> Direction des services départementaux de l'éducation nationale du Loiret
La direction des services départementaux
La direction des services départementaux
Orientation et affectation des élèves
Gestion des bourses
Espace élèves et familles
Espace écoles et établissements
Espace enseignants
Enseignements et pédagogie
Adaptation scolaire - Handicap
Le numérique à l'école

A la une

Une délégation suédoise en visite dans le Loiret

 

 


Dans le cadre du jumelage entre Cepoy et Dals Ed dont Françoise Charillon, ancienne principale du collège Picasso de Châlette sur Loing, est la coordinatrice, une délégation d’acteurs du programme éducatif suédois est venue dans le Loiret afin de découvrir le système scolaire français.


Le 23 Mars, après une matinée consacrée à l’observation du fonctionnement du  lycée professionnel du Château Blanc, le groupe a été accueilli dans les locaux de l’inspection académique du Loiret. A l’occasion de ce déplacement, la délégation a pu rencontrer différents interlocuteurs qui ont répondu aux questions posées en amont.


Madame Rouzic, inspectrice d’académie, a tout d’abord présenté le système éducatif français dans son ensemble.
Monsieur Virton, inspecteur de l’éducation nationale chargé de l’adaptation scolaire et de la scolarisation des élèves handicapés a présenté les différents dispositifs permettant à chaque élève d’être scolarisé en milieu ordinaire, au plus près de son domicile comme l’impose la loi. Cette loi garantit également à chacun une continuité du parcours scolaire et l’égalité des chances aux examens.


Enfin, Madame Boutet, inspectrice de l’information et de l’orientation et  Madame Maaroufi, chargée de mission, ont présenté les problématiques et les solutions concernant l’orientation des élèves et la prévention du décrochage scolaire.


Grâce à l’enthousiasme de Françoise Charillon et au talent de l’interprète   Ahmed Habchi, les échanges ont été fructueux.


Ce moment de partage et d’enrichissement mutuel a provoqué une envie bilatérale de faire naitre des projets entre nos deux pays. Affaire à suivre …

Vers le haut

Lancement officiel du défiweb 45 2016-2017

 

Mercredi 15 mars à 9 h 15 monsieur Toupry, inspecteur d’académie du Loiret a lancé la neuvième édition du  défiweb45 à  l’école élémentaire de Bazoches les Gallerandes. Madame Blandine Georjon, sous-préfète de Pithiviers et madame Marianne Dubois, députée de la circonscription ont aidé le directeur académique du Loiret à équiper le désormais célèbre Théodule, héros récurrent du défiweb45. De bonnes chaussures, un sac à dos, une boussole et une carte et le voilà reparti pour de nouvelles aventures! Une dernière formalité : quatre enfants apportent une énorme paire de ciseaux pour couper le ruban virtuel et déclarer le  lancement officiel du défi.

                   

 

Ce défi est ouvert à toutes les classes de cycle 2, de cycle 3, Ulis et Segpa. Cinq cents classes y participent et toutes les écoles du secteur de collège sont concernées. Cette année, les activités s’appuient sur le patrimoine local de la région Centre Val de Loire.

Les élèves de la classe de CE2-CM1 de monsieur Malard, directeur de l’école, ont immédiatement commencé leurs recherches. Ils ont la chance de pouvoir travailler par deux sur un ordinateur.

 

 

En effet, les efforts fournis par la communauté de communes pour ce secteur rural  ont permis l’informatisation de toutes les écoles du secteur du collège de  Bazoches les Gallerandes.

Owen découvre le défiweb alors que Neil y a déjà participé. Ils sont élèves de CM1. Sont-ils contents de participer au défiweb ? « Oui, c’est mieux de chercher sur l’ordinateur… et puis on apprend en faisant un défi parce qu’on veut trouver les réponses. »

 

Charlotte et Lou-Hann sont en CE2 et sont rodées. C’est leur troisième participation. Elles savent ce qu’il faut faire : « On a l’habitude. ». Que pensent-elles du défiweb ? Absorbées par leur recherche, c’est sans lever les yeux qu’elles répondent en cœur qu’elles aiment travailler à deux sur l’ordinateur. Pourquoi ? Parce qu’elles forment une équipe et qu’elles peuvent parler.

A l’occasion du lancement, monsieur Pichard, inspecteur de la circonscription en charge de la mission départementale Tice 1er degré dans le département  du Loiret, a  présenté les changements apportés par les nouveaux programmes et évoqué la volonté marquée d’inclure les compétences numériques à tous les domaines d’enseignement. Monsieur Pichard a ensuite  présenté le dispositif : « Les activités sont organisées sous forme de « défi » entre les classes du Loiret pour permettre une certaine émulation. Elles contribuent à ce que les technologies de l’information et de la communication soient utilisées dans la plupart des situations d’enseignement ».

La présence du maire de Bazoches, du président de la communauté de communes  et de leurs équipes  montre la volonté de travailler pour que les territoires ruraux ne soient pas oubliés. L’achat récent de classes mobiles est par exemple un moyen de lutter contre l’isolement géographique.

 

                           

 

 

Vers le haut

Semaine de la presse et des médias dans l'école du 20 mars au 24 mars

Ne manquez surtout pas la radio des écoles d’Orléans la Source sur Radio Campus 88.3 FM !

 

 

Marc Devettere était directeur de l’école Romain Rolland en 1997 lorsqu’il a commencé à travailler avec les élèves autour d’une « radio des écoles ». Vingt ans après, désormais directeur de l’école spécialisée et élémentaire Cadou, il fait les choses en grand en organisant la semaine radio du 20 au 24 mars pour toutes les écoles de la Source. En pratique, les élèves des autres écoles viennent enregistrer des émissions au studio d’enregistrement hébergé à l’école René Guy Cadou selon une programmation établie.  Casque sur les oreilles, les jeunes animateurs s’installent devant un micro et suivent avec attention  les consignes et les gestes de Daniel Beghbad, animateur de Radio Campus : « dans 10 secondes le jingle….….Tenez-vous prêts…….. J’ouvre le micro …..micro ouvert. »

 

 

Marc Devettere, passionné, explique sa démarche : « Avec Daniel, nous avons décidé de remonter le projet après quelques années d’interruption.  Tous les élèves des écoles de la Source participent. Pour des raisons pratiques, le studio est installé dans notre école. Les élèves de Cadou démarrent les journées avec les matinales pour permettre aux autres écoles d’avoir le temps de se déplacer. Pour conduire ce projet, nous avons bénéficié d’un financement de la mairie et de l’OCCE. »

La grande majorité des émissions se déroule en direct. Seules quelques interviews de pompiers ou d’infirmières ont été enregistrées en amont et en relation avec un travail effectué en classe.

Pour le direct, les élèves ont préparé leurs interventions avec leurs professeurs. Les chroniques sont variées. Sarah, élève de CE1 propose une devinette : « Pourquoi les pêcheurs-sont-ils maigres ? ». Un  TIC TAC sonore permet aux auditeurs de réfléchir jusqu’à la solution : « Car ils surveillent leur ligne. » Brian lit un texte étudié. Les élèves de CE2 ont écrit un roman policier qui se déroule à Marseille. Chacun en lit un paragraphe sans toutefois permettre aux auditeurs de découvrir qui est le coupable. Pour connaître la fin, il faudra se rendre au festival du livre d’Orléans. Les CM1 présentent des grands de ce monde comme Nelson Mandela, l’un des dirigeants historiques  de la lutte contre l’apartheid devenu président en 1994 après 27 ans d’emprisonnement. Une élève évoque le cas de Rosa Parks qui devint une figure emblématique de la lutte contre la ségrégation raciale aux Etats-Unis en refusant de céder sa place à un homme blanc dans un autobus en 1955. D’autres invitent Montesquieu et Voltaire penseurs et philosophes du siècle des Lumières.

L’enthousiasme des organisateurs et des enseignants, l’implication le « professionnalisme » des élèves font de cette semaine sur Radio Campus un  événement important qu’il ne faut absolument pas rater. Comme le dit Daniel, animateur habitué à inviter des personnalités : « Ces enfants sont plus à l’aise au micro que la plupart des adultes. »

 

MEN
accédez à  votre espace