> académie d'orléans-tours
Formation professionnelle et technologique
Académie
Orientation
Examens et concours
Formation professionnelle et technologique
Arts et culture-International-Innovation
Enseignements et pédagogie
Ressources humaines
Vie numérique
Portail pédagogiqueEspace parents et élèves

Lycées des métiers

Points clés de la démarche de labellisation

  • Une loi, un décret, une circulaire
  • 9 critères nationaux et une labellisation au niveau national
  • Un cahier des charges académiques
  • 30 indicateurs académiques associés aux critères
  • Un groupe de pilotage académique
  • Un dossier de demande - projet LDM - des établissements candidats
  • Un label délivré pour 5 ans
  • Envoi au ministre après consultation du CAEN
  • Publication de la liste nationale au BO
  • Une démarche de progrès
  • 4 bilans d'étape
  • Un audit de renouvellement du label

En savoir plus...

Le lycée des métiers est un label qui qualifie une démarche qualité.
Accessible à tout lycée professionnel ou polyvalent associant les voies professionnelle et technologique, public ou privé sous contrat, il atteste une offre de formations et de services conformes à des critères obligatoires.

Le lycée des métiers contribue au développement de l'éducation et de la formation tout au long de la vie dans une perspective de professionnalisation durable, d'insertion des jeunes et des adultes.


 

Les lycées labellisés

Illustration : YBLF.

Cher

LP Jean de Berry, Bourges
Lycée des métiers du bâtiment [2004]

LP Jean Guéhenno, Saint-Amand-Montrond
Lycée des métiers [2004]

LEGT Henri Brisson, Vierzon
Lycée des métiers de l’industrie et des sciences appliquées [2006]

LPO Pierre-Émile Martin, Bourges
Lycée des métiers de l’ingénierie, de l’énergie et de l’environnement [2008]

LP Vauvert, Bourges
Lycée des métiers de l’automobile et du commerce [2009]

LP Jean Mermoz, Bourges
Lycée des métiers de l’industrie, du tertiaire et du service à la personne [2009]

LPO privé Saint-Jean-Baptiste-de-la-Salle, Bourges
Lycée des métiers de l’industrie et du tertiaire [2011]

 

Eure-et-Loir

LP Maurice Viollette, Dreux
Lycée des métiers [2004]

LP Sully, Nogent-le-Rotrou
Lycée des métiers Sully [2005]

LP Elsa Triolet, Lucé
Lycée des métiers du tertiaire administratif et du commerce [2006]

LP Courtois, Dreux
Lycée des métiers des services et de l’industrie [2007]

LEGT Jehan de Beauce, Chartres
Lycée des métiers de l’industrie et du secteur sanitaire et social [2007]

LEGT + LP Rémi Belleau, Nogent-le-Rotrou
Lycée des métiers du commerce et de la gestion des entreprises [2008]

LPO Branly, Dreux
Lycée des métiers des sciences et de l’industrie [2008]

LP privé de Couasnon, Dreux
Lycée des métiers des services à la personne et à l’entreprise [2009]

LP Paulsen, Châteaudun
Lycée des métiers des services, de l’électrotechnique et de la maintenance industrielle [2009]

LEGT Silvia Monfort, Luisant
Lycée des métiers des échanges internationaux [2009]

LP Philibert de l’Orme, Lucé
Lycée des métiers du bâtiment [2010]

 

Indre

LP Jean d’Alembert, Issoudun
Lycée des métiers du cuir de la logistique et du transport [2006]

LP Les Charmilles, Châteauroux
Lycée des métiers des services à la personne et du tertiaire [2007]

 

Indre-et-Loire

LP Albert Bayet, Tours
Lycée des métiers de l’automobile, de l’imprimerie et de l’industrie graphique, de la logistique et de la restauration [2002]

LP François Clouet, Tours
Lycée des métiers de la mode et des services [2006]

LP Martin Nadaud, Saint-Pierre-des-Corps
Lycée des métiers de la construction et de l’énergie [2006]

LP Henri Becquerel, Tours
Lycée des métiers de l’électricité et de la restauration de collectivité [2007]

LP d’Arsonval, Joué-les-Tours
Lycée des métiers d’art et de la communication, décor de l’habitat [2007]

LEGT Grandmont, Tours
Lycée des métiers de l’ingénierie vers l’industrie, le commerce et la création [2007]

LP Laloux, Tours
Lycée des métiers de la distribution et des services [2007]

LP Beauregard, Château-Renault
Lycée des métiers du tertiaire, de la maintenance et de l’électrotechnique [2008]

LP Émile Delataille, Loches
Lycée des métiers du bois, du décolletage et des services [2008]

LEGT privé Notre Dame la Riche, Tours
Lycée des métiers du commerce et de l’informatique [2009]

LP Gustave Eiffel, Tours
Lycée des métiers de l'industrie [2010]

LEGT privé Saint-Gatien, Joué-les-Tours
Lycée des métiers de l'habitat et de la construction [2010]

LP Joseph Cugnot, Chinon
Lycée du transport, de l’automobile et de la maintenance [2013]

 

Loir-et-Cher

Lycée hôtellerie et tourisme, Blois
Lycée des métiers d’hôtellerie et de tourisme du Val de Loire [2006]

LP Val de Cher, Saint-Aignan-sur-Cher
Lycée des métiers de l’environnement et du développement durable [2006]

LP Sonia Delaunay, Blois
Lycée des métiers des services à la personne et du tertiaire [2010]

LEGT privé La Providence, Blois
Lycée des métiers des services à la personne et aux entreprises [2010]

 

Loiret

LP Maréchal Leclerc, Saint-Jean-de-la-Ruelle
Lycée des métiers de la maintenance automobile, des transports et de la logistique [2002]

LP Françoise Dolto, Olivet
Lycée des métiers Françoise Dolto [2004]

LP Gaudier Brzeska, Saint-Jean-de-Braye
Lycée des métiers du bâtiment, des travaux publics et du géomètre [2006]

LP Gauguin, Orléans-La Source
Lycée des métiers des services [2008]

LEGT privé Sainte-Croix-Saint-Euverte, Orléans
Lycée des métiers des services à la personne et à l’industrie [2008]

LP Jean de la Taille, Pithiviers
Lycée des métiers de la vente, de l’électrotechnique et de la maintenance industrielle [2009]

LEGT privé Saint-Paul-Bourdon Blanc, Orléans
Lycée des métiers de la gestion, communication, organisation [2009]

LP Jean Lurçat, Fleury-les-Aubrais
Lycée des métiers de l’énergie, des structures métalliques et du tertiaire [2010]

LP Marguerite Audoux, Gien
Lycée des métiers du nucléaire, de la maintenance et des services [2010]

Vers le haut


 

Le concept "lycée des métiers"

Le lycée des métiers n'est pas un nouveau type d'établissement scolaire : les établissements labellisés conservent leur statut juridique initial.

Si aucun établissement ne peut se décréter lycée des métiers, tout établissement a vocation à le devenir.
Le label lycée des métiers qualifie une démarche qualité accessible à tout lycée professionnel ou polyvalent associant les voies professionnelle et technologique, public ou privé sous contrat, qui offre des formations et des services conformes à des critères obligatoires.

Le lycée des métiers illustre et conforte ainsi l'ensemble des missions confiées au service éducatif. Il contribue au développement de l'éducation et de la formation tout au long de la vie dans une perspective de professionnalisation durable, d'insertion des jeunes et des adultes.

Vers le haut


 

Le label "lycée des métiers"

Le lycée des métiers affiche clairement, par un label national, la mise en œuvre d'une démarche qualité et l'identité qu'il s'est construite autour d'un ensemble cohérent de métiers. Il atteste de l’existence de modes de formation diversifiés et permet des parcours pédagogiques conduisant aux divers niveaux de formation. Ainsi le label "lycée des métiers" qualifie les établissements qui offrent une palette de formations, grâce notamment au développement de partenariats actifs avec les autres établissements de son secteur.

Vers le haut


 

Un rôle majeur dans le développement durable des territoires

Le "lycée des métiers" établit des relations étroites avec les acteurs territoriaux (entreprises, branches professionnelles, collectivités territoriales...). Par son offre de services, Il a vocation à constituer un centre de ressources pour le tissu économique local, en particulier par un appui technologique en direction des PME/PMI.

Vers le haut


 

Objectifs

  • Assurer une meilleure cohérence de l'offre de formation dans un champ de métiers et un territoire donnés.
  • Intégrer globalement l'offre de formation, dans un même espace, et dans un contexte de formation tout au long de la vie.
  • Créer un espace commun des 4 voies d'accès conduisant à la qualification professionnelle (formation initiale, formation continue, apprentissage, VAE).
  • Élever le niveau de qualification.
  • Rendre cohérente et lisible la carte des formations.
  • Constituer un centre de ressources pour le tissu économique local.

Vers le haut


 

Obtention du label

Le cahier des charges

Le label est délivré pour cinq ans par le recteur d’académie à tous les établissements publics ou privés sous contrat d'association qui répondent aux critères définis par un "cahier des charges" académique. Pour assurer la valeur nationale du label, le cahier des charges est élaboré à partir de critères nationaux, communs à l'ensemble des académies auxquels sont associés des d’indicateurs académiques. Les établissements ne répondant pas complètement aux exigences du cahier des charges peuvent obtenir le label par l'établissement de conventions de partenariats avec un ou plusieurs établissements qui leur apportent les compléments nécessaires.
Le label est arrêté par le groupe académique lycée des métiers qui, sous l'autorité du recteur, associe des représentants des corps d'inspection territoriaux, des chefs d'établissement, des gestionnaires, des chefs de travaux, des enseignants, des parents d'élèves, du conseil régional et des milieux professionnels.

Le label, signe de reconnaissance d'une démarche qualité, attribué au lycée par le rectorat valide :

  • un cursus complet de formation du second cycle vers l’enseignement supérieur,
  • l'organisation de l'alternance et la formation tout au long de la vie,
  • un travail d'orientation près des collégiens,
  • l'existence de partenariats économiques, sociaux et culturels,
  • la présence d'un dispositif de suivi des publics vers une insertion professionnelle,
  • la promotion de la mobilité géographique et culturelle.

Vers le haut


 

Vers le haut


 

Coopérations technologiques

Les lycées professionnels et technologiques par leurs ressources humaines et leur matériel performant, sont véritablement en mesure de jouer un rôle d’appui technologique aux petites et moyennes entreprises et de concourir ainsi au développement économique local. Le réseau des établissements offre en outre l’avantage d’une proximité géographique.

Vers le haut

MEN
accédez à  votre espace