> Direction des services départementaux de l'éducation nationale du Loiret
La direction des services départementaux
La direction des services départementaux
Orientation et affectation des élèves
Gestion des bourses
Espace élèves et familles
Espace écoles et établissements
Espace enseignants
Enseignements et pédagogie
Adaptation scolaire - Handicap
Le numérique à l'école
DSDEN45La direction des services départementauxPublicationsActualités > Visite de l'inspecteur d'académie dans les établissements

Visite de l'inspecteur d'académie dans les établissements

Visite de rentrée au lycée Jean Zay à Orléans

Le numérique au service des apprentissages

Vendredi 30 septembre Denis Toupry, inspecteur d’académie du Loiret, s’est rendu au lycée Jean Zay dans le cadre de la visite de rentrée du Président de Région, François Bonneau. Evelyne Richard, proviseur, a détaillé les différents travaux prévus dans l’année scolaire. Il s’agit d’une part du pôle médico-social, nouvel espace d’accueil et de soins en direction des élèves, et d’autre part de la restructuration du pôle Arts et vie numérique pour permettre son élargissement à d’autres disciplines comme les mathématiques ou les Arts Appliqués. Quatre professeurs ont pu montrer l’intérêt du numérique dans leurs disciplines. 


Des équipements informatiques de haut niveau, des murs d’images,  des méga-tablettes et un mobilier adapté favoriseront les pratiques expérimentales et innovantes. Monsieur Pantaloni, professeur de mathématiques a présenté sa démarche de pédagogie inversée facilitant la découverte et l’appropriation d’une notion. Plus de cours magistral en classe suivi par des exercices faits à la maison mais une utilisation du numérique de recherche à la maison à l’aide de podcasts et de vidéos pour pouvoir participer à la réflexion collective en classe. Une élève  a conclu en ajoutant son enthousiasme à la démonstration de son enseignant.

Cellule communication de la DSDEN du Loiret

Conjuguer ruralité et ambition au collège Pierre Dezarnaulds de Châtillon sur Loire

Le 9 septembre 2016, Monsieur Toupry, inspecteur d’académie du Loiret et madame Jégouzo, secrétaire générale de la DSDEN se sont rendus dans deux collèges du Giennois.


Accueilli par monsieur Denamiel, nouveau principal du collège Pierre Dezarnaulds de Châtillon sur Loire, monsieur Toupry a tout d’abord évoqué les bons résultats du collège au DNB, « parmi les meilleures réussites du département ». Monsieur Denamiel a ensuite présenté son établissement avec un grand enthousiasme : « équipe engagée et dynamique, bonnes relations avec la municipalité, CPE à l’écoute des élèves et des parents ».


Plusieurs projets sont en cours d’élaboration dans ce collège dont les effectifs sont en hausse cette année et atteignent 343 élèves. La création d’un nouveau site internet, l’ouverture à l’international par la présence d’un assistant de langue et la construction de nombreux projets EPS sont par exemple à l’ordre du jour.


Une réunion avec des professeurs principaux et la documentaliste a ensuite permis d’aborder l’objectif de la visite à partir d’un constat : à niveau scolaire et origine sociale comparable, les jeunes ruraux s’orientent plus souvent vers des études courtes, notamment en apprentissage, que les jeunes urbains.  Conscients de cette difficulté, les enseignants de ce collège déplorent un réel manque de confiance en eux chez les élèves.


Conscients de ces difficultés, les enseignants ont changé la forme des réunions avec les parents d’élèves. Désormais, un binôme de professeurs reçoit, au nom de tous les autres, un certain nombre de familles. Ainsi les parents ne font plus la queue pour voir chaque professeur puisque les informations sont centralisées par les deux professeurs rencontrés. D’autre part, les enseignants, essaient de montrer aux élèves qu’ils sont capables de se diriger vers des voies plus ambitieuses. Les filles semblent plus sensibles que les garçons à ces arguments puisqu’elles sont plus nombreuses à poursuivre leurs études en lycée général et technologique. L’exemple des aînés est aussi utilisé pour motiver les collégiens. Ainsi, des élèves des classes de première viennent parler de leur expérience.
Après avoir écouté les enseignants, monsieur Toupry a félicité l’équipe pour la bonne prise en charge des élèves quelle que soit leur origine sociale. Il a insisté aussi sur l’importance de la formation initiale pour une génération qui devra évoluer dans sa vie professionnelle et probablement changer de métier plusieurs fois.


 

Monsieur Denamiel, Monsieur Toupry et Madame Jégouzo

Visite du collège Albert Camus de Briare

Au collège Albert Camus de Briare, monsieur Toupry et madame Jégouzo ont été accueillis par monsieur Nacu, principal et madame Pignard son adjointe.

Ils ont ensuite été reçus par trois élèves de Segpa et leur enseignante. Les jeunes filles avaient dressé une table de fête, préparé des pâtisseries avec des boissons fraiches et du café. Léa, Gabrielle et Charlène ont présenté les gâteaux avec précision pour orienter les invités. Entre les feuilletés aux pommes en forme de rose, les muffins au chocolat blanc et aux fruits rouges et les congolais coco, le choix était impossible ! Toutes ces douceurs ont donc été dégustées. Léa envisage de travailler dans une pâtisserie, Gabrielle est attirée par la cuisine et Charlène souhaite devenir assistante maternelle.

 

 

Une rencontre avec des enseignants de troisième et la conseillère d’orientation en présence du chef d’établissement et de son adjointe a suivi la dégustation. L’objectif était de trouver des leviers pour offrir aux collégiens ruraux les mêmes chances de réussite que celles de leurs camarades urbains.

L’équipe dans son ensemble a tout d’abord mis en évidence les freins. Certains élèves s’autocensurent. De nombreux  parents refusent une orientation vers un lycée éloigné de leur domicile. Le problème financier n’est pas toujours étranger à ces refus.


L’équipe est très impliquée dans cette problématique d’orientation. Les enseignants rencontrent les parents, les aident à constituer les dossiers de bourse et leur rappellent les échéances pour l’orientation de leurs enfants.


Monsieur Toupry a valorisé la démarche de l’équipe en montrant toute l’importance de la formation des élèves dans leur avenir professionnel en ajoutant que « l’adaptation à un métier nouveau est corrélée au niveau d’étude ». 
 

Cellule communication de la DSDEN du Loiret

MEN
accédez à  votre espace