> Direction des services départementaux de l'éducation nationale de Loir-et-Cher
Enseignements et pédagogie
La direction des services départementaux
Enseignements et pédagogie
Vie de l'élève
Personnels
Adaptation scolaire - Handicap

Espace et temps

Retour Espace et albums

version imprimable format pdf

Établir des relations entre l’espace et le temps
Entrer dans l’écrit à partir d’un album :

« Devine qui fait quoi » de Gerda Muller (travail réalisé en GS)

Objectifs : 

apprendre

  • à lire des images et les interpréter ;

  • à se servir d’indices pour émettre des hypothèses ;

  • à confronter ses idées et les justifier ;

  • à répondre à des questions ;

  • à structurer l’espace du livre, s’y repérer ;

  • à imaginer un récit ;

  • à écrire une histoire, en utilisant à bon escient le vocabulaire du repérage et des relations dans le temps et dans l’espace ;

  • à prendre la parole et écouter les autres.

Compétences :

l’élève est capable

  • d’inventer une histoire et produire un oral compréhensible ;

  • de raconter une histoire en restituant les enchaînements logiques et chronologiques ;

  • d’utiliser un vocabulaire pertinent ;

  • de produire collectivement un texte pour qu’il puisse être écrit par l’enseignant.

Déroulement/organisation :

1ère étape :

Groupes de 5 élèves. (Attention ! ne pas montrer les 1ère, 2ème, 3ème et 4ème page de couverture).
Le 1er groupe découvre les premières pages de l’album avec l’enseignante.
Sous forme de dictée à l’adulte, les enfants écrivent le début de l’histoire.

Démarche identique avec le 2ème groupe qui écoute le récit et poursuit l’écriture.

 Idem avec les autres groupes jusqu’à la fin de l’album.

 Tout au long du récit :

    • il faut attirer l’attention des élèves sur les nombreux détails de l’illustration qui peuvent les aider à deviner où et à quel moment de la journée se déroule l’histoire, à identifier les personnages et à imaginer les actions (le panier et la laisse du chien, le nombre de bûches, l’herbe arrachée, les branches cassées….) ;

    • il faut les encourager à émettre toutes sortes d’hypothèses jusqu’à la fin de l’histoire.

Difficultés à surmonter :

 

    • l’utilisation du « je » lors du récit ;

    • la concordance des temps ;

    • les répétitions : « il » « le petit garçon » …

    • certains groupes restent dans la description  (et pas du tout dans le récit) ;

    • les 2ème ,3ème, 4ème groupes désirent, eux aussi, émettre des hypothèses depuis le début et n’acceptent pas toujours l’écrit de leurs camarades ;

    • la précision dans le vocabulaire ; « près – au loin – derrière » (l’enseignant peut fermer les yeux, l’élève doit ainsi expliquer de façon très précise) ;

    • nécessité de suivre les traces du livre avec le doigt ;

    • besoin de mimer certaines actions ; (exemple : le piétinement) ;

 

Conseils :

Appréhender les temps du récit

Dès la 1ère double page, le personnage est absent.
Seule sa trace traduit, dans l’espace, une action révolue.
Le temps du récit, le présent, et celui du héros, le passé, cohabitent et cela perturbe certains enfants.

Construire les liens sémantiques

Prendre 2 illustrations « précédentes » et inciter les élèves à imaginer ce qui s’est passé entre les deux.
Les élèves analysent spontanément les constantes et les variables d’une double page à une autre et en déduisent les actions des personnages.
« Il s’est arrêté, c’était pour donner de l’herbe au cheval »
« Il avait mis ses chaussons bleus, pas les baskets ! »

Construire l’espace de l’album et en comprendre le sens

Le déplacement du personnage correspond au sens de lecture du récit au début de l’album. Puis il s’inverse et marque un retour au point d’origine.
Certains enfants sont déstabilisés, se perdent dans l’espace livre et éprouvent des difficultés pour retrouver le point de départ des empreintes.

2ème étape :

Travail collectif en groupe classe. Toutes les images de l’album ont été scannées et présentées sous forme de frise chronologique.
L’enseignante lit la production écrite par chaque groupe.
Il s’agit de vérifier les hypothèses émises, de corriger si nécessaire, d’améliorer le texte en apportant des précisions.
« Ce n’est pas Noël, mais c’est l’hiver. »
« Le petit garçon ne se lave pas les dents car il n’a pas encore déjeuné. »
« Il faudrait lui donner un nom »…

3ème étape :

Travail individuel 
Découper 9 images (tirées des 1ère, 2ème, 3ème et 4ème de couverture) et les remettre dans l’ordre de l’histoire.
L’élève doit pouvoir expliquer ses choix.

4ème étape :

Correction collective du travail chronologique à l’aide du support des images scannées.
On évalue :

    • la restitution correcte des différentes actions  et déplacements;

    • l’utilisation adéquate du vocabulaire spatial.

Prolongements :

    • Utiliser différentes techniques pour fabriquer des empreintes de toutes sortes ;

    • Mettre en réseau d’autres albums de littérature de jeunesse à propos des traces et des empreintes ;

Site : http://materalbum.free.fr/altracesmaman.htm

    • Fabriquer une maquette pour mieux comprendre l’espace dans lequel se déroule l’histoire.

- voir production élèves -

MEN
accédez à  votre espace