Aquae Segestae - Sceaux en Gâtinais

Aquae Segetae


Vestiges du nymphée

Au Haut-Empire, il y a près de 2000 ans, une vaste cité est bâtie à peu plus de deux kilomètres du village actuel de Sceaux- du Gâtinais, sur la route menant de Cenabum (Orléans) à Aedincum (Sens), capitale de la cité des Senons : elle se nomme Aquae Segetae. L' étendue du site est reconnue dès le début du 19e siècle, mais il reste à l'identifier. En 1973, la découverte d'une épitaphe à la déesse Segeta confirme l'appartenance des vestiges à l'antique cité d'Aquae. Mentionnée au IVème siècle sur la table de Peutinger, elle est un centre religieux important, voué au culte de l'eau.

Vestiges archéologiques

  • Le site

La cité comprenait une ensemble thermal, un sanctuaire de l'eau ainsi qu'un théâtre.
  • Objets votifs


Cliquez sur l'image pour la voir en grande dimension

Divers objets ont été retrouvés: monnaies, statuettes de divinités...; une inscription sur une plaque marbre, atteste le nom de la ville.

Visites et contacts

    - Le site est ouvert au public les dimanches d'Avril à Septembre ou sur rendez-vous. Contacter les membres de l'Association locale "Segeta" à la mairie de Sceaux en Gâtinais (02 38 87 40 27).

    - Les objets provenant des fouilles sont présentés au musée du Gâtinais à Montargis (02 38 93 45 63).

Une brochure destinée aux élèves ainsi qu'un dossier pédagogique pour les enseignants (Textes de J. Vilpoux et D. Aubriet) a été publié par l'Office du Tourisme de Ferrières et des quatre Vallées ( 02 38 96 58 86)