

Les autres licences en tension sont PACES et Psychologie.

 

Bientôt une application sur smarphone

Pour finir, notons qu’une application de notification sur smartphone est en cours pour rappeler aux élèves les éléments clés de la procédure en complément de la messagerie APB et des courriels.

MEN
accédez à  votre espace